+ Répondre à la discussion
Page 23 sur 27 PremièrePremière ... 13 21 22 23 24 25 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 221 à 230 sur 263
  1. #221
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863
    Je pense qu'il a dû confondre avec la première visite d'Etat de Sa Majesté début avril 1957 à Paris, largement couverte par la RTF qui a d'ailleurs mis en service les deux émetteurs provisoires de 50 Watts de Rennes Mont-Couesme et Nantes Haute-Goulaine le 4 avril à cette occasion.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #222
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Ca doit etre l'explication. En tout cas, chapeau a lui, c'est une histoire d'electonique magnifique!

  3. #223
    Membre Avatar de julien74
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    1 326
    Bonjour,

    En Haute-Savoie il y avait 2 autres émetteurs pirates dans les années 1960 qui avaient été installés par un autre passionné (André Duret) pour retransmettre l'unique chaîne de l'ORTF (1 à Boëge Villard Praz Pollet et 1 à Bellevaux Hirmentaz), il a choisi ces 2 endroits en altitude car on y voit de visu le pylône de Gex Montrond alors qu'en bas dans la vallée les montagnes bouchent la vue vers Gex Montrond.
    A cette époque les gendarmes venaient régulièrement trouver André et ils montaient avec lui éteindre l'émetteur pirate (qui se trouvait dans un petit chalet en bois qu'il avait installé là à côté d'un pylône en métal qu'il avait hérigé) mais une fois les gendarmes partis André remontait pour rallumer l'émetteur, il ne faisait pas de mal il permettait juste aux habitants de la Vallée Verte de recevoir la télé.

    Par la suite l'ORTF a construit son pylône officiel juste à côté de celui d'André Duret à Boëge et Bellevaux, André n'avait même pas les clés pour s'occuper de la maintenance.

    Pour en revenir au Cerdon, en analogique l'émetteur TDF diffusait également Canal+ en UHF, France 5/Arte et M6: toutes ces chaînes étaient reprises de Poncin (via le fameux relais qui à mon avis émettait en 900 MHz avec une antenne pour le faisceau en forme d'un rouleau en tube blanc pour émettre le faisceau vers le pylône TDF de Cerdon et aussi 2 antennes de réception de Poncin 1 en UHF et 1 en VHF tout ça sur un poteau électrique à un carrefour de la Route Nationale entre Cerdon et Poncin) qui diffusait aussi en analogique Canal+ en UHF, France 5/Arte et M6.
    Dernière modification par julien74 ; 20/04/2019 à 14h39.

  4. #224
    Membre Avatar de SAT
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    2 187
    C'est d'ailleurs bien dommage qui n'en existe plus en numérique aujourd'hui. Ca arrangerait beaucoup de monde je pense.

  5. #225
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 052
    Citation Envoyé par SAT Voir le message
    C'est d'ailleurs bien dommage qui n'en existe plus en numérique aujourd'hui. Ca arrangerait beaucoup de monde je pense.
    Ceux qui existent dans le massif Alpin, la plupart de ces réemetteurs de complément appartenant aux communes, ne marchent jamais très bien ! Parole d' une personne qui fait la maintenance pour le syndicat intercommunal de l' OISANS.
    Il faut bien connaitre les Alpes, pour comprendre toutes ces " galères " !

  6. #226
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    3 224
    Ce n'est pas un émetteur, mais un lieu historique qui disparait

    RTL le siège historique , 22 rue Bayard, détruit !

    Citation Envoyé par Le Figaro
    Le 22, rue Bayard (VIIIe arrondissement de Paris), siège emblématique de RTL qu'elle occupait depuis plus de 80 ans, n'est plus. Certains journalistes ou animateurs de la radio comme Julien Courbet ont publié des photos sur Twitter où l'on voit le bâtiment de 8000 m² totalement détruit.
    .../...


    source et d'autres photos ► Le figaro

    le tweet de Julien Courbet et les commentaires

    merci à babicz sur Rétro-Forum pour l'info

    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)

  7. #227
    Membre
    Date d'inscription
    juillet 2018
    Messages
    39
    Le même sort sera sans doute réservé, si ce n'est déjà fait, au bâtiment de la rue François Ier qui abritait les locaux d'Europe 1 (station qui a déménagé il y a quelques mois rue des Cévennes)...

  8. #228
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 052
    Encore un coup des promoteurs immobliers avides de fric, et vendeurs de malfaçons dans 99% des cas !

  9. #229
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    863


    Il faut relativiser BAISIN... ce sont surtout les groupes audiovisuels eux-mêmes qui n'hébergent pas seulement leur station-mère née à l'époque des seules ondes longues ("Radio-Luxembourg" en 1933, "Europe n°1" en 1955), mais aussi des filiales et des services en constant développement : les radios musicales FM affiliées, les musicales thématiques sur internet, les sites internet avec leurs pléiades de services : rédaction en ligne, blogs, les présences sur les divers réseaux sociaux, la régie des webcams des radios pour les directs et les interviews reprises dans les JT... la liste de toutes ces "extensions" est longue, et la place a fini par manquer.

    L'explosion des services sur internet oblige ces entreprises à s'installer dans des locaux plus adaptés à leurs nouveaux modes de fonctionnement. Et n'oublions pas non plus la sécurité et l'économie d'énergie : ces anciens immeubles n'étaient plus adaptés aux nouvelles exigences actuelles. Impossible désormais, par exemple, d'entrer dans les services sensibles (studios de direct, régies, rédaction) d'une radio d'audience nationale sans un passe magnétique personnalisé et via plusieurs "sas" de contrôle. Quant à la consommation en énergie, elle est de plus en plus importante et nécessite une adaptation des locaux qui, passé un certain stade, ne peut se faire qu'avec la construction d'immeubles adaptés aux nouvelles normes. Le cas de la "Maison Ronde" de Radio-France est un peu différent car, plus récente que les immeubles "bourgeois" de la rue Bayard et de la rue François Ier, elle a d'origine été conçue en "voyant grand" et avec des techniques, révolutionnaires à l'époque, qui ont pu être progressivement adaptées au fil du temps.

    Pour la télévision c'est pareil. N'oublions pas non plus que pendant des années M6, pour des raisons budgétaires, s'est casée au mieux sous les combles de l'immeuble de la rue Bayard. Par la suite, "la petite chaîne qui monte" étant passée bénéficiaire, a elle aussi dû déménager dans un immeuble adapté, regroupant aussi les chaînes filiales (W9, 6ter, Téva, Paris Première) sur un même site pour une gestion plus rationnelle et bien moins coûteuse.

    Ce n'est pas une question de "gros sous", mais de rentabilité pour des groupes qui ont pour but d'exister au niveau national, mais aussi international en travaillant de plus en plus avec l'étranger (coproductions de films et programmes, éditions vidéo, musicales etc). On ne peut que regretter ces concentrations de chaînes dans un petit nombre de mains, mais c'est malheureusement le choix qu'a fait le CSA depuis longtemps, dans le même esprit que l'IBA britannique par exemple, et nous ne reviendrons pas sur la question des programmes qui n'est pas le sujet de ce qui nous intéresse ici.

    Quant aux anciens immeubles comme celui de la rue Bayard, au prix du m² dans ces quartiers de Paris, il est évident que leur remplacement par des constructions adaptées à l'époque actuelle et certainement plus rentables en utilisation des surfaces, en isolation thermique, en confort moderne, était à l'évidence inéluctable et décidé depuis longtemps par les promoteurs qui ont "décroché" ces belles "timbales"...
    Dernière modification par Colorix ; 02/06/2019 à 04h21.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  10. #230
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Citation Envoyé par Colorix Voir le message


    c'est malheureusement le choix qu'a fait le CSA depuis longtemps, dans le même esprit que l'IBA britannique par exemple, .

    L'IBA n'a jamais encouragé une concentration comme ca. Au contraire, l'autorité a demarrer le systeme 1973 - 1977 avec des petits radios tout a fait independents les uns des autres.


    C'etait l'arriv
    é de la Radio Authority, et puis Ofcom, qui a vu cette regroupement dans des blocs enormes et sans imagination.


    Dernière modification par mw963 ; 02/06/2019 à 11h05.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages