+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 1 2 3
Affichage des résultats 21 à 28 sur 28
  1. #21
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 262
    l'avenir de la bande UHF (470-694 MHz) sur la sellette

    Citation Envoyé par l'ANFR
    LA MISE EN PLACE DE LA PRÉPARATION EUROPÉENNE DE LA CMR-23
    02/10/2020
    La première Réunion de Préparation (RPC23-1) de la Conférence mondiale des radiocommunications ( CMR -23) a eu lieu quelques jours après la fin de la CMR-19, en novembre 2019. Elle avait permis à l’ UIT -R de définir l’organisation des études préparatoires à la CMR-23.

    La crise sanitaire du Covid-19 a conduit à décaler la première réunion de préparation de la Conférence (CEPT/ ECC/ CPG) aux 22 et 23 juin 2020. Alexander Kholod (Suisse), nouveau président du CPG pour la préparation de la CMR -23, a mis à profit ce délai en lançant un forum de discussion pour structurer le CPG et les mandats de ses équipes projets. Les conclusions qu’il en a tirées ont facilement été adoptées.
    On retrouve dans la préparation de la CMR -23 une structure de groupes similaire à celle du CPG-19 : CPG/PTA pour les services scientifiques, CPG/PTB pour les services spatiaux et CPG/PTC pour les services aéronautiques, maritimes et de radiorepérage. L’ECC/PT1, qui traite des sujets de bandes mobiles au sein de la CEPT, prend en charge les points concernant les bandes de fréquences pour la 5G (1.2, 1.3) et les HIBS (HAPS as IMT base station). Un groupe spécifique, le CPG/PTD préparera le point 1.5 sur le futur de la bande UHF (470-694 MHz), ce qui traduit l’importance et la sensibilité de ce sujet.

    Les présidents de ces équipes projets ont été désignés lors de cette réunion, après un intense travail de concertation mené par le président du CPG pour éviter un vote :

    PTA : M. Stephen Talbot (GB) ;
    PTB : M. Thomas Welter (FR) ;
    PTC : M. Martin Weber (DE) ;
    PTD : M. Kenneth Concannon (IE).

    L’ECC/PT1 est présidé par M. Steve Green (GB). L’élection des vice-présidents du CPG n’a pu avoir lieu faute de règles de votes applicables aux réunions virtuelles.

    L’adoption de cette structure permettra de coordonner les positions européennes pour les réunions de l’ UIT -R qui se tiendront au deuxième semestre 2020, toujours en visioconférence.

    Au niveau communautaire, le sous-groupe du RSPG en charge de la préparation de la CMR -23 se réunira à l’automne. Il aura pour objectif de mettre en correspondance les points à l’ordre du jour de la CMR -23 et les politiques communautaires
    source ANFR
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #22
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    290
    La fin probable de cette bande de fréquences allouée à la TNT...

  3. #23
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 262
    C'est à craindre , remplacée par la diffusion des chaînes en 5G ?
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  4. #24
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 350
    Citation Envoyé par nono 63 Voir le message
    La fin probable de cette bande de fréquences allouée à la TNT...
    La TNT est, dorénavant diffusée en UHF bandes IV et V entre les canaux UHF 21 à 48 UHF. Pas plus haut.

  5. #25
    Membre Avatar de calmesnil
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Saint Genis Pouilly 01630
    Messages
    2 558
    La 5 G ne peut pas remplacer la TNT. À la campagne, c'est à dire dans plus de 80 % du territoire, il n'y aura jamais de 5 G.
    Si on supprimait la TNT, il ne resterait plus que le satellite pour capter gratuitement les chaines de la TNT.

    Pourquoi dépenser des milliards pour cette 5 G alors qu'une grande partie de la France ne dispose toujours pas de la fibre optique ! Pour les entreprises et les particuliers, la fibre optique est beaucoup plus utile que la 5 G et demande moins d'infrastructures pour être déployée, pas besoin d'antennes relais, il suffit de tirer des câbles et de placer des armoires de connexion.
    Dernière modification par calmesnil ; 15/10/2020 à 14h01.
    Parabole TRIAX DAS 85 (88 x 88) aluminium LNB Quad. Eutelsat 5 West
    Parabole Alu 75 x 80 FESAT 75 TRIAX LNB Twin TRIAX. Eutelsat Hot Bird 13° Est
    2 commutateurs DiSEqC 2 entrées + TNT S 153 ANTTRON

    TRIAX VIP 445 Antenne UHF tri-nappes
    Antenne UHF TRIAX

  6. #26
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 350
    La 5G est un marché juteux pour les opérateurs télécom, qui font du lobbying à tout va, pour imposer un service, pas toujours utile.

  7. #27
    Membre Avatar de SAT
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Localisation
    South Of France
    Messages
    2 506
    Il y'a toujours la VHf, mais... C'est pas adapté pour. Ou du moins c'était.


    Il y'a plein de nouveaux codecs qui peuvent être adapté etc... Les nouveaux multiplexeurs de tête, par exemple, peuvent désormais acceuillir quasiment 7 chaines en HD par multiplex. Certaine en 1440 p , mais franchement on voit peu la différence. C'est remarquablement bien fait, franchement. Et toujours en MPEG 4.



    Concrètement, la bande passante non utilisée d'une chaine, peut etre alloué a une autre. Et vice et versa. C'est génial.

  8. #28
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 262
    QUELLES SERONT LES 7 BANDES DE FRÉQUENCES SOUS LES PROJECTEURS DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DANS LES PROCHAINES ANNÉES ?
    Citation Envoyé par l'ANFR
    12/11/2020
    Une harmonisation des fréquences au niveau européen voire mondial est nécessaire pour la plupart des usages des fréquences. C’est pourquoi les bandes de fréquences qui font l’actualité en France sont généralement le résultat de négociations internationales échelonnées sur de nombreuses années. Ainsi, l’ouverture des bandes 3,5 GHz et 26 GHz à la 5G résulte de travaux initiés dans les années 2014-2016 aux niveaux européen et mondial. La bande de fréquences dite « bande L » (1 427-1 517 MHz) que l’Arcep pourrait prochainement autoriser pour la 5G a été étudiée dès 2013. Enfin, la prochaine bande de fréquences WiFi à 6 GHz (5 935-6 425 MHz) est à l’ordre du jour des travaux européens depuis 2017.

    En France, l’ANFR est en première ligne dans les négociations internationales pour identifier les bandes de fréquences qui serviront aux usages du futur. Cet article décrit 7 bandes de fréquences à l’ordre du jour des négociations internationales, qui feront peut-être l’actualité nationale des prochaines années.

    La bande 470-694 MHz
    En France, cette bande est réservée à la télédiffusion jusqu’au moins 2030 par la loi audiovisuelle de 1986. Cependant, elle arrive au centre de l’attention internationale puisqu’elle fait l’objet d’un point à l’ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications 2023 ( CMR -23). Une évaluation des utilisations et des besoins de la radiodiffusion et des services mobiles dans cette gamme de fréquences pourrait permettre, lors de la prochaine CMR , de faciliter à terme l’introduction de nouveaux réseaux mobiles dans cette bande, qui resterait de toute façon attribuée à la radiodiffusion. Cette décision pourrait répondre à des besoins de réseaux mobiles commerciaux, de réseaux gouvernementaux mais aussi pour une utilisation de la 5G « broadcast » pour la diffusion audiovisuelle.

    Après la CMR -23, le débat devrait se déplacer au niveau européen, compte tenu de la décision du Parlement européen et du Conseil (2017/899) sur la bande UHF. Cette décision, qui garantit une priorité à la disponibilité de la bande pour les besoins de la radiodiffusion jusqu’au moins 2030, demande également à la Commission de présenter un rapport au Conseil et au Parlement sur l’évolution de l’utilisation de cette bande. Par ailleurs, l’expérience des dividendes numériques sur les bandes 700 MHz et 800 MHz a démontré qu’une approche européenne coordonnée était indispensable pour toute évolution, compte tenu des contraintes de coexistence aux frontières.
    .../...
    Pour les autres fréquences, lire le communiqué à sa source
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages