+ Répondre à la discussion
Page 164 sur 329 PremièrePremière ... 64 114 154 162 163 164 165 166 174 214 264 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 631 à 1 640 sur 3288
  1. #1631
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 127
    Sans oublier la gamme SIMCA à moteur V8 à soupapes latérales !

    Les Trianon, Versailles, Régence et Marly (break), remplacées par Beaulieu, Chambord et Présidence pour les 3 premières et Ariane avec un 4cyl de 7CV fiscaux venant de l'Aronde.

    Ce fut la fin des voitures française à moteur V8 ! Le V6 PRV étant à l'origine un V8 à 90° dont on avait coupé 2cyl suite au choc pétrolier de 73.

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #1632
    Membre Avatar de calmesnil
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Saint Genis Pouilly 01630
    Messages
    2 632
    @Coplan,
    A cette époque j'aurais préféré une Citroën Traction 15 ch 6 cylindres

    http://www.la-traction-universelle.o...47-55_189.html
    Parabole TRIAX DAS 85 (88 x 88) aluminium LNB Quad. Eutelsat 5 West
    Parabole Alu 75 x 80 FESAT 75 TRIAX LNB Twin TRIAX. Eutelsat Hot Bird 13° Est
    2 commutateurs DiSEqC 2 entrées + TNT S 153 ANTTRON

    TRIAX VIP 445 Antenne UHF tri-nappes
    Antenne UHF TRIAX

  3. #1633
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 127
    Les V8 SIMCA étaient à soupapes latérales donc à bas taux de compression.
    Le 6 cylindres Citroen (alésage 78, course 100 des 4 cyl) faisait 2 litres 8 environ et étaient un culbuté avec taux de compression plus élevé. Il développait 77 chevaux.

  4. #1634
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 567
    Citation Envoyé par Coplan Voir le message
    Sans oublier la gamme SIMCA à moteur V8 à soupapes latérales !
    Les Trianon, Versailles, Régence et Marly (break), remplacées par Beaulieu, Chambord et Présidence
    Ce n'était pas le même moteur que les Vedette ? (il me semble d'ailleurs que les premières Trianon/Versailles/Régence s'appelaient aussi Vedette).

    Citation Envoyé par Coplan Voir le message
    Le V6 PRV étant à l'origine un V8 à 90° dont on avait coupé 2cyl suite au choc pétrolier de 73.
    Idem pour le V6 de la Citroën SM dont le moteur V6 à 90° était un V8 Maserati raccourci. Leurs cylindrées et puissance étaient d'ailleurs très proches.

    Le service où je travaillais chez Bosch France au début des années 70 a adapté l'injection électronique à ces deux moteurs (ainsi qu'au V12 de la Jaguar XJ12). Nous avons travaillé notamment avec le motoriste Maserati de l'époque, le signor ing. Alfieri.
    La SM injection électronique a été en production mais pas le PRV (ni chez Peugeot, ni chez Renault, ni chez Volvo).
    La crise du pétrole de 1973 était passée par là.

  5. #1635
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 127
    Bonjour marceljack.

    Exact pour le PRV dont j'avais suivi l'arrivée en 1974. A l'origine alimenté par un carburateur spécial. Un simple corps pour les bas régimes, un double corps simultanés pour les régimes plus élevés.

    2664cc au début puis 2850 en 1980.

    Vilebrequin à 3 manetons passé à 6 (3 décalés de 3°30') en 84.

    Il a ensuite subit diverses évolutions, dont l'injections, les 4 soupapes/cylindre jusqu'en 1998. Les derniers développaient 400Ch avec turbo.

    Il a été remplacé par un nouveau V6 à 60° (ESL) en 1997 sur Peugeot pour commencer. Il est plus compact et a été monté en transversal.

  6. #1636
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 567
    Citation Envoyé par calmesnil Voir le message
    @Coplan,
    A cette époque j'aurais préféré une Citroën Traction 15 ch 6 cylindres
    http://www.la-traction-universelle.o...47-55_189.html
    Mon père avait exactement ce modèle de 1951 ou 1952, il l'a gardée jusqu'en 1965 (comme 2ème voiture, en fait uniquement pour les longs voyages, pour tous les jours il avait une 4 cv).
    Cette voiture était "la Reine de la Route" à son époque mais elle engloutissait plus de 15 l aux 100 et question maniabilité il n'y avait guère pire ...
    Je me souviens que dans certaines épingles à cheveux de la Route Napoléon il fallait faire une manoeuvre ... et il n'y avait pas de direction assistée. Une traction avant avec un moteur de ce poids sans DA, je vous laisse imaginer la légèreté de la direction.

  7. #1637
    Membre Avatar de calmesnil
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Saint Genis Pouilly 01630
    Messages
    2 632
    Une très belle voiture cette Citroën Traction 15/6







    Dernière modification par calmesnil ; 13/07/2019 à 18h30.
    Parabole TRIAX DAS 85 (88 x 88) aluminium LNB Quad. Eutelsat 5 West
    Parabole Alu 75 x 80 FESAT 75 TRIAX LNB Twin TRIAX. Eutelsat Hot Bird 13° Est
    2 commutateurs DiSEqC 2 entrées + TNT S 153 ANTTRON

    TRIAX VIP 445 Antenne UHF tri-nappes
    Antenne UHF TRIAX

  8. #1638
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 127
    Arf ! Je viens d'apprendre qu'il y a eu des tractions en 6V !

    J'ai en mémoire une bonne vieille 4L, ma première auto, en 6V. Bonjour les démarrages à froid le matin ! J'avais réussi, pour pas cher, à me procurer tout le nécessaire pour la convertir en 12V. Je lui avais même mis un alternateur de R16 ! Un sacré boulot en passant ! Après l'opération elle démarrait au 1/4 de tour. Et je voyais clair la nuit !

  9. #1639
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 567
    Il me semble que toutes les Tractions (15 incluses) étaient en 6V, de même que les premières DS.

  10. #1640
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 127
    Merci de cette précision.
    Ca reste surprenant vu la catégorie de ces voitures et des consommateurs électriques embarqués. Surtout qu'à cette époque on ne parlait pas encore d'alternateurs. Sur 4CV, Dauphine, 4L, de mémoire la dynamo était une 6V 22A ! La R16 avait déjà 12V et alternateur de... 40A ! Aujourd'hui c'est batterie 12V et alternateur itou en 100/120A ! Ca change ! Un alternateur débite déjà au régime de ralenti.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages