+ Répondre à la discussion
Page 101 sur 101 PremièrePremière ... 51 91 99 100 101
Affichage des résultats 1 001 à 1 010 sur 1010
  1. #1001
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 415
    Bonjour
    Citation Envoyé par TRP Voir le message
    1er épisode déjà disponible sur france.tv
    Encore faut-il avoir une bonne connexion ADSL voire fibre pour en profiter
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #1002
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 415
    Citation Envoyé par cricri Voir le message
    Bonjour
    La saga de la télévision arrive sur France 3


    "Documentaire en deux parties qui, à travers des archives exceptionnelles et des reconstitutions d’époque, nous fait revivre la première page de l’Histoire de notre Télévision.


    première partie : « La télé du Général »
    L’ORTF, l’Office de radiodiffusion-télévision française, a été imaginé, désiré, contrôlé par le général de Gaulle et articulé par son ministre de l’Information Alain Peyrefitte. Son histoire est un véritable feuilleton à rebondissements qui se joue entre chansons, scandales, intrigues politiques et émissions devenues mythiques : Intervilles, La Piste aux Etoiles, Au théâtre ce soir, Cinq Colonnes à la Une, Le Palmarès des chansons, Le Petit Conservatoire de Mireille, La Caméra invisible, La Séquence du spectateur, Les Raisins verts, Les Shadoks, Discorama, Sacha Show…



    Ce documentaire coproduit avec l’INA (l’Institut national de l’audiovisuel) montre la richesse et la diversité des fonds d’archives audiovisuelles de l’Institut. 3 000 extraits d’images d’archives de la télévision française ont été utilisés pour raconter cette formidable saga de l’ORTF."
    Source:
    https://www.francetvpro.fr/france-3/communiques-de-presse/42028961#:~:text=L'ORTF%2C%20l'Office,de%20l'Infor mation%20Alain%20Peyrefitte.
    Ça commence vendredi 23 octobre à 21h05, sur france3
    À ne pas rater!!!
    @+
    N'oubliez pas : la deuxième partie ce soir
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


  3. #1003
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 569
    Citation Envoyé par kiki37 Voir le message
    Bonjour
    Encore faut-il avoir une bonne connexion ADSL voire fibre pour en profiter
    Avec Captvty tu peux choisir une faible résolution si tu as une connexion à faible débit, ce qui n'est pas très gênant vu la qualité des documents d'archive.
    Sinon comme ce n'est pas pour regarder en streaming mais pour télécharger tu peux prendre une résolution plus élevée, après c'est une question de patience.

  4. #1004
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 415
    Oui ma remarque s'adressait au streaming ; quant au téléchargement avec Captvty, il y a longtemps que je pratique et je le fais la nuit pendant mon sommeil
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


  5. #1005
    Membre Avatar de nono 63
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    Puy de Dôme (63)
    Messages
    295
    Dans la seconde partie des années 1980 et début '90s :


  6. #1006
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 569
    Bonjour,
    J'ai découvert par hasard ces très intéressants documents concernant le développement de la télévision par un "insider" de Philips (en Anglais):

    1ère partie qui démarre avant-guerre (fin des années 30):
    https://www.maximus-randd.com/piets-hom ... n-pt1.html


    2ème partie qui relate entre autres les tentatives pour essayer d'obtenir un standard européen après-guerre.
    https://www.maximus-randd.com/piets-hom ... n-pt2.html

    Il démarre par la genèse du standard 625 lignes, qui, contrairement à ce que (presque) tout le monde pense, a été initialisé par les Russes (avec l'aide d'ingénieurs allemands prisonniers de guerre) qui ont défini ce qui est devenu le standard D/K qui n'a pas été repris tel quel par l'Europe de l'Ouest à cause d'une bande passante jugée trop élevée (canaux de 8MHz).
    C'est une simple réduction de cette bande de 8 à 7 MHz qui a donné le standard européen Gerber dit CCIR (B/G).

    Philips qui préconisait jusqu'alors un standard à 567 lignes (en service expérimental à Eindhoven en 1948/49) s'est converti au 625 lignes Gerber et en a fait par la suite une promotion active.
    On y voit aussi que les Belges ont tenté (sans succès) de proposer un standard à 729 lignes, compromis entre la proposition française à 819 lignes et le 625 lignes pour éviter d'avoir deux standards différents entre la Wallonie et la Flandre ...


    Pour ceux qui ne sont pas très à l'aise avec l'Anglais, voici une traduction Google (pas si mauvaise):

    https://translate.google.com/transla...ision-pt1.html

    https://translate.google.com/transla...ision-pt2.html
    Dernière modification par marceljack ; 13/12/2020 à 12h07.

  7. #1007
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    4 415
    Un grand merci à marceljack pour ces documents passionnants
    "Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"...E.Aisberg (son C.V.)


  8. #1008
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 420
    En 2020, les réseaux cablés Belges diffusent toujours de l' analogique, normes Gerber B/G/H, en plus de la norme DVB-C, la norme D/K est encore utilisée en Moldavie( source WRTH )

    Plus personne n' utilise la norme L/L', en "broadcast "

    La Péritel n' est plus obligatoire, ANTIOPE est devenu une pièce de musée, DISCRET a disparu à cause du piratage, EPEOS est mort-né, resté au stade de prototype, présenté au Festival international du son et de l' image vidéo, au SATIS, au MIPCOM à Cannes, bref ce proto ressemblait à un ours à montrer !

    Certes, ça a fait travailler des gens à la RADIOTECHNIQUE, et chez THOMSON, toutes ces pièces de musée !
    Dernière modification par BAISIN ; 17/12/2020 à 15h43.

  9. #1009
    Membre Avatar de Coplan
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    4 142
    Oui, mais que d'argent dépensé sans aller jusqu'au bout.
    Il est vrai que l'interface Peritel est complètement dépassée aujourd'hui avec le numérique. Curieusement Peritel c'était 19 contacts, HDMI... aussi je crois !
    DISCRET était une norme de... cryptage, pas une interface ou du télétexte ! En plus DISCRET n'était que analogique.
    Servimat Sirius II pour la TNT. Paraboles et terminaux libres pour le satellite 5W, 13E et 19.2E (pour l'instant)

  10. #1010
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 420
    Citation Envoyé par Coplan Voir le message
    Oui, mais que d'argent dépensé sans aller jusqu'au bout.
    +1 !
    Le seul avantage est d' avoir fait travailler des gens, c'est tout !

    Mais, le reste est un gouffre financier. A Grenoble, au moment du PLAN CABLE, il y a quelques rares quartiers qui n' ont JAMAIS été raccordables, au réseau NUMERICABLE, planning retardé, puis abandonné suite à la montée en puissance de l' ADSL.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages