+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14
  1. #1
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    273

    Relais passif pour France3 Auvergne

    Juste à côté de l'émetteur TDF situé sur la commune de Chamalières il y a le puy de Chateix situé lui sur la commune de Royat .

    Et au sommet , il y a un relais passif qui avait été édifié pour envoyer les programmes de FR3 puis France 3 Auvergne des studios de Chamalières vers le sommet du puy de Dôme qui est masqué .

    Je pense que ça doit dater du début des années '60s voir même fin des '50s , en tout cas ceux qui avaient bâti le socle avaient dû bien s'amuser car l'endroit n'est accessible qu'à dos d'homme .









    En fait le faisceau hertzien envoyé depuis les studios de Chamalières tapait sur le panneau orienté Sud-Est pour le renvoyer sur celui orienté Nord-Ouest orienté vers le puy de Dôme , assez basique comme système mais ça fonctionnait .

    Je pense que cet équipement n'est plus utilisé aujourd'hui mais comme ce n'est pas facile pour l'enlever il reste comme ça...

    Vue vers le puy de Dôme au Nord-Ouest



    vers le puy de Gravenoire au Sud



    Sur l'agglo Clermontoise au Nord-Est et au loin les monts du Forez



    Au Sud-Est



    La vallée de Royat à l'Ouest



    Un cheminement piétonnier avait été balisé avec une corde ou chaîne (disparue) pour se hisser au sommet , les marches ont été sculptées à même la roche !




    Les Studios de France 3 Auvergne à Chamalières avenue de Royat



    L'arrière des locaux , l'antenne tri-nappes UHF est orientée vers le puy de Gravenoire



    Et on distingue les panneaux réflecteurs du puy de Chateix



    Voilà pour cette petite visite hivernale où il m'a fallu faire un peu d'escalade !

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #2
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 058
    Bravo nono pour cette trouvaille ..et tes exploits sportifs
    merci
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  3. #3
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 487
    Citation Envoyé par nono 63 Voir le message
    Je pense que cet équipement n'est plus utilisé aujourd'hui mais comme ce n'est pas facile pour l'enlever il reste comme ça...
    Un relais passif étant bidirectionnel par nature, s'il n'y a pas de filtrage il doit réfléchir les signaux UHF du Puy de Dôme vers Chamalières (y compris le GSM). Ce serait intéressant d'essayer ...Mais ce qui est surpenant c'est qu'on ne voit pas de dipôle ni de câble de liaison entre les deux antennes ... Tel qu'on le voir ça semble être simplement deux réflecteurs indépendants.
    Dernière modification par marceljack ; 29/01/2020 à 10h54.

  4. #4
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    273
    Il n'y a pas de dipôle ni de câble ni électricité sur ce site , tout est en passif et en réflexion comme pour un miroir .

  5. #5
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 487
    Citation Envoyé par nono 63 Voir le message
    Il n'y a pas de dipôle ni de câble ni électricité sur ce site , tout est en passif et en réflexion comme pour un miroir .
    OK, dans ce cas si le 1er miroir est destiné à la communication entre le Puy de Dôme et Chamalières le 2ème miroir est entre quoi et quoi ???

  6. #6
    Membre Avatar de julien74
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    1 330
    Nono me contredira si je me trompe, il me semble que les ondes de Chamalières arrivent sur le 1er miroir, puis les ondes passent du 1er miroir au 2ème miroir et ensuite du 2ème miroir au Puy de Dôme.

    Sur des pylônes comme Le Mans Mayet ne pouvant supporter de grosses paraboles pour les faisceaux, il y a ce genre de miroir léger sur le pylône de manière à communiquer entre le relais distant et la parabole de réception (fixée sur le bâtiment) pointée vers le miroir (fixée sur le miroir).

  7. #7
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    273
    C'est tout à fait ça , les réflecteurs agissent comme des miroirs .

    Un regarde la direction des studios de France 3 à Chamalières et l'autre le puy de Dôme .

    Le signal tape dans le premier réflecteur qui le renvoi dans le deuxième qui le renvoi lui-même vers le sommet du puy de Dôme .

    Ça peut paraître basique et curieux mais ça a fonctionné ainsi durant plusieurs dizaines d'années .

  8. #8
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 487
    Merci de l'explication. Ne connaissant pas les lieux je ne pensais pas que les deux miroirs étaient utilisés en cascade, je pensais qu'un seul suffisait mais c'est vrai que si l'angle d'incidence est trop loin de la perpendiculaire au miroir il y aurait eu trop de dispersion du faisceau réfléchi...

  9. #9
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU
    Messages
    240
    Citation Envoyé par nono 63 Voir le message

    Le signal tape dans le premier réflecteur qui le renvoi dans le deuxième qui le renvoi lui-même vers le sommet du puy de Dôme .

    .

    Mais pour fair ca il faut un cable ou feeder entre les deux reflecteurs, et selon les images il n'y en a pas. En absence de cable et des dipoles/doublets/antennes, ces deux reflecteurs sont independants et donc (il me semble) servent deux fonctions differents, un reflecteur pour le lien PdD a Chamalieres, l'autre pour on ne sait pas..


    Dans l'utilisation par la BBC on s'en servaient de deux paraboles sur le meme structure, liés par cable. Une parabole recolte le signal, qui passe par cable a la deuxieme parabole, qui l'emet (assez faiblement, mais suffisant pour des courtes distances).


    Je ne vois pas dans cette instance comment <<le premier réflecteur (qui) le renvoi dans le deuxième>> sans aucun connection., meme je ne vois pas comment une simple surface sans antenne pourrait "recolter" le signal. Et ca ne peut pas fonctionner par simple reflection entre les deux, les deux surfaces dans cet instance sans dos-à-dos.



    Comme julien dit, ce genre de "miroir" servaient souvent sur des pylones de grands hauteurs, Maisonnay porte toujours un exemple. Mais c'est un simple reflecteur, il ne peut pas "recolter" le signal pour le faire passer a un deuxieme surface, c'est un simple miroir.


    Mais c'est vrai que je ne vois pas comment un seul reflecteur pouvait faire le necessaire, vu que l'angle (comme dit marceljack) entre PdD et Chamalieres et loin de la perpendiculaire......


    Images fascinants en tout cas....
    Dernière modification par mw963 ; 03/02/2020 à 12h12.

  10. #10
    Membre
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Messages
    492
    bonjour,
    ...si !i, ça marche sans passer par un artifice électrique.

    Les "rayons" captés sont parallèles. Ils sont réfléchis en restant //.
    Le deuxième les reçoit // et les réfléchit //


    Entre les miroirs, il n'y a presque pas de perte, car toute le surface est utilisée.



    Dans l'exemple de deux paraboles, le foyer est très localisé. Géométriquement, on ne peut rien faire, alors le couplage d'un "dipòle" à l'autre est électrique, avec un coaxial ou une ligne.



    cordialement

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages