+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 11 à 14 sur 14
  1. #11
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    5 143
    Un test réalisé par nos collègues et amis du site "Les Numériques"
    https://www.lesnumeriques.com/fourni...x-a169765.html
    et les réactions
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #12
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    5 143
    Un tout nouveau kit de connexion pour Starlink



    La fin de la phase de test de (Beta), dont la fin était prévue pour octobre, semble toucher vraiment à sa fin ce mois de novembre avec la disponibilité du tout nouveau kit Starlink.



    Le routeur Starlink change aussi de design, devenant plus rectangulaire que dans sa version initiale. D'un point de vue technique, le routeur devient étanche et supporte la technologie MU-MIMO 3x3
    Toujours aussi sobre et soigné, le kit Starlink se voit également doté de nouveaux accessoires optionnels disponible dans la boutique en ligne Starlink



    source le fil d'actualités de Télésatellite
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


  3. #13
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    5 143
    Des dizaines de satellites de SpaceX détruits à cause d'un orage magnétique
    information fournie par AFP • 09/02/2022 à 21:12

    A cause d'un orage magnétique, jusqu'à 40 satellites de SpaceX n'ont pas pu être déployés après leur lancement la semaine dernière, et se sont désintégrés en réentrant dans l'atmosphère terrestre, a annoncé l'entreprise d'Elon Musk.

    Au total, 49 satellites avaient décollé jeudi dernier de Floride à bord d'une fusée Falcon 9. Ils devaient faire partie de la constellation Starlink, destinée à fournir internet depuis l'espace.

    Mais le déploiement de cette nouvelle fournée a "été significativement affecté par une tempête géomagnétique vendredi", a écrit SpaceX dans un article de blog publié mardi.

    Ces événements sont dus à des éruptions à la surface du Soleil, qui peuvent provoquer l'éjection de particules jusqu'à la Terre, où elles provoquent un orage magnétique. Ces orages sont notamment à l'origine des aurores boréales, mais peuvent aussi perturber les télécommunications.

    "Ces tempêtes réchauffent l'atmosphère et augmentent la densité atmosphérique à nos basses altitudes de déploiement", a expliqué SpaceX, précisant que les satellites avaient été placés sur une orbite approchant la Terre à 210 km d'altitude au plus près.

    Là, SpaceX réalise des vérifications, avant d'envoyer ses engins plus haut. De cette façon, s'ils ne fonctionnent pas, ils peuvent être facilement redirigés vers la Terre et ainsi ne pas créer de débris spatiaux.

    Pour contrer l'effet de résistance induit par l'orage magnétique, les satellites avaient été placés en "mode sécurisé", a expliqué l'entreprise.

    Mais "les analyses préliminaires montrent que la résistance aux altitudes basses a empêché les satellites de quitter le mode sécurisé pour commencer leurs manoeuvres d'élévation de l'orbite", a-t-elle poursuivi.

    Résultat: "jusqu'à 40 des satellites vont réentrer ou sont déjà réentrés dans l'atmosphère terrestre."

    Ils ne posent aucun risque de collision avec d'autres satellites, a rassuré SpaceX, et sont conçus pour se désintégrer dans l'atmosphère, de telle sorte qu'"aucune partie du satellite ne touche le sol".

    Les premiers satellites de Starlink avaient été envoyés en mai 2019. La constellation comprend actuellement environ 1.500 satellites actifs, a tweeté Elon Musk mi-janvier, et l'entreprise prévoit d'en positionner des milliers d'autres.
    source Boursorama
    Dernière modification par kiki37 ; 09/02/2022 à 23h56.
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


  4. #14
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    5 143
    L’Arcep ouvre une consultation publique sur l’autorisation d’utilisation de fréquences demandée par Starlink

    Le 18 février 2021, l’Arcep a rendu publique sa décision attribuant à la société Starlink Internet Services Limited une autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques, pour un réseau ouvert au public lui permettant de fournir un accès à internet fixe par satellite. La décision du Conseil d’Etat en date du 5 avril 2022 annule cette décision ; l’Arcep se met en conformité et ouvre ce jour une consultation publique.

    Le Conseil d’Etat a jugé que la décision contestée de l’Arcep « était susceptible d'avoir une incidence importante sur le marché de la fourniture d'accès à internet à haut débit et d'affecter les intérêts des utilisateurs finals »

    L'article L. 32-1 du code des postes et communications électroniques (CPCE) précise : " Lorsque […] l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse envisage[nt] d'adopter des mesures ayant une incidence importante sur un marché ou affectant les intérêts des utilisateurs finals, ils rendent publiques les mesures envisagées dans un délai raisonnable avant leur adoption et recueillent les observations qui sont faites à leur sujet. Le résultat de ces consultations est rendu public, sous réserve des secrets protégés par la loi ".

    Dans le cas de l’autorisation d’utilisation de fréquences délivrée à Starlink en 2021, l’Arcep a considéré qu’elle n’allait ni avoir une incidence importante sur le marché, ni affecter les intérêts des utilisateurs finals. En effet, la bande de fréquences considérée permet une cohabitation de multiples acteurs satellitaires, n’entraînant donc pas un phénomène de rareté des fréquences.

    De plus, il existait d’ores et déjà, au jour de l’autorisation, d’autres offres d’accès par Internet à très haut débit par voie satellitaire, dont les utilisateurs représentent quelques dizaines de milliers sur les plus de 17 millions d’abonnés au très haut débit en France.

    Pour l’ensemble de ces raisons, l’Autorité avait considéré qu’il n’était pas nécessaire d’organiser une consultation publique au regard des critères du CPCE.

    Pour se conformer à la décision du Conseil d’Etat, l’Arcep organise une consultation publique pour prendre les réactions des acteurs sur l’attribution de fréquences à la société Starlink

    Les acteurs sont invités à transmettre leurs contributions d’ici au lundi 9 mai,18 heures. Les contributions seront ensuite rendues publiques dans les meilleurs délais, ainsi que la nouvelle décision de l’Arcep le cas échéant.

    Document associé :
    La consultation publique
    source ARCEP
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages