+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: TF1 fusionne avec M6

  1. #1
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    5 366

    TF1 fusionne avec M6

    Bonsoir
    TF1 et M6 s'unissent
    L'annonce officielle sera faite demain
    Article:
    https://amp.lefigaro.fr/medias/tf1-r...mpression=true

    Extrait:
    Concrètement Bouygues va racheter 30% des titres du groupe M6 mis en vente par l'allemand Berteslmann. Ce dernier conserve toutefois 16 % du capital pour faciliter les négociations auprès de l'autorité de la concurrence
    Lire aussi:
    https://www.google.com/amp/s/www.les...fr/amp/1315713

    Extrait :
    L'offre de TF1 aurait été perçue comme la mieux disante par rapport à d'autres prétendants que sont Vivendi, Xavier Niel, Daniel Kretinsky ou encore Mediaset.

    Le prix proposé par TF1 pour M6 serait d'autant plus attractif que la première chaîne peut dégager les synergies les plus importantes avec M6.
    @+
    Dernière modification par cricri ; 17/05/2021 à 22h03.

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #2
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 886
    Merci pour cette info
    ça va leur faire un trop grand nombre de chaînes
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    78
    2 chaines de daube qui diffusent que des conneries et des jeux à gros sous....next....

  4. #4
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 886
    Pourquoi la fusion de TF1 et M6 inquiète l'Autorité de la concurrence et les annonceurs
    Le groupe TF1 a annoncé lundi soir qu'elle allait dépenser 641 millions d'euros pour acquérir le groupe M6. Mais cette très probable fusion des deux principaux groupes de télé privée privée inquiète de nombreux acteurs, comme l'explique mardi dans "Culture Médias" Jean-Louis Chetrit, le président de l’Union des marques.
    INTERVIEW
    Le big bang des médias français annoncé lundi soir n'en finit pas de faire trembler. TF1 a annoncé son projet de fusion, plutôt qu'un simple rachat, avec M6. Une nuance qui doit permettre aux deux groupes de mettre plus de chances de leur côté, face à l'Autorité de la concurrence. Car cette institution pourrait décider de mettre un coup d'arrêt au projet du groupe télé TF1. La naissance de ce nouveau grand ensemble n'est en effet pas encore acquis. Premier obstacle : TF1 et M6 possèdent à eux deux neuf chaînes de la TNT gratuite.

    Or, la loi française interdit à un même groupe d'en détenir plus de sept. Deux options s'offrent donc au le futur ensemble. Soit il retire certaines de ses chaînes de l'antenne, soit il les vend. Une opération qui n'est pas aussi simple à réaliser qu'il n'y paraît.

    "Les marques vont se retrouver face à une absence d'alternative"
    Deuxième obstacle : l'hégémonie sur le marché publicitaire. En fusionnant, TF1 et M6 contrôleraient 70% des encarts publicitaires, une situation de monopole qui inquiète les annonceurs. "La capacité à contrôler le prix à l'achat et à la vente, la limitation de la capacité de nouveaux entrants à pénétrer le marché, la réduction de l'innovation… Tout cela est inquiétant pour les marques, qui ont besoin de la télévision pour se développer", observe ainsi Jean-Louis Chetrit, le président de l’Union des marques.

    "Les marques vont se retrouver face à une absence d'alternative pour pouvoir construire leur communication demain", ajoute-t-il.

    Réponse dans 12 à 18 mois
    Le groupe Bertelsmann, actuel propriétaire de M6, a présenté ce probable nouvel ensemble comme "une réponse française aux plateformes mondiales". Si la fusion TF1-M6 représente un big bang à l'échelle française, elle ne serait qu'un tout petit "bang" au niveau mondial. Cet argument convaincra-t-il l'Autorité de la concurrence ? Réponse dans 12 à 18 mois, le temps que l'institution ne rende son avis sur le projet de fusion.
    source ► Europe 1
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  5. #5
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 886
    Un mot maintenant des prochaines étapes du projet de rapprochement TF1-M6
    Nous sommes officiellement saisis de l’opération depuis cet été ; c’est un dossier auquel nous accordons la plus grande importance et qui va sans doute nous occuper au moins jusqu’à début 2023. Nous allons débuter dès demain le cycle d’auditions de l’ensemble des acteurs concernés, c’est-à-dire les chaînes (TF1 et M6) mais aussi les producteurs, les concurrents, les fournisseurs d’accès, les sociétés d’auteurs, et bien sur toute la filière de la publicité.

    L’examen de cette opération relève d’abord de l’Autorité de la concurrence, à laquelle nous rendrons un avis, sans doute au premier trimestre 2022. Puis nous statuerons sur la demande d’agrément du changement de contrôle capitalistique de la chaîne M6 et aurons à gérer le renouvellement des autorisations de M6 et TF1 qui arrivent à échéance au printemps 2023.

    Nous allons instruire dans un esprit d’ouverture et de compréhension je l’ai dit, mais aussi à la faveur des compétences que nous donne la loi. Notre fil rouge sera de veiller à la préservation du pluralisme ; pluralisme de l’offre, des acteurs, des sources de financement, de la production, des rédactions, le tout dans l’intérêt des téléspectateurs.
    extrait de l'Intervention de Roch-Olivier Maistre à l’occasion des "Rencontres de l’UDECAM" du Mardi 7 septembre 2021
    Publié le 08 septembre 2021
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages