+ Répondre à la discussion
Page 24 sur 27 PremièrePremière ... 14 22 23 24 25 26 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 231 à 240 sur 263
  1. #231
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Citation Envoyé par Colorix Voir le message


    Quant à la consommation en énergie, elle est de plus en plus importante

    Dans ce cas la, pourquoi continuer a emettre plus d'un MW (*) chacun chez leurs emetteurs GO (RTL, RMC et E1) quand la plupart des auditeurs (et c'est plus de 95% j'imagine) peuvent l'ecouter sur FM, et 98% (?) sur l'internet. Le ciel n'est pas tombé sur l'Hexagone avec la fin de l'audio sur 162 kHz (meme si ca consomme toujours).

    ((*) et donc a consommer plus de 2 MW chacun)

    Nous rigolons ici au RU que RTL GO et E1 GO n'etaient rien que des pirates non-autorisés - pas d'allouements en Stockholm 1948. Pirates soutenus bien sur par les autorit
    és francaises.....
    Dernière modification par mw963 ; 03/06/2019 à 11h23.

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #232
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    L'IBA n'a jamais encouragé une concentration comme ca. Au contraire, l'autorité a demarrer le systeme 1973 - 1977 avec des petits radios tout a fait independents les uns des autres.

    C'etait l'arrivé de la Radio Authority, et puis Ofcom, qui a vu cette regroupement dans des blocs enormes et sans imagination.
    Mea culpa cher Martin, tu as parfaitement raison, l'IBA a en effet contribué à la mise en place des radios locales privées au Royaume-Uni dans les années 70. Aux dépens d'ailleurs, de celles de service public de la BBC, qui se sont vues déposséder de leurs fréquences ondes moyennes (certaines ont même dû fermer). Pour la suite, j'avoue être peu familiarisé avec les organismes qui ont pris la suite, y compris ceux qui ont repris la diffusion des radios et TV de la BBC et de l'IBA (si c'est toujours son nom... ce dont je ne suis plus sûr !). Et là aussi, la BBC a dû aussi se séparer de certaines fréquences régionales ondes moyennes au profit de nouveaux réseaux privés "nationaux" (Talksport, Virgin).

    Ce qui ne m'a pas échappé, c'est surtout le massacre ayant conduit, ces dernières années, à la disparition des chaînes régionales ou locales, Border, Grampian, Yorkshire etc, incorporées dans des "grands" groupes (Carlton) ou pesant plus lourd (STV)... mais ça, ça ne date pas d'hier, ledit massacre avait commencé avec la disparition de Thames voulue par Magaret Thatcher, qui ne lui pardonnait pas de s'être opposée à elle. Et ça, ça ne date pas d'hier...
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  3. #233
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    Dans ce cas la, pourquoi continuer a emettre plus d'un MW (*) chacun chez leurs emetteurs GO (RTL, RMC et E1) quand la plupart des auditeurs (et c'est plus de 95% j'imagine) peuvent l'ecouter sur FM, et 98% (?) sur l'internet. Le ciel n'est pas tombé sur l'Hexagone avec la fin de l'audio sur 162 kHz (meme si ca consomme toujours). (...)
    Erreur cher Martin, RTL, Europe 1 et RMC Info savent fort bien que de vastes zones sont très mal, voire pas du tout couvertes par leurs relais FM, tout simplement parce que ces derniers sont de puissance bien inférieure à celles des émetteurs FM de France Inter.

    Par exemple, à Nantes Haute-Goulaine, l'émetteur de France-Inter rayonne environ 125 kW de PAR (source site de M. Thierry Vignaud), alors que ceux de France-Info et des périphériques vont de 1 à 3 kW de PAR maximum. A 30 km à l'ouest de Nantes, inutile de compter écouter ces radios chez moi sur FM, hormis l'écoute sur smartphone (tout le monde n'a pas internet donc la wifi) les émetteurs ondes longues de RTL et Europe 1 sont la seule alternative (RMC Info est trop faible) et il en était de même avec l'émetteur de Rennes Thourie (711 kHz - 300 kW) lorsqu'il relayait France-Info. En FM, hormis les quatre programmes de Radio-France (Inter, Culture, Musique, Loire-Océan) le signal est quasi inexistant.

    Je ne suis pas le seul dans ce cas, et c'est pour cela que les "périphériques" maintiennent leurs émetteurs ondes longues car ils savent fort bien que sur des milliers de kilomètres de routes et d'autoroutes en France, il n'y a pas d'autres moyens de les écouter: même les réseaux GSM ne passent pas partout donc l'écoute via les applis de smartphones est trop aléatoire. Il n'y a certainement pas, hormis dans les villes et leurs banlieues, 95% d'auditeurs sur la FM en faisant la moyenne sur l'ensemble du territoire. Nombreux sont les auditeurs en déplacement (routiers, voyageurs de commerce etc) qui écoutent les journaux et infos trafic sur les ondes longues.

    Si ces trois stations commerciales maintiennent leurs émetteurs ondes longues, c'est tout simplement parce qu'elles savent fort bien que, même malgré leurs coûts d'entretien et de fonctionnement élevés, c'est le seul moyen pour elles d'être audibles sur la majeure partie du territoire en-dehors des zones urbaines, fortement industrialisées (et donc parasitées en AM), seuls endroits où leurs relais FM sont disponibles dans des conditions correctes... et de permettre aussi à leurs publicités commerciales d'être entendues partout, notamment dans les zones de relief.

    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    Nous rigolons ici au RU que RTL GO et E1 GO n'etaient rien que des pirates non-autorisés - pas d'allouements en Stockholm 1948. Pirates soutenus bien sur par les autorités francaises.....

    Désolé cher ami, là aussi je me permets de contester avec vigueur !

    Même si en effet certaines fréquences n'ont pas été officiellement reconnues par les plans de Stockholm de 1948, 1952 etc, c'est tout simplement parce que soit elles étaient considérées comme ayant une puissance et une portée disproportionnée par rapport au pays dont elles avaient la concession officielle de radiodiffusion (cas de Radio-Luxembourg au Grand-Duché), soit parce qu'elles n'existaient pas encore, comme par exemple Europe n°1 qui n'a obtenu qu'en 1955 sa concession du gouvernement de la Sarre (à l'époque indépendante, mais sous "protectorat" français, comme le Maroc ou la Tunisie), ou RMC qui n'émettra sur les ondes longues que bien plus tard, en 1965.

    Ces stations n'ont jamais été des "pirates soutenus par les autorités françaises", elles ont toutes à leur création bénéficié d'une concession officielle attribuée par le pays sur lequel elles se sont installées :

    - Radio-Luxembourg, nous l'avons vu, a obtenu du Grand-Duché l'attribution de la concession de son service public de radiodiffusion à sa maison-mère, la Compagnie Luxembourgeoise de Radiodiffusion (CLR), société de droit luxembourgeois à capitaux franco-belges (voir page Wikipédia à cette rubrique) qui deviendra par la suite la CLT puis l'actuel RTL Group au gré de divers mouvements d'actionnariat.

    - Radio Monte-Carlo, à l'origine imaginée par l'homme d'affaires roumain Charles Michelson, a été imposée par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale au Gouvernement de Monaco qui, à la Libération, en accord avec la France, lui a attribué (comme le Luxembourg) sa concession d'exploitation de la fréquence ondes moyennes attribuée par les accords internationaux (voir page Wikipédia ici). Le gouvernement français, pour ce faire, détenait la majorité des actions par l'intermédiaire d'une société de participations spécialement créée dans ce but, la SOFIRA (Société Financière de Radiodiffusion) qui deviendra plus tard la SOFIRAD en étendant ses participations à d'autres médias. En 1965, le gouvernement français, bien qu'officiellement titulaire du monopole de la radio-télévision via l'ORTF, autorisera RMC à installer un émetteur ondes longues sur 218 kHz (1200 kW) sur le col de la Madone, près de la principauté. L'intérêt était pour les deux actionnaires, la France et Monaco, de rentabiliser au mieux cette source de revenus... et c'est pour cela que l'émetteur sera déplacé et porté à 2000 kW à Roumoules (04) en 1974.

    - Europe n° 1, nous l'avons vu dans le "Tour de France des émetteurs" à la rubrique Sarre, a été créé dans le but de rentabiliser la station de télévision privée TeleSaar à capitaux franco-sarrois titulaire d'une concession de service public de télévision dans ce pays sous protectorat français depuis la Libération, sans rapport direct avec l'Allemagne de l'Ouest à l'époque. Comme pour TeleSaar qui devait se développer avec un émetteur francophone reçu en Alsace et Lorraine face à Télé-Luxembourg, Europe n° 1 lui aussi bénéficiait d'une concession du gouvernement sarrois pour émettre en ondes longues, en concurrence frontale avec Radio-Luxembourg. Lorsque le référendum eut pour résultat le retour de la Sarre à l'Allemagne de l'Ouest, farouchement attachée au monopole, TeleSaar dut cesser d'émettre. Par contre, pour la radio c'était différent. Celle-ci, reçue dans une grande partie de la France, s'était attirée la sympathie du public par ses méthodes totalement novatrices et son ton résolument tourné vers les jeunes. Bien que titulaire d'une concession, elle n'avait, comme Radio-Luxembourg d'ailleurs, aucune fréquence officiellement attribuée en ondes longues, gamme d'ailleurs de plus en plus encombrée. Après diverses vicissitudes, elle réussit à obtenir de la RDA (sans doute trop heureuse d'embêter la RFA avec cela) l'autorisation d'utiliser, avec un léger décalage de 2 ou 3 kHz, la fréquence utilisée par Berlin-Est pour la radio des troupes soviétiques d'occupation. Lorsque la Sarre redevint un Land ouest-allemand, le gouvernement français pressé par de nombreux intervenants tant politiques que privés, se résolut à racheter la station par l'intermédiaire de la SOFIRAD (déjà propriétaire de Radio Monte-Carlo).

    Par la suite, bien plus tard, divers mouvements d'actionnariat et/ou de privatisation interviendront dans la vie de ces trois radios, mais même si leurs fréquences de diffusion n'étaient pas vraiment reconnues au plan international, leur existence en tant que concessionnaire de service public de radio-télévision des pays dans lesquels étaient constituées leurs sociétés d'exploitation était totalement légale.
    Dernière modification par kiki37 ; 04/06/2019 à 00h46.

  4. #234
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 954
    Oui, l' avantage des radios "périphériques " en G.O/OL est la grande portée que n' offre pas, ni la FM, ni, bientot, la DAB+ en VHF Bande III, cependant, c'est la modulante audio qu ' il faut changer, mais pas l' émission.
    Remplacer l' archaïque modulante analogique avec B.Passante étriquée avec les craquements, par une modulante numérique D.Radio MONDIALE
    La modulante analogique datant de 1945( La DOUA ), doit laisser sa place à la norme DR Mondiale. Nous sommes au 21 e siècle.

    Mais voila, les autoradios vendus en France sont truffés de gadgets multimédia inutiles, mais n' ont, ni DAB+, ni DRM, mais, encore ces abjectes PO/GO analogiques !

    Des PO/GO numériques norme DRM, ok !

    Allouis ne diffuse plus qu' un signal horaire codé qui pilote les horloges publiques, dont les gares SNCF, toujours sur 162 Khz. Pas question de rétablir la modulante audio analogique de grand-père ! Radio France, n' a pas voulu la mettre en norme DRM, dommage !
    Dernière modification par BAISIN ; 06/06/2019 à 16h00.

  5. #235
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2019
    Messages
    70
    Je vous propose un véritable ancien réémetteur analogique (stoppé en 2011 pour ce qui est de ma région) comme nous en a montré nono63 : le site de Saint-Forgeux 2 - Le Plat du Mont.


    Il réémettait Gine (toujours en activité : https://forum.telesatellite.com/show...ll=1#post59049) pour diffuser TF1 sur le canal 57 H, France 2 sur le 60 H et France 3 (Rhône-Alpes) sur le 63 H, le tout avec une puissance de 0,8 Watts.

















    Il servait à couvrir l'ouest de Saint-Forgeux se trouvant dans une cuvette.


    Pour plus de photos : https://photos.app.goo.gl/DEfRRVNkaqBbqmn99.

  6. #236
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2019
    Messages
    70
    Éloignons-nous doucement de Saint-Forgeux pour retourner du côté du Ruy où se trouve le réémetteur TNT de Pontcharra-sur-Turdine (qui se trouve aussi sur la commune de Saint-Forgeux mais un relief séparant le Ruy du village a nécessité la présence de 2 réémetteurs TV pour ce petit village).


    Aujourd'hui, c'est le site Itas Tim qui s'occupe la totalité de la TNT (https://forum.telesatellite.com/show...ll=1#post59047). Auparavant c'était le site TDF à proximité, qui diffusait en analogique TF1 sur le canal 59 H, France 2 sur le 62 H et France 3 (Rhône-Alpes) sur le 50 H avec une puissance de 6 W.


    L'émetteur TV se trouve au milieu des 2 relais mobiles sur le côté gauche du pylône. La brique de réception est en bas des relais.




















    Pour plus de photos : https://photos.app.goo.gl/JJwYwkinjDmN3PtM7.
    Dernière modification par Gaël01 ; 03/07/2019 à 09h40.

  7. #237
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2019
    Messages
    70
    Changeons d'endroit...


    Nous sommes maintenant à la Tour-du-Pin (Isère) où avant que la TNT ne déménage totalement au site Towercast de Champ Badieu Dessus (https://forum.telesatellite.com/show...ll=1#post59079), elle était diffusé sur un grand pylône TDF.


    Ce site diffusait en analogique TF1 sur le canal 49 H, France 2 sur le 57 H, France 3 (Rhône-Alpes) sur le 52 H, France 5/Arte sur le 34 H et M6 sur le 64 H. En revanche, les 3 premières chaînes étaient un peu plus puissantes que les autres avec 1,5 W contre 1 W pour la 5 et la 6.


    Je m'excuse par avance pour les photos couchées. Vous pouvez consulter mon album Google Photos pour les voir à la bonne disposition .



















    Pour plus de photos : https://photos.app.goo.gl/GekaD2c9dDfiqgV88.


    Bonus, une vue d'ensemble des 2 sites Towercast (à gauche) et TDF (à droite) :


    Dernière modification par Gaël01 ; 03/07/2019 à 10h01.

  8. #238
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2019
    Messages
    70
    Et enfin, le meilleur émetteur proche de chez moi : la tour TDF du Mont July à Ramasse, à quelques kilomètres de Bourg-en-Bresse.


    Elle est sur un point de vue tellement dégagé et haut que je vois cette tour depuis ma fenêtre de chambre !


    Côté radio FM, elle diffuse Radio Espérance (87.6, c'est d'ailleurs pour moi l'une des meilleures fréquences de la région car le 87.6 burgien est reçu correctement dans la région lyonnaise) et Fun Radio (104.4). Antérieurement, RCF Pays de l'Ain (93.9) et Virgin Radio (96.3) y étaient diffusées. RCF a quitté la tour en 2011 pour rejoindre son propre pylône non loin d'ici aux Roches de Cuiron et Virgin en 2017 suite au grand déménagement des sites TDF à Towercast décidé par Lagardère, qui dure depuis le début des années 2010.


    Côté télévision, elle émettait avec 300 W France 5/Arte (canal 38 V) et M6 (canal 32 V) en complément du Montrond de Gex qui n'émettait que les 4 premières chaînes voire aussi du Mont Pilat puisque la 5 et la 6 y étaient émises avec une puissance plus petite que TF1/France 2/France 3/Canal+. Les briques se trouvent au milieu du 1er étage et orientées plein est.


    La tour TDF couvrait non seulement la région burgienne mais aussi les Dombes, le Mâconnais (je suppose même qu'elle servait de complément avec le Bois de Cenves qui n'émettait que les 3 premières chaînes), le Val de Saône.



    La plupart des antennes burgiennes étaient composées de la sorte :









    (ce cas est beaucoup plus rare, c'est vraiment si le sud est complètement bouché par des bâtiments voire du relief)



    Les maisons bénéficiant d'une bien meilleure vue vers le sud n'avaient qu'une antenne UHF + 1 VHF orientées vers le Pilat. Aujourd'hui, nous n'avons besoin que d'une antenne UHF soit vers le Pilat soit vers le Montrond .



    Et même, en ce moment je vois autour de chez moi de plus en plus d'antennes situées devant des arbres, des bâtiments ou du relief abandonner le Pilat pour le Montrond. Il faut dire que les ondes TNT étant plus fragiles, il suffit d'un obstacle pour que le signal se dégrade. N'est-ce pas, amis antennistes ? (En même temps, le Montrond est géographiquement plus proche que le Pilat)


    Sur Bourg-en-Bresse, le Montrond est même plus utilisé que le Pilat, à en témoigner ce site : https://www.receptiontnt.fr/01000-BOURG-EN-BRESSE.html.


    Allez, fini de parler, les photos :






















    Pour plus de photos : https://photos.app.goo.gl/zh5a96QZERheMjQ87.


    Autres sites : (Site Towercast du Mont July (Nostalgie "Bourg-Mâcon" 93.1, Virgin Radio 96.3 et NRJ Bourg-en-Bresse 102.8 + DAB, multiplex 6D)) https://photos.app.goo.gl/vSwuKgE1iUTdoSGfA.
    (Site France Télécom du Mont July) https://carte-fh.lafibre.info/galeri.../category/2204.

    (Les Roches de Cuiron, site de Radio B) https://photos.app.goo.gl/4GoRizNY2oaxZ5W66.
    (Les Roches de Cuiron, site de RCF Pays de l'Ain) https://photos.app.goo.gl/oAqhhf1gQTiGFWxS8.


    Paysages : (Versant est du Mont July, région du Revermont) https://photos.app.goo.gl/ZxAgDNvQT1ihJzXG7.
    (Versant ouest des Roches de Cuiron) https://photos.app.goo.gl/Shj2bJYbz529YPRN8.
    (Versant sud des Roches de Cuiron) https://photos.app.goo.gl/tKecKm15wzdwuL4AA.
    (Ceyzériat depuis les Roches de Cuiron) https://photos.app.goo.gl/PJZDkTRRreupNQ716.


    Bons visionnages !

  9. #239
    Membre
    Date d'inscription
    février 2016
    Messages
    29
    Citation Envoyé par Colorix Voir le message
    Le pylône hertzien se trouvait à proximité de la jonction entre la route de Chauvé et celle de Pornic qui traversait le bourg (et qui s'appelle depuisrue de Pornic). C'était avant la mise à 2x2 voies hors du bourg, ce qui a chamboulé un peu le paysage alentours.

    J'ai cherché des traces de cet ancien Super U avec Google Maps et Google Street View à partir de documents de la société propriétaire. Il est question de l'avenue des Acacias et du 1 rue de Saint-Cyr, mais je ne vois aucune trace d'un ancien bâtiment qui aurait été soit reconverti soit rasé. De plus, Google indique par erreur le n° 1 de la rue de Saint-Cyr dans le sens inverse de la réalité.
    Bonjour à tous ! Je reviens après plusieurs semaines d'enquête

    Donc oui, le Super U était bien rue de Saint-Cyr comme en atteste ces clichés pris en 2008 & 2010 par Street View (CF Le U qui etait resté sur le côté) :






    Construit vers 1984/1985, fermé en 2003, dépôt vente de 2008 à 2012, démoli en 2014.

    Sinon pas la moindre trace d'un pylône près de la jonction des routes de Pornic et Chauvé...

    Par contre pour le pylône situé près du chemin qui mène à la ferme de Belle Vue à proximité du lieu-dit le Bois Hamon, il était déjà en place en 1971 comme on peut le voir sur ce cliché aérien de... 1971 ! :



    Avec ici une vue un peu meilleure sur ces clichés aériens de 1977 :





    Pylône décrit comme Relais Hertzien sur la carte IGN :



    Et comme Antenne P.T.T. sur le croquis qui montre le pylône tel qu'il était au moment du croquis (date inconnue) :



    Au moins une antenne en polarisation verticale, et ce qui semble être une parabole de faisceau hertzien vue de dos.

    Si en haut c'est aussi une antenne, soit elle a été mal dessinée, soit il lui manquait des morceaux

    Quand on regarde le 1er cliché aérien de 1977, on distingue en haut du pylône une petite ligne blanche, qui semble être l'antenne du haut dont le soleil se reflète dessus.

    Et quand on superpose ce cliché sur Google Earth, et que l'on trace une ligne vers Haute-Goulaine, comme par magie, la ligne est parallèle à celle du cliché, donc cette antenne, comme celle en dessous, semblent pointer vers Haute-Goulaine...



    Dites-moi ce que vous en pensez...
    Dernière modification par TRP ; 03/07/2019 à 21h06.

  10. #240
    Membre
    Date d'inscription
    juillet 2018
    Messages
    31
    Ce n'est pas très loin de chez moi non plus (20 km nord ouest)...
    Autrement, j'ai regardé les antennes télé des maisons en me promenant dans mon quartier et toutes pointent à mon avis vers le nord-est (à partir de la position de mon village nord vendéen), donc très certainement vers Haute Goulaine...

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages