+ Rpondre la discussion
Page 6 sur 7 PremirePremire ... 4 5 6 7 DernireDernire
Affichage des rsultats 51 60 sur 62
  1. #51
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    5 856
    Bonjour
    L' ANFR a publi un livre numrique compilant les 25 plus belles enqutes de brouillage
    Dispo en pdf ici:
    https://www.anfr.fr/fileadmin/mediat...S-WEB-HD-2.pdf


    Bonne lecture
    Dernire modification par cricri ; 10/08/2022 18h28.

    •   Alt 

      Rclame

       
       

  2. #52
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    Vent de panique dans lolienne ?
    10 JANVIER 2023
    28 septembre, lANFR reoit une demande dinstruction de brouillage de la part du Centre rgional oprationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) dEtel dans le Morbihan. Le CROSS, station ctire responsable des oprations de sauvetage, subissait un brouillage affectant le canal 16 de la VHF marine (156,8 MHz). Ddi la scurit et aux secours en mer, ce canal est employ pour les appels de scurit ou durgence ainsi que les messages de dtresse et ce, un niveau international.


    Figure 1 Exemple d'une VHF portable

    Ce brouillage critique prsentait un caractre durgence. Cest donc ds le lendemain que les agents habilits et asserments du service rgional de Donges ont lanc leur enqute. Le plus simple tait dentreprendre tout dabord des mesures du signal brouilleur dans la bande VHF laide de lantenne tournante du centre rgional de lANFR, distante de moins de 100 km du site du CROSS. Effectivement, une mission perturbatrice sur la frquence 156,8 MHz semblait provenir dun parc olien. Il ne sagissait pas de nimporte quel parc puisque ce dernier tait offshore - littralement au large -, et donc en pleine mer de Saint-Nazaire. Pour confirmer la direction de llment perturbateur, il tait toutefois indispensable de partir sur les routes : cest partir de leur vhicule laboratoire que nos agents ont poursuivi avec des relevs goniomtriques. Et cest en roulant sur le pont de Saint-Nazaire que, finalement, nos enquteurs ont confirm que lmission perturbatrice provenait incontestablement du parc olien. Les diffrents relevs goniomtriques de stations de smaphores et des CROSS environnants raliss avant le dpt de la plainte par les services des Affaires maritimes taient compatibles avec cette constatation.

    Sans plus attendre, lANFR a donc contact le centre de coordination maritime du parc olien qui a ragi sans dlai. En effet, du personnel tait prsent dans la sous-station lectrique au milieu du parc olien et a pu vrifier sur le champ linstallation de la VHF marine. Cette dernire, tlcommande depuis la terre, est utilise pour la scurit du parc olien et du personnel qui y travaille. Or, elle stait mise en mission permanente sur le canal 16, provoquant ainsi la perturbation ! Il a suffi darrter la VHF marine et, 14h25, le CROSS dEtel a en effet confirm larrt des perturbations.

    Afin de pouvoir rutiliser pleinement le canal 16, le parc olien devra revoir, corriger ou changer lquipement incrimin. En attendant, la scurit des agents du parc olien est assure via le canal 77 de la VHF marine.

    Pour en savoir plus

    Quest-ce que la VHF marine ?

    La bande VHF (very high frequency) concerne les ondes mtriques de 30 MHz 300 MHz. Elle est partage entre de nombreuses utilisations : aronautique, maritime, prives, militaires et les radios FM.

    La bande VHF rserve au service maritime stend de 156 174 MHz. Quant au service mobile maritime, il stend de 156 162 MHz. La VHF marine, portable ou fixe, est reconnue pour tre un quipement de scurit indispensable en mer pour tout navigateur en difficult notamment lorsque la couverture rseau du tlphone portable ne permet plus dtre entendu. Des voies numrotes prprogrammes ( channel en anglais) sont ddies chaque besoin particulier comme recevoir des informations mto, rserver une place dans un port, contacter un autre navire, participer une opration de secours, etc.

    Les VHF marines, quelles soient fixes ou portables, doivent tre dclares auprs de lANFR qui dlivre gratuitement une licence dexploitation ainsi que les identifiants du service mobile maritime (indicatif dappel et MMSI).
    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  3. #53
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    CMR-23 : un avis du RSPG pour prparer les positions de lUE
    06 JANVIER 2023

    Le 9 dcembre, lors dune plnire extraordinaire, le RSPG a adopt ses recommandations sur les positions de lUE, qui concerneront la moiti des points lordre du jour de la Confrence mondiale des radiocommunications de 2023 (CMR-23).

    La publication de cet avis sinscrit dans la mission du RSPG dassister la Commission dans llaboration du projet de dcision du Conseil tablissant les positions dfendre lors des CMR.

    Une consultation publique avait eu lieu durant lt 2022 sur le projet davis, qui proposait plusieurs options sur les trois points les plus litigieux : le 1.2 (IMT dans la bande 6 GHz haute), le 1.5 (revue de la bande 470-694 MHz) et lapplication de larticle 21.5 du Rglement des radiocommunications (RR) aux antennes actives de la tlphonie mobile. Les nombreuses rponses reues (au nombre de 104) ont montr limportance de la CMR-23 pour lindustrie. Ce sont dailleurs ces points qui, sans surprise, ont t les plus comments, avec des avis tranchs.

    A lissue de discussions difficiles, le RSPG a identifi sur ces trois points dordre du jour des compromis qui pourraient convenir tous les pays de lUE :
    • Point 1.2 : la bande 6 GHz haute (6 425-7 125 MHz) est prement dispute. Dune part, la communaut IMT des industriels et oprateurs mobiles souhaite retenir cette bande intermdiaire, qui permet de produire de la couverture en trs haut-dbit mobile, pour faire face la saturation venir de la bande 3,5 GHz et des autres bandes 5G. Dautre part, la communaut des industriels du WiFi et des GAFAM souhaiterait disposer de cette bande, dj autorise aux Etats-Unis pour ces usages, pour tirer parti de laccroissement du dbit permis par la fibre et la peroivent comme indispensable lessor du metaverse.
    Le RSPG a constat que la dcision sur lusage de cette bande en Europe ne serait prise quaprs la CMR-23. Dans lintervalle, le RSPG recommande que lUE accepte une identification IMT, sous rserve de protger les autres utilisateurs de la bande, notamment le service fixe par satellite. Cela suppose quaucune autre bande intermdiaire pouvant compromettre les intrts de la politique spatiale ou de la politique de scurit et de dfense commune (PSDC) ne soit mise ltude la CMR-27 pour une identification IMT. En effet, la bande 6 GHz haute serait dans ce cas la seule nouvelle bande intermdiaire encore envisageable pour les IMT, dans loptique du lancement de la 6G lhorizon 2030.
    • Point 1.5 : en France et en Europe, la bande 470-694 MHz est utilise de faon intensive pour la TNT, avec une garantie, inscrite dans la loi franaise et dans une dcision de lUE, de sa disponibilit jusquau moins fin 2030. Mais plusieurs pays europens ayant un usage faible de la TNT soutenaient une attribution mobile primaire dans cette bande. Elle permettrait de faire face des besoins mobiles varis (IMT, rseaux de scurit) ou encore dtablir prventivement des droits aux frontires pour le mobile face des pays comme la Russie, avant une ventuelle harmonisation europenne de la bande aprs 2030.
    Chaque partie rclamait une prise de position catgorique : pour lune, il fallait garder ce statu quo avec revue de la situation la CMR-27 voire CMR-31 ; pour lautre, lattribution mobile co-primaire devait tre effective ds 2031. Le RSPG a donc opt pour un compromis : une attribution mobile secondaire avec examen de la possibilit dun passage en primaire la CMR-31. Ce statut secondaire reprend la flexibilit dj offerte dans larticle 4 de la dcision UE pour dautres usages tout en respectant la priorit donne la radiodiffusion et aux microphones sans fil. La revue la CMR-31 permettra quant elle de prendre en compte toute rvision de la dcision UE, compte tenu des travaux engags par ailleurs par la Commission et par le RSPG.
    • Article 21.5 : ce sujet est issu des dcisions de la CMR-19 sur lidentification de la bande 26 GHz et dautres bandes millimtriques pour la 5G. Il limite la puissance injecte dans les antennes de stations de base afin dviter un brouillage caus par le cumul des milliers de stations IMT en visibilit dun satellite. La CMR-19 avait demand lUIT-R dtudier comment cet article pouvait sappliquer aux antennes actives pour lesquelles le contrle de la puissance lentre de lantenne nest plus possible. Les dbats trs conflictuels de la CMR-19 sur la bande 26 GHz avaient ensuite politis ce sujet plutt technique. La position UE recommande par le RSPG recadre lobjectif, en proposant simplement une modification de larticle 21 pour permettre la protection de la rception des satellites vis--vis des IMT.
    Les positions recommandes pour les autres points de la CMR-23 nont pas t substantiellement modifies lexception du point 1.11, afin de prendre en compte lvolution de la position europenne (CEPT) qui ne soutient plus linclusion du systme chinois BEIDOU dans le SMDSM tant quil na pas t dmontr que cela naurait pas dimpact sur les autres systmes utilisant la bande vise, par exemple Globalstar.

    En sappuyant sur cet avis du RSPG, a Commission europenne devrait prsenter dbut 2023 un projet de dcision pour adoption par le Conseil au premier semestre. Puis lensemble des pays de lUE devra se conformer ces positions. Dans cet intervalle, les travaux se poursuivront dans le cadre de la CEPT, qui labore les propositions europennes communes sous la forme plus prcise damendements au RR.
    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  4. #54
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    L'ANFR vous invite la confrence Spectre & innovation

    voir ici ► https://forum.telesatellite.com/show...ll=1#post77650
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  5. #55
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    Enqute de l’ANFR – Combattre le mal par le mal ?
    ENQUTES DE L’ANFR
    13 MARS 2023
    A la fin de l’t, l’ANFR a reu une plainte d’un oprateur mobile concernant une station relais installe sur la commune de Sarreguemines dans le dpartement de la Moselle. Elle tait victime d’un brouillage de ses services de communications et d’Internet mobiles sur les bandes de frquences 800 MHz, 900 MHz, 1 800 MHz, 2 100 MHz et 2 600 MHz.

    Aprs avoir inform le procureur de la Rpublique de Sarreguemines, des agents asserments et habilits du Service Interrgional Est (SIR Est) de l’ANFR se sont donc rendus sur place pour mener leur enqute...

    Face au brouilleur : crime ou complot ?

    Leurs quipements de mesure spcialiss n’ont laiss aucun doute : effectivement, toutes les bandes de tlphonie mobile utilises par ce relais pour la 2G, la 3G et la 4G taient affectes. Mais le brouillage allait mme au-del : le GPS ainsi que le Wifi dans la bande 2, 4 GHz n’taient pas non plus indemnes ! La signature de l’mission perturbatrice, quant elle, tait sans quivoque : un brouilleur d’ondes, quipement interdit au public, svissait dans les environs.

    bord de leur vhicule laboratoire au toit surmont d’un radiogoniomtre, les agents ont visualis le niveau d’mission du signal perturbateur. Aprs avoir patiemment chemin dans les rues de Sarreguemines, ils ont eu la satisfaction de voir le niveau atteindre son maximum face un immeuble de plusieurs tages. Il ne restait donc plus qu’ poursuivre la recherche pied, pour identifier l’appartement o tait cach l’engin…


    Grce une antenne relie un rcepteur, les agents ont point successivement toutes les fentres de la faade. L’une d’entre elles produisait un niveau d’mission plus lev : un excellent indice de l’tage qu’il convenait d’inspecter en priorit. Un peu plus tard, une dambulation dans les parties communes et sur les paliers permit de localiser l’appartement suspect. Mais les brouilleurs sont souvent utiliss pour couvrir des activits criminelles : mieux valait ne pas cder la tentation de frapper la porte sur le champ…

    Une thrapie de choc

    Nos agents ont donc demand l’assistance du commissariat de police de Sarreguemines avant de faire connaissance de l’occupant de l’appartement. Sans plus attendre, des agents de police ont prt main forte l’ANFR afin que nos agents puissent entrer dans l’appartement.

    L’endroit tait surprenant : les murs de l’appartement taient tapisss d’aluminium et de couvertures de survie. Laboratoire clandestin ? Tanire d’extra-terrestres ? Rien de tout cela… L’occupant des lieux, qui n’avait rien d’un hros de science-fiction, se plia de bonne grce aux exigences des enquteurs. En toute candeur, il leur prsenta spontanment un superbe brouilleur multibandes l’origine de perturbations dans tout le quartier.

    Inform du caractre illgal de la possession d’un tel quipement, il ne se confondit pourtant pas en excuses. En effet, il expliqua aux forces de l’ordre qu’il se considrait comme lectro hypersensible. C’tait la raison pour laquelle il avait quip tout son appartement de tapisseries mtalliques, dans l’espoir d’en faire une cage de Faraday. Quant au brouilleur, il l’utilisait, selon lui, des fins thrapeutiques.

    Cette personne prcisa qu’il craignait la prsence d’ondes, mais qu’il aurait constat que ses symptmes disparaissent chaque fois qu’il s’installait ct de son brouilleur allum ; d’ailleurs, il estimait dormir beaucoup mieux dans sa proximit immdiate. Un comble, quand on sait qu’un brouilleur met lui-mme des ondes… C’est d’ailleurs le fondement mme du fonctionnement d’un brouilleur : la manire d’une musique trs forte qui, sur une piste de danse, empche toute conversation, un brouilleur met des ondes suffisamment puissantes pour rendre inaudibles les signaux transmis sur les frquences lgitimes !

    Dans cet appartement, les effets du brouilleur taient d’ailleurs amplifis : les murs taient tapisss d’aluminium pour que les ondes n’entrent pas , disait notre bonhomme ; mais il n’avait pas ralis que son blindage artisanal favorisait des chos multiples et… entravait leur sortie ! Ainsi, les missions lectromagntiques du brouilleur taient particulirement fortes dans l’appartement. Mais la cage de Faraday tait imparfaite et le brouilleur suffisamment puissant, puisqu’il agissait tout de mme sur l’antenne relais situ plusieurs centaines de mtres !

    Une fois le brouilleur mis hors tension, l’oprateur a pu confirmer que le brouillage dans le quartier avait cess.

    Accoutumance et rechutes…

    Pourtant, seulement quatre jours plus tard, l’ANFR a t mise au courant de la reprise du brouillage sur cette mme antenne, mais cette fois-ci de manire intermittente, et de nuit.

    Nouvelle intervention planifie pour les agents du SIR Est, qui attendent quelques jours et une confirmation du phnomne pour se lancer sur les routes. Stupfaits, ils constatent que le camion laboratoire, une nouvelle fois, s’est arrt… face au mme immeuble !

    De nouveau, un officier de police judiciaire et un gardien de la paix se rendent au domicile du mme individu qui leur ouvre volontiers et leur dsigne, de nouveau spontanment, son bouilleur multibande.

    Aprs plusieurs rcidives, la police de Sarreguemines dcide de lancer une enqute prliminaire… C’est finalement quatre mois plus tard, devant la porte du mme appartement, que des agents de l’ANFR, un officier de la police judiciaire, un agent de police en expertise sonnent la porte. Il s’agit cette fois d’une perquisition au cours de laquelle deux autres brouilleurs multibandes ont t trouvs. Cette fois-ci, le brouilleur test affectait aussi, en plus des autres services, la technologie 5G dans la bande de frquences 3,5 GHz – qui jusque-l n’avait pas t impacte.

    Neuf mois aprs le premier incident, notre rcidiviste a comparu devant le Tribunal Judiciaire de Sarreguemines pour les faits de dtention et d’utilisation illgale de brouilleur d’ondes. L’ANFR y a t entendue en tant que tmoin et a pu apporter des explications sur les risques poss par les brouilleurs d’ondes. Le tribunal a dclar cette personne coupable des faits qui lui taient reprochs, mais le procureur de la Rpublique, ayant considr qu’il n’y avait pas eu d’intention de perturber l’ordre public ou de commettre un acte de dlinquance , a demand la simple confiscation de ses quatre brouilleurs, ainsi que le paiement du droit fixe de procdure.

    Pour en savoir plus

    Qu’est-ce qu’un brouilleur d’ondes ?

    Un brouilleur est un metteur radio conu pour brouiller, perturber ou bloquer les signaux ou services de radiocommunication. En gnral, il agit en mettant plus fort que les signaux utiles, sur la bande de frquence vise. Les signaux utiles ne sont alors plus dtects par les rcepteurs.

    Le rayon d’action des brouilleurs est souvent plus large qu’on ne le pense ou que ne le laisse supposer le vendeur. L’utilisateur se trouve d’ailleurs souvent dpass par la porte de l’quipement qui n’est jamais circonscrit un petit espace, comme une pice ou un vhicule !

    Il existe plusieurs types de brouilleurs selon qu’ils peuvent perturber : la tlphonie et l’internet mobiles, le Wifi, le GPS, les camras ou alarmes sans fil... Il y a aussi les brouilleurs multibandes qui disposent d’une ou plusieurs petites antennes, selon le nombre de bandes de frquences qu’il peut perturber

    En savoir plus sur les brouilleurs GPS

    En savoir plus sur les brouilleurs de tlphonie mobile

    Que dit la loi ?

    Elle interdit purement et simplement les brouilleurs radiolectriques. Une sanction pnale de six mois de prison et 30 000 € d’amende est prvue (article L. 39-1-4 du Code des postes et communications lectroniques). La perturbation de services radiolectriques en utilisant un brouilleur est galement un dlit au titre du L 39-1 2 bis du CPCE et soumis galement une sanction de six mois de prison et 30 000 € d’amende.
    source : ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  6. #56
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    Un portail pour la gestion des frquences pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

    16 FVRIER 2023


    Citation Envoy par l'ANFR
    Depuis le 16 fvrier 2023, les premires demandes de frquences pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (JOP) peuvent tre effectues via le portail ddi de Paris 2024. Ce sont plus de 100 000 frquences qui pourraient tre demandes sur les sites de comptition.
    Pour rpondre ce besoin, lANFR a d r[*]elever plusieurs dfis :
    • valuer le besoin en spectre pour chaque service (micro, camra, tlmtrie) ;
    • coordonner la mise disposition de frquences supplmentaires si ncessaire ;
    • tablir des rgles de rutilisation de frquences entre sites de comptition[1] ;
    • laborer un plan de frquences pour chaque site et service ;
    • dvelopper une solution pour le traitement en volume des demandes dattributions de frquences.

    Afin de sassurer de la cohabitation des systmes, des tudes de compatibilit lectromagntique et des mesures sur sites ont t ralises ds mai 2021. Ces travaux ont permis lANFR de remettre, dbut juillet 2022, une premire version du Guide de gestion des frquences et une actualisation du plan de frquences au comit dorganisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, qui vient dtre mise en ligne.

    En parallle de ces travaux, pour assurer une disponibilit suffisante du spectre et un cadre son utilisation, dautres actions ont t engages pour permettre aux agents de lANFR de disposer dun outil adapt aux particularits de lattribution, en volume, de frquences temporaires sur les sites des JOP. En sappuyant sur le socle fonctionnel dune application utilise pour coordonner lutilisation des frquences des quipements PMSE audio (quipements auxiliaires sonores de conception de programmes et de radiodiffusion) lors de grands vnements, une solution logicielle a t dveloppe et livre en fin danne 2022.

    Grce aux efforts soutenus et continus de ses agents et de ses partenaires depuis prs de deux ans, lANFR a pu relever chacun de ces dfis. Les prparatifs de lagence touchent maintenant leur fin et permettront de recevoir et de traiter les premires demandes de frquences attendues dici quelques jours.

    Le portail ddi pour les demandes de frquences est accessible ici.

    [1] Paris accueillera 15 sites de comptition, dont plusieurs dans des primtres gographiques resserrs. Cette proximit reprsente donc un risque de brouillage accru.
    Source ANFR

    Formulaire et plan des frquences
    ►► https://medias.paris2024.org/uploads...nt-Plan-FR.pdf
    Dernire modification par kiki37 ; 26/04/2023 19h53.
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  7. #57
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    Test de nature rduire l’empreinte cologique de la diffusion du signal horaire



    17 MAI 2023

    Dans le cadre de sa mission de gestion de la diffusion par voie hertzienne terrestre de donnes horaires du temps lgal franais, qui lui a t confie par la loi n2018-1021 du 23 novembre 2018 , l’ANFR est notamment charge d’assurer l’optimisation du systme technique ralisant cette diffusion. A ce titre, l’Agence envisage de rduire, sur des plages horaires quotidiennes, la puissance de diffusion de 800 kW 300 kW. Pour ce faire, elle va procder des tests et ainsi observer si la consommation nergtique du site d’Allouis pourrait tre significativement diminue.
    Afin de pouvoir mettre en œuvre ce test, des travaux prparatoires sont ncessaires, qui entraneront des coupures du service, identiques la coupure hebdomadaire du mardi matin (de 8h00 12h00) les jours suivants :
    • jeudi 25 mai (entre 8h00 et 12h00),
    • jeudi 1er juin (entre 8h00 et 12h00),
    • mercredi 7 juin (entre 8h00 et 12h00).

    Des essais des puissances diffrentes seront faits pendant ces plages horaires, le signal pourra donc tre disponible de faon sporadique.

    Si ces travaux prparatoires sont concluants, le test d’un abaissement de puissance rgulier aura lieu dans la semaine 25, du 19 au 26 juin avec communication du cadencement retenu en semaine 24.

    Dispositif de supervision

    Un dispositif de supervision renforc sera mis en place par l’ANFR durant toute la dure des tests, et vous permettra de signaler toute anomalie constate ou toute information que vous jugerez utile, en envoyant un courriel prcisant a minima :

    le nom de votre organisation,
    • vos noms et prnoms,
    • votre numro de tlphone,
    • votre fonction,
    • la nature de l’anomalie constate et sa criticit,
    l’adresse suivante : incident-allouis@anfr.fr/. .

    En cas de dysfonctionnement majeur, il pourra tre mis un terme l’exprimentation avec un retour rapide la puissance nominale (800 kW) de l’metteur.

    Vous tes invit relayer l’information vos contacts susceptibles d’tre concerns par ces oprations de faon favoriser les signalements lors du test et sa russite.
    source : ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  8. #58
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    Bande UHF 470-694 MHz : flexibilit et scnarios
    CMR 27 JUIN 2023
    Le RSPG, groupe europen pour la politique du spectre regroupant les tats membres (EM) et conseillant la Commission europenne, vient de publier un nouvel avis sur la bande UHF. Ce livrable est en consultation publique jusqu’au 25 aot 2023.
    La CMR-23 doit considrer une attribution au service mobile dans la bande 470-694 MHz et que le RSPG a recommand en fin d’anne dernire une position de compromis pour la position de l’Union europenne pour le point 1.5 de cette confrence (Avis RSPG CMR 23). Malgr ces lments, pourquoi un avis est-il publi ?


    Le Conseil et le Parlement europen ont dfini en 2017, avec la Dcision (UE) 2017/899), les conditions pour l’utilisation de la bande 470-790 MHz. Ce cadre rendait obligatoire la mise disposition de la bande 700 MHz pour les rseaux mobiles. Il garantissait en contrepartie la priorit la radiodiffusion et aux PMSE dans la bande 470-694 MHz jusqu’ au moins fin 2030 tout en laissant la porte une certaine flexibilit condition de respecter cette priorit au niveau national et dans les pays voisins. La perspective d’un rapport de la Commission europenne sur l'volution de l'utilisation de la bande de frquences 470-694 MHz, prvue par l’article 7 de cette dcision, a amen le RSPG mener une analyse prliminaire des actions menes en rponse aux recommandations de l’avis du RSPG sur le futur de la bande UHF, publi en 2015, examiner la mise en œuvre de cette flexibilit et laborer des scnarios post-2030.

    Quelle flexibilit nationale d’ici 2030 ?

    Le principal frein la flexibilit d’usage de la bande 470-694 MHz est la difficult de coexistence co-canal entre rseaux mobiles et radiodiffusion, avec en particulier le brouillage des rcepteurs des stations de base par des metteurs TNT sur plusieurs centaines de kilomtres, qui a t encore une fois dmontr dans le cadre des tudes pour la CMR-23.

    Pour mettre en œuvre au niveau national la flexibilit ouverte par la dcision UHF, le RSPG expose trois options :
    • supplemental downlink (SDL) ou mobile SDL : cette solution pourrait tre dploye par un EM sans impacter de manire significative la radiodiffusion dans les pays voisins. Cette technologie, objet de tests/exprimentations, n’a pas encore rencontr son march. Par ailleurs, l’exprience des brouillages LTE dans les bandes 700 MHz ou 800 MHz, en France et dans d’autres pays, montre qu’il y a un risque de brouillage de la rception fixe par les stations de base qui pourrait tre difficile rsoudre par l’installation d’un filtre sur les installations de tlvision, dans le cas o les canaux SDL seraient entrelacs avec les canaux de la TNT.
    • 5G Broadcast : la maturit normative du 5G Broadcast est mentionne. Cette option, exploitant la 5G pour diffuser du contenu audiovisuel, prsente galement peu de contraintes aux frontires mais peut amener densifier les rseaux 5G ddis pour mieux couvrir la rception par des terminaux de type smartphone, prsentant alors le mme risque de brouillage de la rception fixe que dans le cas du SDL. En outre, le modle conomique pour financer le dploiement d’un tel rseau reste dfinir.
    • Bande ddie mobile bidirectionnelle (par exemple plan 600 MHz) : cette approche intresse des pays comme l’Allemagne, la Sude et la Finlande. L’analyse souligne les contraintes aux frontires du pays qui souhaiterait mettre en œuvre une telle option. En effet, afin de maintenir les droits des pays voisins conserver leur capacit en radiodiffusion, ces pays subiraient une rduction considrable de leurs droits pour la radiodiffusion. Seules un tiers des ressources de la bande 470-694 MHz resteraient disponibles pour la tlvision dans une large zone frontalire si un pays souhaitait protger l’ensemble des nouveaux usages dans la bande 600 MHz.
    L’avis fait le constat d’absence d’initiatives des tats membres pour exercer leur droit la flexibilit, les exprimentations tant jusqu’ prsent localises au niveau national sur des priodes limites avec les technologies SDL ou 5G broadcast.

    Quels scnarios post 2030 ?

    Pour aprs 2030, le RSPG confirme l’absence de scnario unique compte tenu de la diversit des situations nationales et note la possibilit pour des EM constatant une dcroissance de la plateforme de tlvision hertzienne de conserver un usage efficace du spectre en mettant en œuvre des usages alternatifs dans le cadre de la flexibilit. Parmi les diffrentes recommandations, le RSPG insiste sur la prise en compte dans tous les scnarios des besoins des PMSE et recommande l’utilisation des technologies les plus efficaces pour la TNT. Enfin, il dcorrle toute volution du cadre europen de la dcision de la CMR-23 et annonce son intention de contribuer aux dbats europens venir pour la revue du cadre UHF.
    source ANFR

    Le RSPG consulte sur son premier avis sur la 6G

    27 JUIN 2023
    Aprs la publication du rapport sur l’impact des volutions technologiques mobiles et de l’extinction des rseaux 2G/3G en fvrier, le RSPG consulte sur son premier avis 6G .

    Ce livrable est en consultation publique jusqu’au 25 aot 2023.

    Mme si le lancement de la 6G n’est prvu qu’en 2030, le RSPG propose un calendrier europen ambitieux avec la perspective d’une feuille de route frquences 6G ds 2025.

    Un point sur les bandes qui avaient t identifies par le RSPG pour la 5G
    En 2016, l’Europe avait dfini sa feuille de route frquences pour la 5G en raction aux choix d’autres rgions du monde, notamment les Etats-Unis qui misaient pour la 5G sur les bandes millimtriques, avec le 28 GHz, ainsi que sur la bande 600 MHz. L’avis RSPG de 2016 affirmait au contraire que :
    • la bande principale pour l’introduction de la 5G serait la bande 3,4-3,8 GHz, bande intermdiaire apportant un compromis idal entre couverture et capacit ;
    • la bande millimtrique pour la 5G serait la bande 26 GHz plutt que la bande 28 GHz, dans laquelle la priorit devait rester au haut-dbit par satellite ;
    • la bande 700 MHz, qui n’tait pas encore autorise dans la plupart des pays europens, apporterait une solution de couverture en zone rurale.
      Le nouvel avis RSPG reconnat que le dploiement dans la bande 26 GHz reste limit mais s’attend une acclration pour permettre la densification des rseaux 5G ou pour des applications spcifiques comme le haut-dbit fixe.

    Les attentes du RSPG

    Le RSPG souligne aussi les attentes concernant les fonctionnalits de la 6G en termes de DSS (dynamic spectrum sharing), qui facilitera l’introduction de la 6G dans les bandes utilises par la 4G ou la 5G au prix d’une division de la capacit, ou pour faciliter le partage dynamique avec les autres utilisateurs du spectre. Il souligne les besoins des verticaux notamment pour des usages locaux, et les initiatives nationales pour les verticaux, y compris dans les bandes 400 MHz. Il rappelle l’importance de l’harmonisation europenne dans la bande 3.8-4.2 GHz, pour les autorisations locales pour les verticaux, ainsi que dans la bande 42 GHz.

    Les besoins en frquences

    Pour soutenir l’essor de la 5G et les besoins pouvant merger au cours de cette dcennie, le RSPG renvoie cette question au niveau national, de nombreux pays ayant encore d’importantes ressources disponibles en frquences harmonises ou non (ex : 2,3 GHz). Ainsi, aucune autre nouvelle bande de frquences ne sera harmonise pour les rseaux mobiles avant l’arrive de la 6G.

    En revanche, le RSPG considre que l’Europe doit tre prte dfinir une feuille de route frquences qui permettra en 2024/2025 de prparer l’harmonisation et soutenir les investissements en rpondant aux besoins en spectre ncessaires pour les diffrents cas d’usage de la 6G. Le RSPG pointe notamment la problmatique des bandes intermdiaires, qui associent couverture et capacit, et la difficult de rutilisation de bandes 4G/5G au lancement de la 6G, lorsque peu de terminaux seront compatibles avec la 6G. Le contexte de la bande haute 6GHz (6425-7125 MHz) pour laquelle une dcision sur l’harmonisation europenne devra tre prise en 2024/25 est rappel, ainsi que les intrts des industries Wifi et IMT pour cette bande. Par ailleurs, l’utilisation pionnire des bandes sub-THz , qui font l’objet de nombreuses recherches, ou la rutilisation des bandes actuelles pour la 6G, sous rserve d’une mise niveau des conditions techniques harmonises, ne font pas dbat.
    source ANFR
    Dernire modification par kiki37 ; 29/06/2023 02h06.
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  9. #59
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    L’ANFR publie son rapport d’activit 2022
    10 JUILLET 2023
    Le rapport d’activit de l’Agence est en ligne ! Il rend compte des principales missions mises en œuvre et des vnements marquants de l’anne 2022.


    Plusieurs points sont souligner :
    • L’ANFR a accentu son travail prparatif en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 afin de garantir une gestion optimale du spectre des radiofrquences, indispensable au plein succs de cet vnement mondial, non seulement sur les sites des preuves mais galement par la diffusion de ses images l’chelle plantaire. Environ 100 000 frquences pourraient tre demandes pour l’ensemble des sites ! C’est donc un grand dfi pour l’Agence.
    • L’Agence a galement continu d’assurer ses missions prennes, notamment au sein des comits nationaux de dialogue sur les niveaux d’exposition aux ondes, dans le contrle des frquences accordes lors des grands vnements, pour la bonne rception de la TNT… Ses activits habituelles de ngociations dans les instances internationales, de gestion et d'assignation, de contrle des bandes frquences, de surveillance du march des quipements radiolectriques ont marqu 2022 :
      - 21 grands vnements en prsence de l’ANFR, mobilisant 6 354 frquences temporaires autorises et contrles ;

      -1 733 enqutes de terrain ralises pour dterminer les causes de brouillages de frquences ;

      - Plus de 7 500 mesures d’exposition aux ondes ralises dans le cadre du dispositif national de surveillance et 3 300 mesures ddies la campagne nationale 5G ;

      - 14 704 certificats de radioamateur et 113 174 licences radio maritimes et fluviales accords ;

      - 102 contrles de DAS de tlphones mobiles prlevs dans des lieux de vente ;

      - 88 646 autorisations d'implantation de stations la fin 2022.
    • Enfin, l’anne passe a t marque par les 25 ans de l’ANFR : l’occasion de se remmorer les grandes tapes de l’institution et les grandes dates qui ont fait l’histoire de la rgulation des frquences ! Unefrise a t labore pour l’occasion et un livre intitul Brouillages d’ondes, l’ANFR mne l’enqute a t publi, rassemblant les enqutes les plus marquantes de l’Agence. Ce regard rtrospectif a mis en lumire le fait que le monde des frquences est en mouvance permanente et ses enjeux ne cessent donc de se renouveler.
    Pour plus d’infos : le rapport annuel de l’ANFR.
    source ANFR
    Dernire modification par kiki37 ; 12/07/2023 11h38.
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  10. #60
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    6 111
    12 SEPTEMBRE 2023
    Retrait temporaire du march de liPhone 12 pour non-conformit de ces appareils la rglementation europenne



    LAgence nationale des frquences (ANFR) demande Apple de retirer du march franais liPhone 12 compter du 12 septembre 2023, suite un dpassement de la limite de dbit dabsorption spcifique (DAS) constat sur ce modle. LANFR enjoint Apple de mettre en uvre tous les moyens disponibles pour remdier rapidement ce dysfonctionnement. A dfaut, il appartiendra Apple de rappeler les exemplaires dj vendus.
    Dans le cadre de ses missions de surveillance du march des quipements radiolectriques et du contrle de lexposition du public aux ondes lectromagntiques, lANFR ralise des vrifications sur les tlphones portables mis sur le march franais. Elle a rcemment contrl les dbits dabsorption spcifique (DAS) de 141 tlphones dont le tlphone Apple iPhone 12. Le DAS permet de quantifier lnergie transporte par les ondes lectromagntiques et absorbe par le corps humain.

    Ces tlphones font ensuite lobjet de mesures de contrle par des laboratoires accrdits, qui permettent lANFR de sassurer que les valeurs de DAS sont conformes la rglementation europenne. Ces exigences impliquent que les appareils soient valus au contact du corps pour le DAS membre - cest--dire un tlphone tenu la main ou dans une poche de pantalon - et une distance de 5 mm pour le DAS tronc - cest--dire un tlphone port dans une poche de veste ou dans un sac. Ils doivent ainsi respecter les valeurs limites rglementaires de 4 W/kg pour le DAS membre et 2 W/kg pour le DAS tronc . Les mesures de lANFR ont rvl une valeur de DAS membre dpassant cette limite, soit 5,74 W/kg. En revanche, les valeurs de DAS tronc sont conformes.

    Ds lors, Apple doit prendre immdiatement toutes mesures visant empcher la mise disposition sur le march des tlphones concerns prsents dans la chane d'approvisionnement. Concernant les tlphones dj vendus, Apple doit prendre dans les meilleurs dlais des mesures correctives visant rendre les tlphones concerns conformes. A dfaut, il appartiendra la socit Apple de les rappeler.

    La mise jour corrective de ces tlphones sera contrle par lANFR.

    Les agents asserments de lANFR ont reu instruction de vrifier partir du mardi 12 septembre que ces modles ne seront plus proposs la vente dans tous les circuits de distribution disponibles en France.

    Pour plus dinformation :
    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

Liens sociaux

Liens sociaux

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages