+ Rpondre la discussion
Page 4 sur 5 PremirePremire ... 2 3 4 5 DernireDernire
Affichage des rsultats 31 40 sur 45
  1. #31
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    fvrier 2018
    Localisation
    Puy de Dme (63)
    Messages
    335
    C'est hlas assez courant , les lampes dcharges font beaucoup de parasites lorsqu'elles sont HS , j'ai eu le cas chez moi il y a quelques annes , je l'avais repre et signal en mairie , il a bien fallu attendre plusieurs semaines pour que le problme soit rgl .

    Maintenant le problme ne se pose plus car tous ces vieux lampadaires ont t changs rcemment par des lampes LED .

    •   Alt 

      Rclame

       
       

  2. #32
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    Citation Envoy par nono 63 Voir le message
    C'est hlas assez courant , les lampes dcharges font beaucoup de parasites lorsqu'elles sont HS , j'ai eu le cas chez moi il y a quelques annes , je l'avais repre et signal en mairie , il a bien fallu attendre plusieurs semaines pour que le problme soit rgl .
    Ben oui, car il faut trouver un pro avec une nacelle (il est interdit d'y aller avec une chelle) dont, de plus, le dplacement est assez onreux
    Citation Envoy par nono 63 Voir le message
    Maintenant le problme ne se pose plus car tous ces vieux lampadaires ont t changs rcemment par des lampes LED .
    Oh que non : dans les bourgs, il y a des vieux lampadaires "de style" non adaptables en LED, sans compter les petits stades avec spots dont le remplacement s'avre ruineux
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  3. #33
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 547
    Et, il reste, encore, certains endroits, des rverbres avec ampoules vapeur de mercure( malgr l' INTERDICTION de ce matriau )

  4. #34
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    5G Mulhouse : L’ANFR installe des capteurs pour mesurer l’volution de l’exposition aux ondes
    Citation Envoy par l'ANFR
    16/03/2021
    l’agence nationale des frquences (ANFR) met en place, dans la ville de Mulhouse, des capteurs de mesure afin de surveiller l’volution de l’exposition du public aux ondes, dans le cadre de l’ouverture commerciale de la 5g. Ces capteurs vont permettre de recueillir des donnes sur l’exposition, consultables en temps rel sur l’observatoire des ondes. Mulhouse est ainsi la 5me ville de france se doter de ces sondes aprs Marseille, Nantes, Paris et Bordeaux.

    Dans le cadre de ses missions de surveillance de l’exposition du public aux ondes lectromagntiques, l’ANFRr, en collaboration avec la ville de Mulhouse, a install trois capteurs afin de surveiller l’volution de l’exposition. Ces capteurs large bande, fabriqus par le laboratoire EXEM, mesurent une dizaine de fois par jour l’exposition aux ondes mises par tous les quipements dans les bandes allant de 80 MHz 6 GHz. Cette gamme d’ondes inclut la radio fm, la tlvision numrique terrestre, le wi-fi et toutes les technologies de tlphonie mobile.

    Aprs marseille, nantes, paris et bordeaux, o un dispositif similaire a t mis en place, ces capteurs sont oprationnels mulhouse partir de ce jour. Ils sont implants dans des lieux trs frquents, en hauteur, et placs environ 100 mtres d’antennes qui doivent accueillir la 5g. Des mesures sont ralises priodiquement, sur une dure de 6 minutes, diffrents moments de la journe et de la nuit. Afin de dtecter les fluctuations d'exposition, ces capteurs mesurent les niveaux d’exposition toutes les 2 heures environ. Ces valeurs feront, partir d’aujourd’hui, l’objet d’une publication en temps rel dans l’observatoire des ondes consultable sur le site de l’anfr.

    les rsultats vont permettre de mesurer l’impact de la 5g sur l’exposition globale du public l’occasion des premiers dploiements commerciaux.

    L’ensemble des donnes de mesures sont disponibles en open data sur le site : data.anfr.fr
    Dernire modification par kiki37 ; 10/04/2021 16h52.
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  5. #35
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 547
    A Mulhouse cette exprimentation 5G se fait en concordance avec les voisins Europens Allemands et Suisses.

  6. #36
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    LES ENQUTES DE L’ANFR ► LE SON QUI COUPAIT LA 4G
    Citation Envoy par l'ANFR
    08/04/2021
    Le service rgional de l’ANFR bas Aix-en-Provence est rcemment intervenu pour rsoudre un brouillage quelque peu inattendu…

    Sur la commune de Sernhac dans le Gard et dans une zone de 10 km alentour, les services 4G dans la bande 800 MHz ne rpondaient plus ! La seule antenne-relais de la commune ainsi qu’une autre situe 6 km taient affectes par un mystrieux signal perturbateur.

    Un agent du contrle du spectre, dot d’une artillerie de pointe, s’est donc rendu sur place pour mener une vritable investigation technique : les relevs spectraux permirent dans un premier temps d’obtenir la signature du signal perturbateur, c’est--dire l’mission lectromagntique caractristique d’un objet. Il fallait maintenant trouver d’o provenait ce signal… Le rcepteur du vhicule laboratoire et une antenne Yagi directive orientrent les recherches, qui menrent l’agent chez un particulier, dans un village 3 km de l’une des deux antennes-relais brouilles. Avec l’accord du propritaire, les investigations se poursuivirent son domicile pour finalement aboutir l’objet … qui n’tait autre qu’un casque audio sans fil ! Cet quipement, largement utilis en ces temps de tltravail renforc, apparaissait au premier abord inoffensif. Mais il mettait en fait en dehors de sa bande de frquences alloue et empitait sur celle de la 4G qui mettait en bande 800 MHz. Le casque brouillait mme sur plusieurs kilomtres la ronde ! Bien que disposant d’un marquage CE, il s’tait mis driver avec le temps. Impossible pour le propritaire de s’en rendre compte : le casque fonctionnait parfaitement bien ! Aprs l’avoir dbranch, la perturbation de la 4G identifie sur 10 km disparut instantanment.

    En savoir plus
    Un brouillage peut tre caus par un quipement radiolectrique qui a driv et n’est plus conforme aux exigences de non-brouillage. Les causes peuvent par exemple tre le vieillissement d’un composant, un quipement en panne mais non dbranch ou encore un appareil non conforme la rglementation europenne (sans marquage CE). Si c’est votre appareil qui gnre un brouillage et qu’il est non conforme aux exigences des quipements radiolectriques, vous tes alors responsable d’une infraction la rglementation applicable aux radiofrquences. Il faut ainsi tre vigilant lors de l’achat de tout quipement radiolectrique en s’assurant qu’il est bien conforme la rglementation europenne (marquage CE) et qu’au fil de son usage, il ne se mette pas dysfonctionner.

    Au titre de l’article L.39-1 du CPCE, le fait de perturber les missions hertziennes d'un service autoris en utilisant un quipement radiolectrique, dans des conditions non conformes, est passible d’une sanction pnale de six mois d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

    L’ANFR peut aussi appliquer la personne responsable une taxe de 450 € pour les frais d'intervention occasionns par l'usage d'une installation radiolectrique en dehors des conditions lgales et rglementaires, ayant caus le brouillage d'une frquence rgulirement attribue.
    source ► l'ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  7. #37
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    LES ENQUTES DE LANFR ► ALERTE CHEZ UN RADIOAMATEUR : UN BROUILLAGE PEUT EN CACHER UN AUTRE
    29/06/2021
    Un radioamateur de Loire-Atlantique a signal lANFR un brouillage affectant son metteur dans les bandes HF (bandes des 80, 40 et 17 mtres).
    Le service rgional de Donges sest saisi de laffaire : chez le radioamateur, nos agents de contrle, aprs quelques mesures, se rendirent compte quil ny avait pas une source de brouillage, mais deux ! Trs vite, ils se mirent rechercher des sources perturbatrices alentour
    Tout dabord, les mesures indiquaient une forte remonte de bruit dans la bande HF (3 30 MHz). Lantenne directive, tel un bton de sourcier, dsigna une habitation situe dans la mme rue que le radioamateur ... Loccupant des lieux accepta que les agents de lANFR approfondissent leur enqute dans son domicile. Mais il nest pas toujours facile de dtecter lorigine dune mission dans ces bandes de frquences dans une habitation. Aux grands maux, les grands remdes : en coupant (avec laccord de loccupant) le compteur lectrique gnral, le signal perturbateur disparut aussitt. La source du brouillage tait donc ncessairement lun des quipements lectriques du foyer. Restait maintenant identifier lequel Passant de pice en pice, nos enquteurs se retrouvrent rapidement face un dressing clair par un ruban LED ! Il savra que lalimentation de cette lumire dcorative mettait des rayonnements parasites en excs dans lune des bandes de frquences utilise par le service radioamateur. Il a donc t demand au propritaire de faire rparer ou de remplacer cet appareil, qui rayonnait bien au-del de la pice quil illuminait.
    Mais, lenqute ntait pas encore termine : il fallait prsent trouver la seconde source de brouillage
    Les contrleurs de lANFR reprirent leurs recherches. Cette fois encore, le signal perturbateur provenait dune habitation situe dans cette mme rue ! Rebelote : tests et mesures chez le particulier permirent didentifier lquipement en cause Il sagissait cette fois-ci dune clture lectrique qui empchait les chats errants de sintroduire dans le jardin et dabmer le potager ! Le propritaire dut lui aussi la remplacer ou la rparer dans les dlais requis.

    Ce double brouillage avait ainsi pour origine deux quipements domestiques insolites, transforms linsu de leurs propritaires en sources de parasites lectromagntiques. Aliments en continu par le secteur, ces deux appareils altraient les bandes HF du fait dun problme de compatibilit lectromagntique (CEM). Ces brouillages CEM sont des causes frquentes de perturbations puisquen 2020, 37 % des brouillages identifis ont t causs par des parasites lectromagntiques.

    Pour en savoir plus sur les brouillages CEM
    Un appareil lectrique ou lectronique peut produire des signaux parasites : non-conformit, vtust, mauvais rglage, dysfonctionnement... Concrtement, les causes peuvent tre le desserrement ou laltration dun cble, le vieillissement dun composant, une mauvaise mise la terre, un quipement en panne mais toujours aliment ou encore un appareil non conforme la rglementation europenne (sans marquage CE).

    Ils peuvent alors porter atteinte la disponibilit de services de radiocommunication. La porte de ces brouillages touche un voisinage plus ou moins lointain, selon les puissances mises en jeu.

    Si un appareil lectrique cre un brouillage par parasites lectromagntiques en ne respectant pas les normes de compatibilit lectromagntique, son propritaire est responsable dune infraction la bonne utilisation des frquences. Il est alors susceptible de se voir appliquer une sanction pnale allant jusqu 6 mois de prison et 30 000 euros damende au titre du Code des postes et communications lectroniques (CPCE). Il faut ainsi rester vigilant lors de lachat de tout quipement lectronique ou lectrique en sassurant quil soit conforme la rglementation europenne (marquage CE) et quau fil de son usage, il ne se mette pas dysfonctionner.

    Lire une autre enqute sur un brouillage CEM
    source ► l'ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  8. #38
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    PUBLICATION DES ANALYSES DES MESURES DEXPOSITION DU PUBLIC AUX ONDES LECTROMAGNTIQUES RALISES EN 2020
    16/07/2021

    LAgence nationale des frquences (ANFR) publie trois tudes portant sur environ 4 700 mesures dexposition du public aux ondes ralises en 2020 : la premire analyse les mesures demandes par les collectivits et les particuliers, la deuxime prsente les mesures faites devant les mairies de plus de 1 000 agglomrations, et la troisime traite des seuls niveaux les plus levs (au-dessus de 6 V/m), dits atypiques , et des actions mises en uvre pour les rduire.

    Au travers de lANFR, lEtat offre aux particuliers et aux collectivits la possibilit de faire mesurer gratuitement lexposition aux ondes lectromagntiques, aussi bien dans leur lieu dhabitation que dans des lieux accessibles au public. En 2020, des mesures ont ainsi t faites en 2 735 lieux. Dautres campagnes, comme celle portant sur plus de 1 000 places de mairies ralise linitiative de lEtat, ont port le nombre total de mesures dexposition en 2020 prs de 4 700.

    1/ Lanalyse des niveaux mesurs en 2020 suite aux sollicitations des particuliers, collectivits et associations agres (1re tude) montre quils restent globalement faibles au regard des valeurs limites dexposition ne pas dpasser, comprises entre 28 et 87 V/m selon les frquences utilises : la moyenne des niveaux relevs slve 0,85 V/m et le niveau moyen mdian est de 0,37 V/m, cest--dire que la moiti des rsultats obtenus sont infrieurs cette valeur. Par ailleurs, une trs grande majorit (76 %) des niveaux dexposition restent infrieurs 1 V/m.

    Une lgre hausse des niveaux est nanmoins constate par rapport aux annes passes, plus particulirement pour les valeurs les plus leves. Lincidence sur la moyenne globale des niveaux mesurs reste toutefois limite, celle-ci ayant trs peu augment depuis 2014 : + 0,17 V/m.

    Les rsultats apparaissent plus levs en milieu urbain quen milieu rural, et plus levs en extrieur quen intrieur. Dans prs de 60 % des cas, la tlphonie mobile constitue la principale source dexposition. En milieu rural, cette tendance est toutefois moins marque (31 % des cas), le niveau dexposition se rvlant dans plus du tiers des cas trop faible pour quil soit possible disoler une source significative.

    2/ Ltude ralise sur plus de 1 000 places de mairies en 2020 vient complter deux tudes similaires ralises en 2014 et 2017 aux mmes emplacements. Pour rappel, ces villes avaient t choisies lors de la premire campagne pour leur reprsentativit de la population franaise. Le renouvellement des campagnes intervalles de trois ans permet dapporter des lments danalyse sur lvolution de lexposition aux ondes depuis 2014. Laugmentation de lexposition moyenne entre 2014 et 2017 tait faible, passant de 0,38 V/m 0,46 V/m. La nouvelle tude montre que laugmentation de lexposition moyenne entre 2017 et 2020 est galement faible, passant de 0,46 V/m 0,54 V/m. Ces augmentations modres sont surtout constates en milieu urbain, o les dploiements des technologies ont t plus soutenus. Parmi les technologies de la tlphonie mobile, lexposition lie la 2G et la 3G reste assez stable, tandis que celle gnre par la 4G augmente modrment.

    3/ Les points atypiques sont des lieux dans lesquels les niveaux dexposition du public aux ondes lectromagntiques dpassent substantiellement les niveaux gnralement observs lchelle nationale. Comme les annes prcdentes, ces points ont t identifis la fois en extrieur et en intrieur et majoritairement dans des zones denses urbaines. Pour les 51 points de 2020, leurs niveaux sont compris entre 6 et 40,9 V/m, avec une moyenne de 8,7 V/m. Plus de 41 % des niveaux relevs sont compris entre 6 et 7 V/m.

    LANFR a mis en place depuis 2017 un suivi des actions mises en uvre pour rduire lexposition en ces points dattention. Au 31 dcembre 2020, 73 % des points atypiques recenss en 2017 ont t rsorbs, 61 % pour les points de 2018 et 34 % pour ceux de 2019. Parmi les points identifis en 2020, 8 % ont t rsorbs, mais la majorit des actions de rsorption est toujours en cours en 2021, compte tenu notamment de la situation sanitaire qui a retard les travaux. Par ailleurs, la complexit de plus en plus importante des solutions mettre en uvre pour passer sous la barre des 6 V/m peut ncessiter des dlais de rsorption plus longs.

    Lensemble des mesures ralises dans le cadre de ces tudes sont disponibles sur le site de Cartoradio.

    Pour en savoir plus :
    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  9. #39
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    LES ENQUTES DE L’ANFR - LA CL QUI RENDAIT INVISIBLE MAIS QUI A BLOUI LES GARDIENS DU SPECTRE !

    23/07/2021
    Mieux vaut prvenir que gurir, telle est la devise du Service Rgional d’Aix-Marseille de l’ANFR ! Les plaintes pour brouillage de la golocalisation sont encore peu rpandues, mais, hlas, ces incivilits sont devenues frquentes. Nos agents ont donc pris l’habitude, lors de leurs dplacements en vhicule laboratoire, de surveiller les frquences ddies la radionavigation par satellite (GNSS) en roulant dans le secteur de l’aroport de Marignane, o le GPS est utilis pour les phases d’approche et de dcollage des avions. Par le pass, nos agents ont en effet eu rsoudre de plusieurs cas de brouillage dans la zone, perturbant les services de l’aviation civile.

    Lors d’un de ces contrles au printemps 2021, deux agents de l’ANFR relevrent un signal suspect dans la bande de frquences GNSS alors qu’ils revenaient d’une autre mission et passaient proximit de l’aroport. Surprise… Le relev spectral qui s’affichait sur l’analyseur prsentait toutes les caractristiques d’un brouilleur GPS.


    Relevs du signal brouilleur GNSS effectus par les agents de l’ANFR
    Cette enqute est devenue rapidement prioritaire : il n’y avait pas une minute perdre, ce type de brouilleur peut en effet, mme s’il est peu puissant, affecter des avions volant jusqu’ 2 000 m d’altitude, donc en pleine phase critique de dcollage ou d’atterrissage !

    Grce leur matriel de pointe, nos agents identifirent bientt le vhicule hbergeant le fameux brouilleur GPS : il s’agissait d’un vhicule professionnel dont le conducteur souhaitait sans doute disparatre des radars de sa socit ! L’ANFR alerta sans attendre les forces de l’ordre et un officier de police judiciaire pour mettre fin l’infraction. Une opration en flagrance fut donc organise conjointement entre la Police et l’ANFR. Hlas, ce premier essai choua : le conducteur avait dcid au dernier moment de changer de vhicule pour effectuer son dplacement ! Sans baisser les bras, une deuxime tentative fut organise le 1er juillet 2021 … cette fois-ci fructueuse puisque l’individu fut surpris en flagrant dlit. Pour cette opration, l’ANFR tait quipe d’appareils de mesure adapts qui lui permirent de constater l’infraction.

    La Police procda alors l’interpellation du chauffeur du vhicule et dcouvrit que le brouilleur GPS n’tait autre… qu’une simple cl USB, d’apparence totalement inoffensive ! Pourtant, malgr sa petite taille, ce brouilleur perturbait une large zone autour du vhicule dans lequel il tait install, ce qui avait permis l’ANFR de le dtecter bonne distance.

    Son propritaire pensait avoir trouv la cl de l’invisibilit ; sur la carte de son patron, il avait bel et bien disparu ; mais aux yeux de l’ANFR, il tait soudain devenu… blouissant ! Il a t mis en garde vue et devra rpondre de ses actes devant la Justice.


    Brouilleur GPS dcouvert dans le vhicule professionnel

    Pour en savoir plus
    Le GNSS dsigne les systmes de radionavigation par satellites tels que le GPS, Galileo, Glonass ou Beidu. La possession et l’utilisation de brouilleurs du GNSS est strictement interdite en France en dehors de quelques usages gouvernementaux encadrs. La possession et l’utilisation d’un brouilleur GNSS sont des dlits passibles de 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende. A noter que cette interdiction s’applique plus gnralement tout brouilleur d’ondes, que ce soit pour brouiller le WiFi, la tlphonie mobile et le GPS.

    S’ajoute une taxe forfaitaire de 450 euros applique par l’ANFR pour frais d’intervention.

    Un brouilleur du GNSS affecte la bonne rception des signaux comme le GPS ou Galileo sur une zone plus ou moins large. Or, les signaux GNSS vhiculent des informations essentielles de golocalisation et de synchronisation. L’altration de la rception de ces signaux peut affecter le bon fonctionnement de trs nombreux services tels que les transports terrestres, ariens, fluviaux ou maritimes, les rseaux de communications mobiles et de radiodiffusion, les rseaux de transports d’lectricit, les services de secours aux victimes, l’agriculture de prcision, les objets connects pour n’en citer que quelques-uns.

    Par ailleurs, contrairement ce que pensent souvent ceux qui les utilisent, par exemple pour djouer leur suivi par balises GPS, la carrosserie ne confine pas l’effet d’un brouilleur de GPS l’habitacle du vhicule. Le rayon d’action de ces appareils est beaucoup plus important : un brouilleur GNSS de faible puissance peut perturber tous les services qui utilisent le GPS plusieurs centaines de mtres alentour sur le plan horizontal et plusieurs milliers de mtres en altitude !

    Afin de sensibiliser les acteurs concerns aux risques de ces brouilleurs et rappeler la rglementation qui interdit strictement la dtention et l’utilisation de ces dispositifs, l’ANFR a dit une brochure pdagogique.

    Par ailleurs, en 2019, l’ANFR avait sensibilis par mailing plusieurs dizaines de milliers d’entreprises qui golocalisent leur flotte de vhicules aux risques poss par les brouilleurs GNSS et leur intrt rappeler au personnel de leur entreprise la lgislation en vigueur. En effet, dans une entreprise qui utilise la golocalisation pour grer sa flotte de vhicules, il peut arriver que des brouilleurs GPS soient employs l’insu du dirigeant. La disparition inexplique de la golocalisation de certains de ses vhicules alors qu’ils circulent a priori en surface peut cependant constituer un indice d’utilisation d’un brouilleur.

    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  10. #40
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 906
    LES ENQUTES DE L’ANFR - PANNE DE SURF EN POLYNSIE FRANAISE
    05/10/2021
    En juillet dernier, l’antenne de l’ANFR en Polynsie franaise tait contacte par un oprateur de tlphonie mobile car son rseau 4G tait fortement dgrad sur le front de mer de Papeete : ses clients se plaignaient de ne plus pouvoir surfer sur internet partir de leur portable. C’est d’autant plus perturbant qu’en Polynsie franaise, la 4G sert, plus qu’en mtropole, un grand nombre d’accs fixes au web ( la maison).

    Les premires analyses de l’oprateur taient limpides : ses relais 4G taient blouis par un metteur de forte puissance, dont tout laissait penser qu’il tait situ… en plein cœur de la rade de la ville.

    Visualisation du signal brouilleur l’analyseur de spectre

    Sans attendre, un agent de l’ANFR prit ses appareils de mesures et fila sur le front de mer. Un premier passage permit de circonscrire la zone d’o provenait le brouillage : le quai rserv aux yachts. Mais l’enqute dut s’arrter prmaturment, car l’endroit n’tait pas ouvert au public…

    Rsultat de la premire analyse avec les antennes 4G perturbes en jaune et en rouge, la zone de prsence potentielle du brouilleur

    Le port de Papeete fut donc contact aux aurores le lendemain matin pour obtenir les autorisations ncessaires la poursuite de la chasse au brouilleur. Du quai des yachts, l’agent de l’ANFR parvint aisment confirmer l’origine de la perturbation grce son matriel de radiogoniomtrie portatif : le trouble provenait d’un navire bien prcis. La troisime phase de l’enqute dbutait donc : il fallait trouver comment monter bord du yacht pour y trouver l’quipement en cause et le faire cesser de nuire !

    C’est le matriel mystrieux de notre enquteur qui permit de progresser : intrigu, le capitaine descendit sur le quai pour en savoir plus. Coopratif, il lui donna mme rendez-vous le lendemain, le samedi matin, en s’assurant de la prsence de la personne en charge des installations radios sur le bateau.

    Le 3e jour, tout le monde tait donc au rendez-vous pour une visite approfondie du bateau. L’oprateur radio du navire restait quant lui incrdule : rien bord ne pouvait selon lui provoquer ce signal brouilleur… Et pourtant ! C’est au dtour d’une salle technique que les quipes trouvrent le coupable : il s’agissait d’un rpteur de tlphonie mobile, install pour amliorer un service mobile bord du yacht en amplifiant les signaux provenant du rivage, mais aussi ceux des tlphones des passagers. C’est cette amplification trop puissante, double d’une dfaillance de l’quipement, qui tait l’origine de la perturbation ! Elle empchait les smartphones proximit d’tablir le contact, en liaison montante, avec les relais mobiles.

    L’appareil fut immdiatement teint ; et le service 4G reprit instantanment dans les environs ! Quant au rpteur, il ne perturbera plus jamais les rivages de la Polynsie franaise.

    A Papeete, tout est depuis rentr dans l’ordre : les clients de l’oprateur ont pu de nouveau surfer sur la toile – en plus de surfer sur les vagues de l’Ocan Pacifique, qui, elles, accueilleront bientt les Jeux Olympiques de 2024.

    En savoir plus sur les rpteurs de signal mobile
    L’ANFR est frquemment sollicite pour rsoudre des brouillages de rseaux mobiles causs par des rpteurs de tlphonie mobile installs sans autorisation. Prs de 150 brouillages de ce type ncessitent chaque anne l’intervention de nos agents !

    QU’EST-CE QU’UN RPTEUR DE SIGNAL MOBILE ?
    Un rpteur de tlphonie mobile, appel aussi amplificateur de signal mobile, permet de renforcer le signal tlphonique mobile, le plus souvent pour amliorer la rception l’intrieur d’un btiment. En tant qu’quipement radiolectrique, il doit tre conforme la directive europenne 2014/53/UE du 16 avril 2014, dite RED, et donc comporter un marquage CE.

    LA RGLEMENTATION CONCERNANT LES RPTEURS DE TLPHONIE MOBILE.
    Il est interdit d'installer et d'utiliser des rpteurs ou amplificateurs de services de tlphonie mobile de sa propre initiative, moins que les oprateurs concerns aient donn leur accord. Utiliser un rpteur ou un amplificateur sans l’autorisation pralable des oprateurs, c’est utiliser de manire illgale leurs frquences. C’est aussi une pe de Damocls pour le dtenteur du rpteur : en effet, s’il est le plus souvent correctement rgl le jour de son installation, le rpteur ne change jamais de frquences. Or, les oprateurs, eux, ajustent rgulirement les leurs ! Le rpteur, qui ne suit pas ces volutions, continue mettre imperturbablement sur les mmes frquences ; et se transforme en brouilleur ! Un rpteur peut ainsi, du jour au lendemain, dgrader la couverture et la qualit du service mobile dans de larges zones.

    Ces infractions sont soumises sanction pnale pouvant aller jusqu’ six mois de prison et 30 000€ d’amende (article L.39-1 du CPCE). Elles donnent galement lieu la notification d’une taxe de 450 € lorsque l’ANFR intervient. Installer un rpteur sans autorisation rend son dtenteur presque certain d’tre repr tt ou tard, et de devoir acquitter cette taxe : un relais mobile, en effet, capte en permanence les tlphones autour de lui et peroit ainsi son environnement hertzien. S’il s’aperoit d’une dgradation des transmissions, il alerte instantanment son oprateur. Qui, son tour, porte plainte auprs de l’ANFR…

    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent vous embter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

Liens sociaux

Liens sociaux

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages