+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 23
  1. #11
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Citation Envoyé par kiki37 Voir le message
    Il suffit de l'alimenter par l'énergie solaire, et ça on sait faire depuis 1978 ! (...)
    Oui cher kiki37, mais entre un réémetteur de 150 milliwatts et un émetteur de moyenne puissance (1 ou 2 kW), et même avec l'évolution des capteurs photovoltaïques depuis 40 ans, je ne suis pas convaincu par une telle opération.

    N'oublions pas que ce qui compte le plus en hertzien, analogique comme numérique, c'est le dégagement donc l'altitude des antennes d'émission. Or le monument ne fait que 20 mètres de haut (27 m pour la tour de vigie), l'équivalent des petits pylônes GSM (hauteur moyenne habituelle 30 m). On est loin des hauteurs habituelles des sites d'émission, même de rayonnement local (45m pour l'émetteur TDF de l'immeuble de Mireuil, 60m pour celui de Towercast sur le château d'eau de l'île d'Oléron...).

    A cela s'ajoute le fait que le Fort est classé monument historique depuis 1950. La pose de panneaux solaires sur la large terrasse qui en fait le tour me semble très peu probable. Déjà, les hélicoptères se posent sur une structure en bois (donc démontable) et son remplacement par une autre, plus grande, n'a pas eu lieu en 2018 comme initialement prévu.

    Quant aux panneaux d'émission FM dirigés vers la côte, il n'est pas certain que leur pose au sommet de la paroi, et encore moins sur la petite tour de vigie (reconstruite sur le modèle du XIXème siècle) obtienne l'aval des Monuments Historiques, mêmes peints de façon à limiter leur visibilité. Au vu de ce que j'ai lu dans la page très détaillée de Wikipédia sur le Fort, il apparaît que les seules structures modernes admises soient liées à son accès (passerelle, balcon annexe), lequel est assez difficile selon l'état de la mer.

    Bref, autant une telle configuration d'émetteur dirigé vers la côte a pu voir le jour dans des îles proches des côtes (Wight dans le sud de l'Angleterre pour la BBC et l'IBA, Pomègues pour les quartiers bas de Marseille pour TDF), autant cela me paraît très peu envisageable sur un monument isolé en pleine mer, et de hauteur à mon avis trop limitée. A noter, pour en revenir à l'esthétique : je crois me souvenir (et l'ami mw963 le confirmera peut-être), que sur l'île de Wight les habitants avaient protesté avec vigueur contre l'installation d'un second mât pour ITV en plus de celui de la BBC de Rowridge. La mutualisation du pylône BBC s'avérant impossible pour je ne sais plus quelle raison, l'ITA s'était engagée à construire un pylône "très discret", à savoir en structure métallique avec une silhouette "allégée", moins haute que ce qui était prévu à l'origine, et un peu plus loin de Rowridge, sur les hauteurs de Chillerton Down.

    Enfin, pour répondre à julien74 au sujet de la réception de l'émetteur de Haute-Goulaine au Fort-Boyard, cela me semble très peu probable, sauf à l'occasion de propagations exceptionnelles en été, par exemple. La réception de Haute-Goulaine s'arrête à l'île d'Yeu, en Vendée, pour la FM comme autrefois en télévision analogique car la réception TNT n'y est plus possible qu'avec l'émetteur local. Ce n'est pas seulement une question d'éloignement, et les cartes des diagrammes de Maisonnais le prouvent aisément : les rayonnements des émetteurs côtiers français sont volontairement réduits en direction à la fois de la côte nord de l'Espagne, et de l'Irlande et de la Grande-Bretagne. Ceci, bien sûr, pour éviter les interférences encore nombreuses dans certains secteurs (Saint-Brieuc notamment) du fait de la propagation facilitée par la surface des eaux et par les conditions climatiques occasionnelles, notamment en été.

    J'ai déjà évoqué la réception parfaite, en été dans les années 85-90, des quatre chaînes du Pays Basque espagnol (TVE1, TVE2 et les deux chaînes basques) en UHF avec une antenne intérieure non amplifiée posée sur le téléviseur et dirigée vers le sud-ouest, au rez-de-chaussée d'un immeuble en front de mer à Saint-Jean de Monts (Vendée). Le studio n'ayant pas de prise d'antenne de toit, nous n'avions aucune des chaînes du triplet de Haute-Goulaine (et encore moins la Cinq et M6), mais l'Espagne plusieurs heures dans la journée jusqu'à la tombée de la nuit.
    Dernière modification par Colorix ; 30/04/2019 à 00h25.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #12
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    183
    Je viens de regarder tout simplement sur le site maTNT TDF , fort Boyard n'est pas géré par l'appli mais en se situant sur l'île d'Aix juste à côté , les émetteurs de La Rochelle -Mireuil et ensuite celui de Niort- Maisonnay sont ceux captable sur l'île .

    Je me souviens que sur le sud de l'île d'Oléron (Saint-Trojan), les antennes UHF sont pointées uniquement vers Niort-Maisonnay , et certaines ont les mâts haubanés pour passer au dessus des pins .

    J'avais remarqué par ailleurs que la FM ne passait pas très bien et rien de très intéressant , pas trop de choix .

  3. #13
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Par rapport à Fort-Boyard, en effet non géré par MaTNT, je me suis positionné exactement de l'autre côté, sur la pointe des Saumonnets au nord-est de l'île d'Oléron.

    C'est La Rochelle - Mireuil qui donne les meilleurs résultats, même si Maisonnais (véritable nom du lieu-dit, orthographié à tort Maisonnay depuis... la RTF) peut y être aussi capté, mais dans de bien moins bonne conditions.

    Ah... les pins ! C'est essentiellement à cause d'eux qu'un réémetteur a été installé par l'ORTF à La Baule sur la Tour Saint-Clair dès les années 70, pour permettre aux riches propriétaires de jolies villas et de beaux studios de regarder la Deuxième Chaîne correctement sur leurs téléviseurs couleurs... qui ne leur servaient que deux ou trois mois par an !

    Il est vrai que le défunt maire baulois (et ancien ministre) Olivier Guichard faisait tout pour rendre la vie confortable à ses estivants parisiens, par exemple en détournant vers Saint-Nazaire-La Baule la "4 voies" initialement prévue avec la même distance entre Nantes (à Savenay) et Vannes-Quimper (à La Roche-Bernard) et en faisant installer à Pornichet une réémetteur local de FILA (France-Inter Loire-Atlantique, désormais FIP Nantes) créée également par l'ORTF à son initiative...
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  4. #14
    Membre Avatar de julien74
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    1 326
    Bonjour Louis Marie,

    Selon toi on pourrait recevoir quels émetteurs FM sur le toit du fort?
    Peut être Montlieu la Garde? L'émetteur régional de France Bleu à Saintes?
    L'émetteur d'Alouette 92.8 au sommet du Mont des Alouette?
    Ou encore Radio France sur le pylône de Parthenay Amailloux?

    Je pense que Limoges Les Cars et Bordeaux Bouliac sont un peu loin pour être reçu.

    Je me souviens que du côté d'Auray / Quiberon / Carnac il est possible de capter les radios FM des émetteurs de Brest Roc Tredudon et Rennes St Pern mais par contre la TV analogique ne passait pas et encore moins la TNT.
    Dernière modification par kiki37 ; 02/05/2019 à 15h16. Motif: ajout de mot manquant (recevoir)

  5. #15
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Bonjour Julien,

    Aucun des émetteurs que tu cites ne semble être reçu dans le secteur.

    Le site très précis et utile annuradio.fr permet de connaître, commune par commune, les différentes stations publiques et privées reçues à des degrés divers de confort.

    Pour ce qui concerne le Fort-Boyard, celui-ci fait administrativement partie, selon Google Maps, de la commune de Saint-Georges d'Oléron (17190) dans le nord de l'île.

    La recherche par commune pour celle-ci donne donc sur cette page les résultats pour le Fort-Boyard (distant de seulement 2,6 km de la côte, contre 3 km pour l'Île d'Aix, et d'altitude à 3 m au-dessus de la mer) : cliquer ici

    Tu verras notamment qu'Alouette n'est reçue que via son émetteur de Luçon (le Mont des Alouettes sur 92.8 ne passe pas du tout, c'est France-Inter 92.7 de Royan qui arrive faiblement)

    France Bleu La Rochelle est bien reçue de Saintes - Préguilhac (103.9), plus confortablement encore de La Rochelle - Périgny (98.2) et de Saint-Pierre d'Oléron (105.2), et faiblement de Royan - Belmont (103.6) et Ars-en-Ré (Île de Ré - 106.1).

    Quant aux émetteurs de Bordeaux - Bouliac, Limoges - Les Cars et plus encore l'intercalaire de Parthenay - Amailloux au carrefour du nord des Deux-Sèvres et du sud de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire, inutile d'espérer quoi que ce soit de ces sites bien trop éloignés.

    A noter que sur cette page d'annuradio, la liste des émetteurs AM actifs (RTL, Europe 1, RMC Info, BBC Radio 4) et inactifs (France Inter, France Info...) ne prend pas en compte les quelques émetteurs espagnols de la côte nord de l'Espagne (de Saint-Sébastien à La Corogne), autrefois nombreux, sur ondes moyennes et qui même avec de très faibles puissances (2 à 5 kW) sont reçus en journée le long du littoral jusqu'en Bretagne.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  6. #16
    Membre Avatar de SAT
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    2 187
    Alouette gentille Alouette Alouette je... Oups pardon.

    Néanmoins je me demande si le fait que le fort soit en plein milieu de l'eau n'est pas une incidence sur la réception des ondes. Surtout en FM.

  7. #17
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Citation Envoyé par SAT Voir le message
    Alouette gentille Alouette Alouette je... Oups pardon.
    Tu n'es pas tombé loin, SAT : je me souviens parfaitement avoir entendu, fin 1981 à Nantes, les tous premiers essais de l'émetteur du Mont des Alouettes sur 92.8 qui diffusait en boucle un court jingle instrumental de tests : le tout début du célèbre "Alouette, Alouette" de Gilles Dreu ("Alouette, Alouette, l'été est fini..."). Cela avait sucité une certaine perplexité dans les radios nantaises, vite résolue : c'était la nouvelle radio de Philippe de Villiers dont l'émetteur arrivait aux portes de Nantes, du haut de ses 230 mètres d'altitude, pylône non compris.

    Néanmoins je me demande si le fait que le fort soit en plein milieu de l'eau n'est pas une incidence sur la réception des ondes. Surtout en FM.
    A mon avis cela ne change pas grand chose pour la réception de la FM, que ce soit au Fort Boyard, ou sur la plage des Saumonnets sur l'île d'Oléron, à 2,5 km à l'ouest, ou à 3 km à l'est sur la pointe Sainte-Catherine au sud de l'île d'Aix, ou encore à 7 km sur la pointe de la Fumée à Fouras, tout cela enserré avec une altitude extrêmement basse puisqu'au bord de la mer dans le golfe dit du "Perthuis d'Antioche". On est, comme le dit l'expression connue, dans un véritable "mouchoir de poche" de quelques kilomètres carrés sans grande différences dans sa topographie.

    Il n'en est évidemment pas de même dans des endroits plus éloignés du continent, donc bien plus dégagés, comme par exemple l'île d'Yeu (85) ou Belle-Ile (56).

    Là, en effet, la propagation sur le niveau de la mer sans aucun obstacle s'étend considérablement : en voilier en 1972 entre Saint-Nazaire et Belle-Ile, avec le récepteur spécial marine et l'épais pataras (long hauban arrière) isolé comme antenne de réception, je captais parfaitement, en journée en été, FIB (France-Inter-Bayonne Biarritz), relais saisonnier de FIP sur l'émetteur ondes moyennes Inter-Variétés de Bayonne sur 1493 kHz (4 kW). Sa zone de réception initiale se limitait en principe à cette agglomération, mais la mer amplifiait en effet le signal qui arrivait avec une qualité très correcte. Evidemment, cette fréquence étant en partage international, le soir tombé plus rien n'était audible dessus, toutes les stations de brouillant mutuellement.

    En FM en vue de Belle-Ile, on captait Vannes Moustoir'Ac et Brest Roc-Trédudon, mais pas Rennes Saint-Pern ni Nantes Haute-Goulaine, trop éloignés. Dans les ports de l'île, seul Moustoir'Ac passait, difficilement d'ailleurs, car limité à 2 kW de puissance.

    Toutefois, à l'été 1974 une propagation exceptionnelle m'avait permis de capter FILA (FIP Nantes) sur le 95.7 dont le diagramme de rayonnement était dirigé vers l'ouest mais avec seulement 2 kW de puissance. Bien sûr le triplet Inter-Culture-Musique (12 kW) arrivait lui aussi "plein pot" de Haute-Goulaine, mais il n'était pas le seul : pendant environ une heure, par réflexion sur la ionosphère, le cadran FM était envahi d'émetteurs ORTF de l'Est (Alsace, Lorraine, Bourgogne...), de radios allemandes et autrichiennes, puis quelques est-européennes avant que tout disparaisse progressivement (normal, la FM en URSS et en Europe de l'Est était à l'époque sur 66-72 MHz env.). Je suis sûr qu'avec un TV portable multistandard nous aurions capté, avec ses seules antennes incorporées, des émetteurs TV de ces pays. Mais ce n'était pas dans notre "esprit marin" d'avoir un téléviseur à bord , seuls les vieux parisiens snobinards s'exhibant sur leurs gros yachts à moteur se permettaient une telle hérésie, entourés d'une kyrielle de minettes dont le désintéressement était tout à fait relatif... . Nous autres, on préférait écouter les bulletins météo marine et résultats des pêches sur Saint-Nazaire Radio et Le Conquet Radio puis partir à la rencontre des jeunes bretonnes "authentiques" de l'île ou des environs et mieux faire connaissance autour dune bonne "bolée" de cidre bien de chez nous !
    Dernière modification par Colorix ; 03/05/2019 à 00h51.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  8. #18
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 060
    D' après les expérimentations de @Colorix, sur les receptions à St jean de Monts, entre 1985, et 1990, des radios et TV BASQUES et GALICIENNES, je pense que ces émissions peuvent être reçues, aussi à Fort BOYARD, et sur les îles Atlantiques voisines ( OLERON, et RE )


    En 1977, je captais, avec un petit transistor de supermarché, les radios OM/PO du nord de l' Espagne, à la COUARDE en RE.


    Mais, c'était avant !

  9. #19
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Non non cher BAISIN, il reste encore quelques stations ondes moyennes espagnoles, plus rares qu'auparavant, qu'on capte avec un transistor sur une frange littorale d'environ 30 km à l'intérieur des terres de l'Aquitaine jusqu'au Finistère.


    Ces stations, bien que de faible puissance (2 à 5 kW) sont elles-mêmes installées sur le littoral (San Sebastian, Oviedo, La Corogne etc) et bénéficient de l'absence à la fois d'obstacles et des parasites habituels (industriels notamment) qui normalement empêcheraient leur écoute.


    Dans les années 76-81 en Basse-Loire, je captais avec un vieux récepteur "Le Régional" à tubes, les émissions de BBC Radio One sur l'émetteur de Start Point, lui-même installé au bord de l'eau, sur la Manche. La puissance était, je crois, de 100 kW sur 1053 kHz. En retouchant le condensateur variable pour favoriser cette fréquence aux dépens du reste de la bande, j'avais une réception tout à fait satisfaisante qui me permettait de relayer "Radio One" avec un micro-émetteur de 100 mW pour les copains dans le bourg. C'est ainsi que nous avons découvert des célébrités du rock et de la pop bien avant les autres :-)



    Et pourtant, le signal devait traverser toute la Bretagne de Saint-Brieuc jusqu'à chez moi... Quant aux espagnoles, elles arrivent encore très bien sur mon transistor Optalix. Il n'y a rien d'autre maintenant, Start Point n'émet plus que BBC Radio 5 Live (Infos et Sports, comme France Info) sur 693 kHz avec 50 kW, ce qui n'est pas suffisant pour la capter correctement ici. La BBC ayant dû céder le 1053 kHz aux radios privées de l'IBA, celles-ci ont préféré, d'après mb21, installer des petits relais locaux au lieu de garder le puissant émetteur de Start Point. Comme quoi, il n'y a pas que chez nous qu'on fait des économies de bouts de chandelles...


    Je me souviens avoir passé des soirées entières à écouter des tas de radios étrangères en les chassant à l'aide des listes de mon World Television Handbook. Mon autoradio Clarion était également très sensible, il captait très bien Radio One en milieu non urbain, sans doute parce que les récepteurs américains doivent être plus sensibles pour capter les radios US qui ne font au maximum que 50 kW chez eux.


    Anecdote : un soir très tard dans la banlieue de Nantes, pour passer le temps en attendant devant chez lui un copain en retard à notre rendez-vous, je tombe sur l'émission en français de Radio Tirana (Albanie de l'époque de la dictature) et ses infos de propagande en me demandant qui pouvait bien écouter de telles inepties chaque soir.


    Soudain s'arrête silencieusement à côté de moi une voiture avec quatre mecs au visage patibulaire, je comprends que ce sont des policiers faisant leur ronde. Ils me scrutent longuement avec l'air avenant d'un ours croisé avec un rhinocéros et moi, pris au dépourvu, je leur souris d'un air bête en me disant qu'ils ne me croiront jamais si je leur dis que j'écoute la radio albanaise pour passer le temps. Par chance, j'ai dû avoir l'air tellement idiot qu'ils sont repartis aussi vite qu'ils étaient arrivés. je ne devais pas avoir l'air du braqueur de bagnole du coin...


    Si c'était maintenant, je me demande ce qui se serait passé... mais comme tu le dis fort justement... c'était avant !

  10. #20
    Membre Avatar de julien74
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    1 326
    Bonjour Louis Marie,

    Le site Annuradio ne reflète pas exactement la réalité, si tu tapes le nom de ta commune sur Annuradio tu t'apercevras qu'il y a peu de radio par rapport à ce que tu peux avoir sur la bande FM sur ton autoradio donc à Fort Boyard il doit être sans doute possible de capter des radios FM lointaines qui ne sont pas marquées sur Annuradio, peut être pas Parthenay Amailloux, Nantes La Louée (Radio France), Limoges Les Cars ou Bordeaux Bouliac mais à mon avis certainement des émetteurs FM des Charentes Maritimes voir même des Charentes.

    Le site Mixture.fr donne un reflet bien plus réaliste de ce que l'on peut capter.

    Moi dans le Morbihan à Ploemel près d'Auray je captais sur un transistor en indoor des radios FM de Rennes St Pern et Brest Tredudon malgré la longue distance sans doute grâce au fait que pour Rennes la FM soit diffusée en Verticale.

    A mon avis on aurait + de chance à Fort Boyard de capter le 92.8 d'Alouette qui émet avec 10 kW plutôt que le 92.7 de Royan qui est loin quand même et surtout bien moins puissant.

    Idem pour la AM par exemple à Narbonne en période diurne je capte des radios espagnoles et du Maghreb qui ne sont pas mentionnées sur Annuradio.

    Louis Marie peut-on encore capter le 92.8 d'Alouette à Nantes?
    Connais-tu la couverture exacte du 92.8? Jusqu'où peut-on le capter dans la région? Ancenis? Châteaubriant? Bressuire? St Nazaire? Poitiers?

    Il me semble avoir lu sur un forum qu'un internaute captait la TNT de Nantes sur l'île de Ré avec une antenne panneau UHF Wisi sans amplificateur.

    A mon avis certaines radios FM de Rennes St Pern doivent être reçues à Belle-Île également des radios FM de St Nazaire, à Ploemel je recevais avec du souffle sans stéréo ni RDS sur l'autoradio quelques radios FM publiques de Nantes La Louée sur l'autoradio.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages