+ Répondre à la discussion
Page 20 sur 27 PremièrePremière ... 10 18 19 20 21 22 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 191 à 200 sur 263
  1. #191
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 052
    Haute Goulaine sur le canal F4 Bande I VHF, quand Serge KAUFMANN était brouillé par la BEEB ! La guerre 819 lignes, vs 405 lignes !

    Quand C+ analogique est arrivé, le Mont Pinçon, et la Haute Goulaine ont abandonné la bande I pour la Bande III( mais c'était bien mieux avec C+ analogique sur TELECOM 2 avec son stéréo en clair !)

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #192
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Pour mémoire, cher BAISIN, bien peu de gens en 1985 étaient équipés en Loire-Atlantique - Nord Vendée - Ouest Maine-et-Loire avec des des paraboles Télécom 2, encore très coûteuses.

    Les antennes hertziennes en service à cette époque n'étaient pas "initialisées" pour le nouvel émetteur de Canal Plus : seuls ceux qui comme moi tenaient absolument à s'abonner, faisaient ajouter une antenne bande III. Les autres n'avaient guère envie de dépenser plusieurs centaines de francs de nouvelle antenne VHF pour 2h d'émissions en clair, car la plupart des gens (comme toujours actuellement) regardaient le journal régional puis TF1 ou Antenne 2... journal régional qui chez nous était encore diffusé sur les trois chaînes.

    Depuis l'arrivée de TF1 Couleur fin 1978, les poses d'antennes, comme presque partout ailleurs, se limitaient au seul râteau UHF, en général à "groupe de canaux" pour capter uniquement le "triplet" du coin. C'est pourquoi, en 1986, les techniciens de Berlusconi ont insisté pour remplacer le canal prévu en bande V, par le canal 21 (50 kW PAR) juste sous notre triplet 23-26-29, et cela malgré les réserves de TéléDiffusion de France face à des risques d'interférences avec Le Mans - Mayet (21-24-27 - 1000 kW PAR) desservant le Maine-et-Loire.

    Quant à TV6, sur son canal 65, personne ne la captait correctement même dans Nantes (à 15 km à vol d'oiseau) à moins, là aussi, de faire remplacer son antenne UHF par une large bande. Et pratiquement personne, là non plus, ne voulait dépenser plusieurs centaines de francs pour un "robinet à clips" destiné aux jeunes. En campagne, ils ignoraient même tous qu'il y avait une sixième chaïne.

    Il faudra attendre le 26 décembre 1999... et sa célèbre tempête mettant par terre nombre d'antennes pour que leur remplacement par des "initialisées" en bande III, IV et V fasse réellement "décoller" Canal Plus et M6 dans notre région.

    Et elle n'a pas dû être la seule dans ce cas...

    Amitiés,
    Dernière modification par Colorix ; 12/04/2019 à 04h39.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  3. #193
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Avec un peu de retard...

    Voici où se situe la vallée de la rivière de la Bléone dans laquelle se trouve le petit village de Prads - Haute Bléone, presque à mi-chemin entre Digne et Barcelonette dans le département des Alpes de Haute-Provence (04) :


    Document © Google Maps

    Et voici une vue aérienne montrant le village et les sites de ses deux réémetteurs qui ont attiré mon attention dans la Documentation Française de 1974 :


    Cliquer dans l'image ou ici pour l'afficher en plus grande taille
    Document © Google Maps

    J'ai eu du mal à trouver leurs emplacements, le hameau de La Frâche n'étant pas répertorié sous ce nom, attribué par Google Maps à la route qui y mène. Quand au site "Les Bosses", c'était l'inconnue totale. En fait j'aurais dû directement aller sur le site de TDF qui renseigne sur les conditions de réception de la TNT avec une carte de l'IGN, où figurent en bonne place les deux lieux-dits.

    Alors pourquoi s'intéresser à Prads ?
    Tout simplement parce que, dans la liste de tous les réémetteurs répertoriés en métropole à l'époque, c'est le seul endroit en France où la Deuxième Chaîne ORTF puis Antenne 2 ont émis pendant des années en... 625 lignes VHF sur un canal de norme E (le F11) prévu pour le 819 lignes :


    ... à l'époque de l'ORTF en 1974...



    ... puis à celle d'Antenne 2 en 1977.

    Ainsi que nous l'avons vu précédemment ensemble, c'est vraisemblablement le réémetteur situé au sommet des Bosses (donc en mesure de reprendre les signaux d'un autre site) qui devait être vraisemblablement repris en relais passif (avec changement de polarisation) par l'installation du hameau de La Brâche.

    Bien sûr, ils n'étaient pas vraiment les seuls à émettre ainsi puisque, nous l'avons vu ici lors de l'étape du Tour de France consacrée à TMC, celle-ci a également émis (de 1973 à 1984) en 625 lignes VHF avec son canal F10-H initialement établi pour le 819 lignes, mais elle ne diffusait pas les programmes de l'ORTF puis d'Antenne 2. De plus, elle émettait aussi en 625 lignes UHF sur le canal 30-H (50 kW crête-image - 1000 kW de puissance apparente rayonnée).

    Par la suite, dans une documentation de TéléDiffusion de France "Réseaux de Radio-TV - Equipements complémentaires 1991" le village de Prads Haute-Bléone n'apparaît nulle part. Idem pour la liste des anciens sites analogiques publiée sur cette page du site de M. Thierry Vignaud.

    Pourtant, sur Google Street View (septembre 2011), on voit clairement des antennes Bande III et UHF d'aspect assez récent dirigées vers le réémetteur des Bosses, visible sur le sommet gauche de la montagne :



    Antennes VHF-UHF orientées vers le site des Bosses, visible au sommet gauche de la montagne
    Document © Google Street View 2011

    Par contre, le hameau de La Frâche n'est pas accessible par Google Street View et on ne voit aucune trace de son ancien relais, qui était peut-être installé sur une habitation et, vu ce que nous avons abordé précédemment, était peut-être un simple relais passif.

    Ces réémetteurs étaient-ils au départ "pirates" (notamment avec cette bande III utilisée pour les deux chaînes), puis remplacés par un équipement plus normalisé mais non homologué ? Mais c'est en ce cas assez surprenant de les retrouver sur les listes de la Documentation Française puis de la Documentation Professionnelle... Quoi qu'il en soit, sur cette page de nos amis du Forum TVNT.net abordant le passage à la TNT dans ce département, on y lit qu'aucun site numérique n'est prévu et que des dossiers d'aide sont en attente pour le village de Prads.

    Sur la page MaTNT de TDF, on indique que la réception y est très difficile voire impossible. On voit en effet de nombreuses paraboles sur les habitations, mais pas partout. La commune a-t-elle par le suite décidé, comme dans d'autres voisines, d'investir dans un réémetteur TNT privé ? Le mystère reste entier jusqu'aux prochaines vacances de nos amis nono63 et kiki 37, sans oublier mw963, chasseurs infatigables dans ce domaine, si l'envie leur prend de passer faire un tour par Prads... !

    P.S. : comme à l'habitude, en cliquant sur les liens Google Maps et Google Street View sous les photos, cela vous ouvrira la fenêtre correspondante de votre navigateur pour partir découvrir les lieux à votre guise.

    Amitiés,
    Dernière modification par Colorix ; 12/04/2019 à 19h39.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  4. #194
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 052
    Ca m' étonnerait qu' on continue à rajouter des réemetteurs communaux, ça "plombe " les impôts locaux !


    Des aides pour acquérir des paraboles, oui, plutot.


    Quant au tableau des réemetteurs mentionnés en 1974( fin de l' ORTF), ainsi qu' en 1977, on y trouve des grosses surprises:


    -La 2 eme chaine Antenne 2 sur le canal F 11, VHF bande III impaire infradyne( je me demande si le canal VHF Bande III 625 lignes, n' a pas été passé en norme L' avec 6,5 Mhz d' écart image/son, par la suite, entre les canaux L' 05/1 à L' 10/6 ? )


    La norme L' en VHF 625 lignes, initialement faite pour le réseau 4 TDF( C+ analogique), a connu quelques exceptions:


    -TMC Mont AGEL, passé du canal F10 VHF Bande III PAIRE norme E, au canal L'08/4
    -LCM La chaiine MARSEILLLE( dirigée par J.P FOUCAULT ), sur le canal L' 07/3 sur le puissant émetteur de la GRANDE ETOILE( captable jusqu' à MANOSQUE, voire VOLX et PEYRUIS, et les MEES)


    Autre surprises: Quelques relais diffusaient la première chaine TF1 en 819 lignes en UHF. Sur le tableau de 1977, il est mentionné pour certains relais, un passage du même canal UHF, toujours pour TF1, mais de 819 lignes en 625 lignes SECAM, c' est cette même année que TF1 Couleur 625 lignes a été activé sur la zone de la GRANDE ETOILE(Aix-Marseille ), j' en déduis que les relais concernés étaient pilotés par la GRANDE ETOILE, le canal 29 UHF de TF1 couleur était émis avec une PAR phénoménale de 1250 KW environ, portant juqu' à MOUSTIERS Ste MARIE, et tout le plateau de VALENSOLE, à cette époque.


    C+ analogique était diffusée sur le canal L'05/1 sur la GRANDE ETOILE, en VHF Bande III.


    je rappelle que la norme L' a été rendue obligatoire sur touts les tuners de tv et magnétoscopes vendus à compter du 01/12/1979


    Et,le 22/03/1981, la norme E n' était plus obligatoire sur les appareils vendus dès la parution de ce décret.


    Jusqu' à la fin de l' analogique en France, les normes L/L' étaient obligatoires sur les appareils vendus en France.


    Dans les années 1970, à cause de TMC sur le canal F10 PAIR, 99% des tv pouvaient recevoir du VHF en 625 lignes norme E, donc, ce ce fait capter le canal F 11 IMPAIR, de la 2eme chaine, puis Antenne 2 ne posait aucun problème.


    L' ORTF avait utilisé ce canal VHF Bande III car il n' y avait pas de canal UHF vacant, pour la 2eme chaine, sur cette zone géographique.



    Avec les appareils sortis après 1981, uniquement L/L' y compris les tv Noir et Blanc, on pouvait capter ce canal F11 , mais sans optimisation( Norme E avec 11,15 Mhz ecart image/son, contre 6,5 Mhz pour la norme L' ), cependant la Bande III VHF IMPAIRE et la Bande III VHF L' étaient disposées de façon identique( porteuse image inférieure à porteuse son)


    Et inversement, pour la réception des plages en clair de C+ analogique sur des TV en norme E VHF 625 lignes bande III impaire, sans optimisation( après avoir fait des essais quasiment concluants)


    D' après un document, il me semble que, au début du réseau "multivilles " de la 5 et de la 6, en 1986, TV6, ou M6 a été émise PROVISOIREMENT, sur le relais de LILLE LAMBERSART, sur le Canal L'04/C en bande I VHF 625 lignes norme L', puis déplacé rapidement en UHF( à cause des interférences avec les autres émetteurs VHF Bande I Belge et Néerlandais)


    Entre 1985,et 1995, environ, le prix d' équipements satellite pour TELECOM 2 était encore cher.
    Dernière modification par BAISIN ; 12/04/2019 à 18h41.

  5. #195
    Membre
    Date d'inscription
    février 2016
    Messages
    39

    Question

    Citation Envoyé par Colorix Voir le message
    J'ai le souvenir précis, au début des années 90, d'un haut pylône autoporteur de relais hertzien qui se trouvait sur la route partant de Arthon vers Chauvé et Saint-Père-en-Retz. Malgré une très longue et fastidieuse recherche avec Google Street View ce mercredi, je ne l'ai pas retrouvé. Je présume qu'il a été démonté depuis longtemps.
    Le pylône recherché ne serait pas celui situé au bord de la D58 juste en face du chemin qui mène à la ferme de Belle Vue à proximité du lieu-dit le Bois Hamon à Arthon-en-Retz/Chaumes-en-Retz ?

  6. #196
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Bonjour et bienvenue TRP dans cette discussion et merci pour ta contribution !

    J'avais effectivement, à partir des sites de coordonnées d'antennes, vu ce pylône sur Google Street View mais c'est un autoporteur ("autostable" dit-on maintenant je crois) de construction récente et bien moins haut, dans la droite ligne de ce qui se fait pour la téléphonie mobile, et il est bien trop au nord par rapport à l'emplacement dont je me souviens.

    Celui auquel je pense était pratiquement identique à celui-ci, trouvé sur l'excellent site Hertzien.fr initié par Olivier13 :



    Pylône autoporteur d'Arnac-Pompadour (Corrèze)
    Document © Hertzien.fr

    Comme on le voit, il était bien plus haut que les mâts GSM actuels et, si je me souviens bien, à son sommet il avait deux paraboles dos à dos, l'une dirigée vers l'Est et l'autre vers l'Ouest, dont la taille et l'aspect étaient à peu près identiques à celles ci-dessus. Lui aussi était peint en rouge et blanc.

    Ce pylône se trouvait à l'entrée d'Arthon-en-Retz lorsque l'on arrivait de Chauvé par la D58, vraisemblablement dans le secteur où passe la D751 mise, depuis, à 2x2 voies. Nous passions devant à chaque fois que nous allions faire des courses au Super U d'Arthon-en-Retz dont il était assez proche.

    De toute façon, ainsi que je l'ai précisé, il y a longtemps qu'il a dû être démonté (surtout s'il gênait la mise à double voie de la route Nantes-Pornic) car s'il servait effectivement à relayer TF1 819 lignes dans les années 76 à 83, il n'avait vraisemblablement plus d'utilité lorsque La Ville-ès-Blais a repris Canal Plus en 1985 sur le nouveau canal L06-H, très vraisemblablement alimenté directement par satellite.

    Amitiés,

    Colorix
    Louis Marie Foratier

  7. #197
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Citation Envoyé par BAISIN Voir le message
    Ca m' étonnerait qu' on continue à rajouter des réemetteurs communaux, ça "plombe " les impôts locaux !
    Des aides pour acquérir des paraboles, oui, plutot.
    Cher BAISIN, si tu avais lu l'article cité dans le lien de TVNT.net que j'indiquais, et plus particulièrement ici, que j'avais indiqué, tu aurais trouvé ceci :

    « par Didier » 17 Fév 2012 01:45
    Le Dauphiné Libéré, 4 février
    Léger mieux dans les Alpes du sud

    (...) À Névache, la communauté de communes du Briançonnais a fait installer un réémetteur à ses frais. La facture de quelque 50 000 € a été allégée de 11 000 €, aide calculée au prorata de ce qu’auraient touché les villageois en s’équipant individuellement en paraboles. « Il n’y a presque plus de problèmes, note le maire Georges Pouchot. On a toutes les chaînes, sans brouillage. Il y a des petites sautes de temps en temps, mais rien de méchant. » (...)

    Parfois, les aides financières ont tardé à venir. À Quinson (Alpes-de-Haute-Provence), une trentaine de personnes s’étaient vu refuser l’aide financière – blocage levé ce mercredi. À Prads-Haute-Bléone en revanche, les dossiers sont encore en attente.»

    Quant au tableau des réemetteurs mentionnés en 1974( fin de l' ORTF), ainsi qu' en 1977, on y trouve des grosses surprises:
    C'était bien évidemment ce que j'avais indiqué au préalable... et que j'ai montré en surlignant les "grosses surprises" en question, à savoir la Deuxième Chaîne puis A2 en VHF !

    -La 2 eme chaine Antenne 2 sur le canal F 11, VHF bande III impaire infradyne( je me demande si le canal VHF Bande III 625 lignes, n' a pas été passé en norme L' avec 6,5 Mhz d' écart image/son, par la suite, entre les canaux L' 05/1 à L' 10/6 ? )
    Je pense surtout que cette installation a été réalisée par un radiotechnicien local, comme celui de Valleraugue (Gard) dans les années 70, qui avait installé deux réémetteurs pirates pour relayer les deux chaînes ORTF, avec en plus un petit journal vidéo hebdomadaire local, ce qui lui avait valu les honneurs d'un article dans Télé 7 Jours, mais aussi des ennuis avec l'ORTF... qui avait finalement homologué ou remplacé son installation face à la fronde des habitants privés de télévision suite à la fermeture de son relais pirate. Depuis l'arrêt de l'analogique d'ailleurs, Valleraugue a dû se replier sur le satellite. Dans tout le bourg, je n'ai vu que des paraboles et une seule antenne UHF pointant son nez en l'air... donc inutilisée depuis longtemps.

    Lorsque l'on voit à Prads ce réémetteur en bande III pour la Deux, c'est, je pense, le signe qu'il en était de même, cette installation n'a à l'évidence pas été réalisée par l'ORTF. Et par la suite, même si l'on voit sur la photo deux antennes VHF et UHF récentes, mais qu'aucun réémetteur n'est indiqué nulle part en analogique en 1991, cela laisse entendre que c'est là aussi une installation privée qui avait été réalisée. Et l'article du Dauphiné cité ci-dessus montre bien que Prads est concernée par les aides à la réception des équipements autres que la TNT hertzienne. On voit bien sur la carte du site Antennes Mobiles que le pylône des Bosses a été reconverti depuis pour les quatre réseaux de téléphonie mobile.

    La norme L' en VHF 625 lignes, initialement faite pour le réseau 4 TDF( C+ analogique), a connu quelques exceptions:
    -TMC Mont AGEL, passé du canal F10 VHF Bande III PAIRE norme E, au canal L'08/4
    -LCM La chaiine MARSEILLLE( dirigée par J.P FOUCAULT ), sur le canal L' 07/3 sur le puissant émetteur de la GRANDE ETOILE( captable jusqu' à MANOSQUE, voire VOLX et PEYRUIS, et les MEES)
    Pour l'émetteur de LCM, la puissance n'était certainement pas très importante et son diagramme de rayonnement était très vraisemblablement directionnel, dirigé sur Marseille et ses environs. Le CSA est très attaché à la notion de local plutôt que régional.
    Quant à TMC, inutile de rappeler des détails figurant dans le lien que j'avais déjà indiqué.

    Autre surprises: Quelques relais diffusaient la première chaine TF1 en 819 lignes en UHF. Sur le tableau de 1977, il est mentionné pour certains relais, un passage du même canal UHF, toujours pour TF1, mais de 819 lignes en 625 lignes SECAM, c' est cette même année que TF1 Couleur 625 lignes a été activé sur la zone de la GRANDE ETOILE(Aix-Marseille ), j' en déduis que les relais concernés étaient pilotés par la GRANDE ETOILE, le canal 29 UHF de TF1 couleur était émis avec une PAR phénoménale de 1250 KW environ, portant juqu' à MOUSTIERS Ste MARIE, et tout le plateau de VALENSOLE, à cette époque.
    Le Pilat, comme la Grande-Etoile, bénéficiant tous deux d'un important dégagement dû à leurs altitudes, il n'est guère étonnant que les réémetteurs 819 UHF "hybrides" dont nous avons déjà beaucoup disserté, également situés au sommet de hautes montagnes aient pu être adaptés rapidement à la norme L.

    Quant à tous les détails suivants que tu nous répètes une fois encore, cher BAISIN, là aussi nous en avons parlé et reparlé depuis longtemps et c'est ce qu'on appelle de la redondance... inutile d'en remettre une couche à chaque fois, le mur en est couvert !

    Amitiés,
    Dernière modification par Colorix ; 13/04/2019 à 07h37.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  8. #198
    Membre
    Date d'inscription
    juillet 2018
    Messages
    39
    Là où il peut y avoir confusion, c'est avec les tours hertziennes téléphoniques, et ça peut se comprendre car certaines servaient à la fois pour le téléphone (accélérant ainsi, surtout dans les années 70, l'accès au téléphone automatique, et le rendant définitif sur tout le territoire fin 1979) et pour la télévision (Meudon entre autres...). Je regarde souvent le site de Thierry Vignaud sur les émetteurs télé http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/ et celui d'Olivier Guillard sur les tours hertziennes http://www.hertzien.fr/ qui sont très intéressants, mais dans mon esprit aussi ils se mélangent...
    Un de ces 4 je tâcherai de vous photographier les pylônes de Challans (85) près d'où j'habite (qui dépendent je pense de l'émetteur principal de Basse Goulaine en Loire-Atlantique)

  9. #199
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    3 224
    Bonjour aragatz, merci pour le lien vers les tours hertziennes et on attend avec impatience tes photos de Challans
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  10. #200
    Membre
    Date d'inscription
    juillet 2018
    Messages
    39
    Je tâcherai de faire ça le + tôt possible

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages