+ Répondre à la discussion
Page 9 sur 94 PremièrePremière ... 7 8 9 10 11 19 59 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 81 à 90 sur 940
  1. #81
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    4 479
    quel boulot!!!!!
    merci de ce travail de recherches et de mise a jour
    plizzzzz(lol)!encore!!!!!
    un livre peut etre ?
    @+

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #82
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Merci pour ces informations de plus en plus fascinantes!! Un emetteur Bande I sur le Ventoux - ca aurait été quelquechose a voir!!

    Pour Les Platons je ne sais pas si ce site a été planifié ou non par Stockholm 1952. Si oui ca n'était pas decision tres sage, si non la BBC est-elle une pirate? Je peux imaginer que Stockholm 1952 a été encore plus compliqué par la presence un peu precoce d'un reseau national deja operationnelle au RU en Bande I.

    Un grand merci colorix, vraiment c'est sympa de ta parte de mettre tout ca devant nous....
    Dernière modification par mw963 ; 07/09/2014 à 13h39.

  3. #83
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 995
    C' était le temps où la Bande I VHF était encore riche, et les propags estivales faisaient le malheur des campagnards privés de leur première chaine !

    Sur Grenoble, rien n' était planifié, alors que la Barillette faisait, déjà, réfléchir ses ondes sur les massifs préalpins avec son canal E4

    Avec le rattachement de la Sarre à l' Allemagne, après réferendum, c' était Tele Saar qui existait déja sur l' émetteur de Gottelbronner Saar, sur le Canal E2 norme B( marqué sur le plan), et qui a cessé définitivement son émission Canal E2, avec le passage au tout DVB-T( Ueberallfernsehen), à la fin des années 2000 !

    C'était le même canal que SRG1 Bantiger ( arrété le 26/11/2007)


    Cependant c'est l' Alsace qui a eu la RTF avant Grenoble à cause de l' absence d' émetteur de Nordheim et du Belvéère en 1952, pour le couronnement de la Queen, commenté par le Grand Leon ! Et puis le lobby du gouverneur militaire des FFA ( ils n' avaient pas la RTF les bidasses stationnés dans la Rhénanie, ni le Bade Wurttemberg, ceux stationnés dans la Foret Noire pouvaient déja capter, je crois, faute de RTF, la SSR 1/TSR 1)



    Quant à la Belgique mentionnée, Hergé était deja " dans le vent du progrès" lorsqu'il a sorti l' album de l' "Ile Noire", durant la seconde guerre mondiale, où l' on peut voir, déja, un téléviseur, je parle de l' album ORIGINAL, puisque Crystal Palace émettait en 405 lignes Bande I VHF !
    Dernière modification par BAISIN ; 07/09/2014 à 17h07.

  4. #84
    Super Moderator Avatar de kiki37
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    3 151
    .
    ..le canal 3 n'a jamais été utilisé et Tours non construit
    C'est exact, le canal 3 n'a jamais été utilisé, mais en ce qui concerne Tours,la ville s'est vue équipée d'un réemetteur en bande III sur le canal 10H, en plein centre ville sur la tour du quartier du Sanitas, reprenant les émission de Mayet (Le Mans) qui lui était en canal 12V.
    l'émetteur du Sanitas► http://tvignaud.pagesperso-orange.fr...le_sanitas.htm

    La proximité de fréquence de ces deux canaux fait que le fameux canal 10H du Sanitas était affecté d'un moirage (lignes en diagonales sur l'image) du plus bel effet!! (LOL).
    Ce réemetteur avait été construit car Tours étant dans une cuvette coincé entre Loire et Cher, on peinait à recevoir Mayet gêné par le haut coteau de la rive droite de la Loire. D'ailleurs, les riverains habitant au pied de ce coteau avaient souvent leurs antennes fixées sur un mat en haut du coteau, au milieu de nulle-part planté dans les vignes ou les bouchures d'arbres avec des mètres et des mètres de cable coaxial qui serpentait allègrement dans les ronces, les fougères et les falaises. Il valait mieux mettre des bottes pour crapahuter et intervenir... (c'est du vécu...)
    Dernière modification par kiki37 ; 25/07/2018 à 15h43.

  5. #85
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    Merci pour ces informations de plus en plus fascinantes!! Un emetteur Bande I sur le Ventoux - ca aurait été quelquechose a voir!!
    En effet Martin !

    Au lieu de ceci...


    Le Mont-Ventoux avec ses antennes FM et TNT (UHF bandes IV et V)
    Document © Delcampe.net


    ... Il aurait ressemblé à peu près à ça (mais avec les dipôles bande I horizontaux) :


    1978 : le Pic de Nore avant mise sous carter de ses antennes bande I
    La tour précédente a été abattue par la tempête du 1er décembre 1976
    Noter les antennes provisoires VHF et UHF autour et sur l'abri des faisceaux
    Document © Delcampe.net

    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    Pour Les Platons je ne sais pas si ce site a été planifié ou non par Stockholm 1952. Si oui ca n'était pas decision tres sage, si non la BBC est-elle une pirate? Je peux imagines que Stockholm 1952 a été plus compliqué par la presence un peu precoce d'un reseau deja operationnelle au RU en Bande I.
    Si bien sûr, ce site était planifié avec le canal B4, ainsi que le justifie le rapport d'une étude effectuée sur le site des Platons (Jersey) par la BBC en juin 1954, disponible ici ou à défaut ici.

    Il y est clairement indiqué, déjà à cette date, au point 2 de la page 3, que l'émetteur fonctionnera sur le canal B4, et que la polarisation horizontale y est conseillée pour limiter les interférences avec Sutton Coldfield (près de Birmingham, pour les non-spécialistes du 405 lignes BBC) qui utilise ce canal B4 en polarisation verticale.

    Par contre, à aucun moment le document n'aborde la question de la proximité des futurs émetteurs français, qui apparemment, selon nos chers techniciens britanniques, sont sensés ne devoir jamais exister ! (la "Perfide Albion" pas morte dans la délicate question de la souveraineté contestée de la Grande-Bretagne sur les Îles Anglo-Normandes ! ). Ils ont dû, contrairement à leurs collègues de la RTF (pour lesquels la télévision, en 1954, était encore à la traîne de la radio), s'apercevoir de cette erreur du Plan de Stockholm 1952 faisant cohabiter sur la même zone le B4 de la BBC avec le F4 de la RTF. Et, ultime estocade, ils ont peut-être hâté la construction de l'émetteur de Jerseyl sur ce même canal 4 selon le principe du "premier arrivé, premier servi" !

    Les Platons sera en effet mis en service fin 1956 (il faudra attendre 6ans, soit 1962, pour voir arriver ITV autorisée un an plus tôt). Sa zone de réception débordant largement sur le Cotentin et le nord de la Bretagne obligera, on l'a vu, la RTF à hâter, comme en Alsace, la construction des émetteurs de Rouen et Caen (1956) et des petits émetteurs locaux provisoires de Rennes et Nantes (1957) pour éviter l'achat, par les Bretons et Normands de téléviseurs 405 lignes britanniques non prévus pour capter le 819 lignes français.

    "L'occupation" britannique des fréquences du canal F4 obligera donc la RTF à revoir tout son plan de fréquences à Rennes et Nantes, en ayant recours au canal F5 "hors bande" pour Rennes, et en déplaçant le F4 à Nantes où, à cause de la vallée de la Loire, la polarisation verticale sera préférée à l'horizontale, sans tenir compte des interférences à venir en nombre plus tard de Sutton Coldfield... Les techniciens RTF n'avaient pas encore, à cette époque, autant de pratique TV que leurs collègues de la BBC, très en avance sur eux avec un réseau principal déjà opérationnel pour le Couronnement de 1953).

    De toute façon, la BBC ne pouvait pas utiliser d'autre canal que le B4 à Jersey : depuis l'été 1956 à Londres, le B1 (polarisation V) était utilisé à Crystal Palace avec une P.A.R. très supérieure à Alexandra Palace (donc avec une portée bien plus grande) mais il était aussi prévu à Redruth (en polarisation H cette fois) trop près des Platons.

    Impossible d'utiliser le canal B2, utilisé par North Hessary Tor (près de Bournemouth et Exeter), l'émetteur-pilote des Platons, ni le B3 retenu pour Rowridge (Southampton), même si celui-ci était (comme North Hessary Tor, on l'a vu dans le PDF communiqué par toi-même) limité en rayonnement vers le continent (et donc, aussi, les Iles Anglo-Normandes). Le B5, lui, était utilisé pour le Sud des Pays de Galles et l'Ouest de l'Angleterre par Wenvoe (Cardiff et Bristol) et bénéficiait d'un tel rayonnement qu'il était reçu dans une bonne partie du Sud-Ouest anglais, avec donc des risques de brouiller un émetteur sur ces mêmes fréquences à Jersey.

    Quant à la bande III, tout juste attribuée à l'ITA (Independent TV Authority), il était peu probable à cette époque de lancement de cette nouvelle chaîne concurrente, qu'elle autorise la BBC à utiliser un de ses canaux... Elle ne pouvait donc pas en utiliser d'autre que le B4, et je présume que tout ce que je viens de préciser à dû être argumenté par ses soins auprès de la RTF pour trouver une solution... celle que nous connaissons.

    Voilà !
    Bonne fin de week-end à tous,
    Dernière modification par Colorix ; 25/10/2018 à 03h07.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  6. #86
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    Citation Envoyé par BAISIN Voir le message
    (...) Quant à la Belgique mentionnée, Hergé était deja " dans le vent du progrès" lorsqu'il a sorti l' album de l' "Ile Noire", durant la seconde guerre mondiale, où l' on peut voir, déjà, un téléviseur, je parle de l' album ORIGINAL, puisque Crystal Palace émettait en 405 lignes Bande I VHF !
    En effet, après des recherches approfondies sur le web, on peut trouver une illustration de la version de 1938 de "L'Ile Noire" avec un téléviseur dessiné par Hergé :


    Illustration extraite de l'édition originale de "L'Ile Noire" en 1938.
    L'action se situant en Écosse,
    à l'évidence un téléviseur ne pouvait
    y capter ainsi l'émetteur londonien. Il faudra attendre le début des
    années 50 avec l'inauguration de l'émetteur
    BBC de Kirk o'Shotts.
    Document ©
    S.A._Moulinsart - tintin.com



    Ce dernier ressemble beaucoup au modèle contemporain"T20 Console" du constructeur britannique Baird commercialisé à la même époque :


    Téléviseur "Console T20" commercialisé par Baird en 1937 au prix
    de 38 Guinées, soit l'équivalent actuel d'
    environ... 2500 euros.
    Document ©
    www.radiocraft.co.uk



    Quant à l'émetteur, c'était celui d'Alexandra Palace, au nord de Londres, qui débuta des essais réguliers en novembre 1936 afin d'amener le Postmaster General (le Directeur Général des Postes) à choisir un des deux procédés en compétition pour les émissions régulières de la BBC :

    1) Soit celui, mécanique, de l'Écossais John Logie Baird, fonctionnant en 240 lignes, avec de lourds handicaps : système de prise de vues fixé au plancher du studio, empêchant tout direct extérieur, balayage non entrelacé provoquant un scintillement gênant, pas de "direct" réel...


    "L'analyseur Baird à film intermédiaire installé à Alexandra Palace"
    Bruyant et fixé au sol, le lourd "analyseur"
    mécanique Baird
    à film intermédiaire est prisonnier de sa cage vitrée.


    ...avec un transfert imposé sur film de la prise de vue pour émission par télécinéma, après séchage péalable ultra-rapide de la pellicule en 1 ou 2 mn et les risques de cassure de film que cela comportait :


    "L'équipement à film intermédiaire de la Baird Television Ltd. Le disque
    de Nipkow est logé dans la protection au milieu en bas à gauche."

    Noter la complexité et l'encombrement des équipements Baird (ici le télécinéma).

    2) Soit celui, complètement révolutionnaire pour l'époque, des sociétés EMI et Marconi associées et bénéficiant des avancées américaines permettant un système totalement électronique, fiable, souple, avec une caméra offrant la "haute définition" (pour l'époque) de 405 lignes entrelacées grâce à son tout nouveau tube de prise de vues "l'iconoscope" :


    "La photographie montre la disposition intérieure du tube de la caméra et des circuits électroniques."
    Les imposantes installations fixes de Baird ne pouvaient lutter contre la grande autonomie
    de cette caméra légère qui permettait même des prises de vues extérieures dans le parc.



    Les deux parties du bâtiment, réservées chacune à un candidat, étaient toutes deux reliées au pylône construit pour l'occasion sur l'une des deux tours, consolidée pour l'occasion :


    "La station de télévision à l'Alexandra Palace, au nord de Londres.
    Source : revueTelevision and Short Wave World, 9 octobre 1936, pages 576-577"


    Chaque société avait son propre émetteur vision, la
    BBC gérant celui du son, commun aux deux systèmes.

    Cliquer dans l'image ou
    ici pour l'afficher en grande taille et mieux en lire les légendes


    Les émissions d'essais alternaient, une semaine sur deux, avec les deux procédés, mais très vite la supériorité du procédé EMI-Marconi devenait évidente, non seulement techniquement, mais aussi dans la programmation elle-même : le summum fut atteint avec la caméra sortie dans le parc avec un câble coaxial de plusieurs dizaines de mètres, faisant découvrir le panorama de Londres et la circulation dans les rues proches :


    "Vue globale de l'un des studios d'Alexandra Palace montrant l'Orchestre de la Télévision,
    télévisé avec une caméra Emitron (vue à droite au-dessus du piano à queue)"


    Le même programme retransmis par EMI : comparer la taille réduite et la mobilité
    de la caméra électronique (à droite) par rapport à l'équipement Baird.



    Dès 1937 ce procédé était définitivement retenu et la BBC démarrait ses émissions régulières, plusieurs heures par jour, avec des variétés, du théâtre, des films, dessins animés, documentaires, actualités cinématographiques, etc :



    Noter la grande variété des programmes diffusés chaque jour (sauf le dimanche)
    de 15h à 16h et de 21h à 22h (et pour les vendeurs et techniciens le matin de 11h à midi) :
    variétés ("
    revue", "cabaret", "variety"), magazines ("Picture Page"), reportages,
    interviews, actualités filmées
    Gaumont et Pathé ("news film"), jardinage ("gardening"),
    théâtre ("play","comedy"), pièces policières ("murder mystery"), etc.
    Aucun film de long métrage (les distributeurs s'y étant opposés) ce qui allait
    inciter la
    BBC à faire preuve d'imagination et d'audace dans sa programmation.
    Par exemple, le lundi 10 à 21h10 , une émission sur l'artiste Calder et ses
    mobiles, qui allaient le rendre célèbre bien des années plus tard.

    Cliquer dans l'image ou
    ici pour l'afficher en grande taille
    Cliquer ici pour télécharger le programme complet
    de la semaine radio-TV (PDF - taille 38 Mo)
    Document © BBC 1938

    Même la retransmission en direct du Couronnement de George VI, grâce à une unité mobile (déjà!) reliée par HF à Alexandra Palace avec un petit émetteur vidéo, sur une autre fréquence bande I (captée grâce à une antenne fixée au sommet du pylône émetteur) et un câble coaxial reliant le centre de Londres à l'émetteur :


    L'installation d'un câble coaxial spécial par le Post Office pour le Couronnement,
    était à l'avance prévue pour des directs extérieurs ultérieurs en le faisant passer
    par plusieurs lieux ou monuments dignes d'intérêt pour les téléspectateurs.

    Cliquer dans l'image ou
    ici pour télécharger le Supplément spécial du Radio-Times
    du 24 avril 1937 détaillant le dispositif TV de la BBCpour le Couronnement
    Documents © BBC 1936 (PDF - taille 4 Mo)


    On le voit, la BBC état déjà très en avance sur les autres, notamment la France qui en était encore au 180 lignes mécanique de René Barthélémy et à quelques sketches de music-hall dans le petit studio de la rue de Grenelle, pour environ 300 téléviseurs alors que la Tour Eiffel pouvait être reçue 80 km alentours. En comparaison, Alexandra Palace ("A.P." en abrégé) était déjà capté, à l'éclatement de la guerre, par près de 20.000 récepteurs dans un rayon d'une cinquantaine de kilomètres autour de Londres :


    Le pylône d'Alexandra Palace (1936-1956). Ses antennes émettrices, sans
    aucun gain, sont des câbles d'acier tendus entre les petits bras métalliques.
    Noter, tout au sommet, l'antenne pour capter l'unité mobile de reportages.


    L'émetteur de 37 kW de P.A.R. sera néanmoins capté par hasard
    à New-York en
    DX-TV et filmé par un ingénieur de la RCA sur un récepteur 441 lignes américain.
    Malgré les déformations dues à la réception "acrobatique", vous reconnaîtrez
    les deux présentatrices de la chaîne, Jasmine Bligh et Elizabeth Cowell,
    avec des extraits de pièces de théâtre et d'un dessin animé pour enfants:


    Document © BBC 1936



    Filmé en muet avec une petite caméra 8mm, l'écran du récepteur
    dont l'antenne n'était évidemment pas du tout adaptée pour capter
    les émissions de Londres, en polarisation verticale, alors qu'aux
    Etats-Unis la polarisation horizontale était déjà la règle.
    De même, le téléviseur, en 441 lignes, avait dû être adapté
    au 405 lignes britannique pour lequel il n'était pas optimisé.
    Cette réception exceptionnelle, par réfraction des ondes sur
    les couches de la ionosphère (comme les ondes courtes en radio)
    a été suivie de quelques autres en Australie dans les années 60.

    Cliquer dans l'image ou
    ici pour lire la vidéo ou la télécharger
    (clic droit, choix "Enregistrer la source...") si votre connexion est trop lente
    Document vidéo © 1938 Maurice Schecheter, Andrew Emmerson
    et Alexandra Palace Television Society



    Bien sûr, dans la BD de Tintin de 1938, le téléviseur aurait été totalement incapable de capter "A.P." en Ecosse... où le premier émetteur (Kirk o'Shotts, près de Glasgow) ne sera mis en service que le 14 mars 1952 sur le canal B3-V, en prévision de la couverture des cérémonies su Couronnement.

    De la déclaration de guerre jusqu'à 1946, l'émetteur d'Alexandra Palace risquant de radio-guider la Luftwaffe vers Londres à cause de ses ondes VHF, cessera ses programmes. Il sera néanmoins utilisé avec succès pour brouiller un tel système de radio-guidage, installé à Calais, en envoyant les bombardiers allemands se perdre loin des côtes britanniques.

    Ce n'est qu'à l'été 1956 que cet émetteur sera remplacé par un nouveau, plus haut, plus puissant et mieux situé, au sud de Londres, dans le parc du Crystal Palace, ancien joyau victorien ayant accueilli des expositions internationales, mais malheureusement détruit par un incendie en 1936. Baird y avait installé ses ateliers d'études sur la TV mécanique quelques années plus tôt, et certains de ses équipements furent irrémédiablement perdus lors du sinistre.

    Depuis 1937, nombreux étaient ceux qui se contentaient d'un simple dipôle comme antenne de réception sur le toit. Sauf échos apparus suite au transfert, le changement de site était donc sans incidence sur ces antennes. Ceux qui avaient une antenne en "H" (avec réflecteur) durent la faire réorienter vers Crystal Palace :


    Déjà vue ici, cette photo montrant une
    antenne simple dipôle (à droite) et un
    "H" (avec réflecteur) pour capter "A.P."
    Source :
    Northampton Aerials

    Dans la foulée, la Loi de 1954 (Television Act) autorisant la TV commerciale privée était appliquée dès l'année suivante avec les mise en route des deux sociétés se partageant le temps d'antenne à Londres. L'ITA, chargée d'organiser techniquement le réseau, choisit le site de Croydon tout proche pour y construire son premier pylône autoporteur, afin de faciliter la pose des nouvelles antennes en se repérant sur celles captant la BBC.

    Par la suite, ce pylône, remplacé par un nouveau encore plus haut, sera récupéré en 1962 pour la chaîne ITV de... Jersey, Channel Television : installé au nord de l'île, à Fremont Point, à quelques kilomètres de celui des Platons il remplace celui-ci depuis l'arrivée des émissions UHF en PAL en 1976, et maintenant de la TNT britannique Freeview. Fremont Point, malgré les limitations de rayonnement vers la France, est néanmoins reçu à peu près comme dans l'ancienne zone des Platons en 405 VHF.
    Dernière modification par Colorix ; 25/10/2018 à 03h21.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  7. #87
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    4 479
    Merci!
    La video de capture d emissions de la bbc a new york est bluffante
    A mon echelle, c etait encore l analogique, j ai capte les emissions tv de l emetteur de bordeaux depuis l ouest de la haute vienne
    Au meme endroit, recu des radios fm catalanes
    Cet endroit est tres propice a ca car il ne recoit que tres mal la fm emise depuis les emetteurs haut viennois (la reception se fait via l'émetteur tres éloigne situe sur les hauteurs d angouleme emetteur situe au bord de la N 141) et encore moins bien la tv emise depuis l emetteur des cars, il faut viser l emetteur de niort maissonnay (melle)
    Donc il fallait amplifier pour recevoir tout ca et donc la capture, par temps favorable, de radios ou emetteurs tv tres eloignes etait tres facile
    Desormais seule la fm continue a offrir de telles surprises
    Avec le passage au numérique tv, on recoit mieux les cars mais dans certains cas l emetteur de melle doit qd meme etre vise
    Mais plus de reception fantôme constatee
    @+
    Le fameux emetteur Angoumois (saint saturnin, charente)
    Dernière modification par cricri ; 08/09/2014 à 08h40.

  8. #88
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Merci pour le discours sur Les Platons/Rennes/Nantes. C'est vrai que la BBC (involontaire sans doute) a profité du fait que Bande I a été vide quand les ingenieurs ont planifié le reseau, et je sais bien que pour des années apres les relations entre RTF/ORTF/PTT et BBC/GPO n'étaient pas tres cordiales - j'ai rencontré un ingenieur dans les années 1980s qui a dit que meme a cet époque les Francais disaient "NON" a toute demande de modification (meme miniscule en FM pour un relai) comme reflexe automatique, mais j'imagine que avec la fermeture de nos reseaux Bande I et III (car en 1985 les deux bandes a été confisqué de la télévision par Madame Thatcher qui a vu une opportunité pour ameliorer les communications mobiles etc privés et en plus pour commercialiser cette utilisation!) les relations sont devenus encore cordiales..

    Image magnifique de Pic de Nore, mais (j'hesite ici!!) pas de 1966. Je crois que l'ancien pylone d'origine a été abattu par une tempete en 1976 et que l'ancien systeme d'aeriens avait la Bande I au sommet (surmonté eventuellement par UHF) et deux niveaux de panneaux a fente pour la FM en bas de la Bande I.

    Image ci-joint (mauvaise qualité, je m'excuse) du pylone avant l'arrivée de l'UHF. A voir aussi

    http://tvignaud.pagesperso-orange.fr...11pic-nore.htm

    Donc l'image de Colorix (et encore un merci car j'ai voulu toujours regarder derriere les couvertures) s'agit je crois du pylone 1978 qui est bien entendu toujours la.....

    Pic de Nore 1966.jpg

    (Et petit pensée arriere pour Pic de Nore, je n'ai jamais compris comment on a obtenu 125 kW PAR en FM avec seulement deux niveaux de panneau a fente, c'est vraiment un gain incroyable pour des emetteurs de 12 kW. Pour la plupart des sites (Pic du Midi, Pilat, Puy de Dome) on a utilisé quatre ou six niveaux de panneaux.
    Dernière modification par mw963 ; 08/09/2014 à 17h43.

  9. #89
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 995
    Citation Envoyé par ffa7478 Voir le message
    Bonjour,

    C'était quoi ce lobby du gouverneur militaire des FFA?

    En tous cas ayant habité le Bade Wurtemberg durant mon adolescence de 74 à 78, on recevait à cette époque très bien les chaînes françaises, j'habitais à Achern.

    @+
    Achern est à 20 Km à peine à vol d' oiseau de Strasbourg Nordheim Stephansberg, qui a une PAR très importante.

    Je me souviens du message annoncé par Evelyne Delhiat, fin 1979, qui annonçait l' activation de TF1 Couleur analogique sur le canal 62 UHF( aujourd' hui 4G !)

    @ffa7478, si ça se trouve tu avais un tv multistandard analogique qui ne l' était pas d' origine( rajout de la norme L/L', en plus du CCIR B/G)
    La chroma était déja PAL/SECAM DDR d' origine. Il n' y avait pas de Péritel, mais, peut-être une entrée CVBS( ou FBAS), identique à la broche 20 des Peritels !


    Mais qu' est-elle devenue cette Speakerine ?

    Elle présente la météo, toujours sur TF1 ! Parfois, des bulletins météo que les mineurs ne devraient pas voir( voir le site web: le stagiaire d' I Télevision )
    Dernière modification par BAISIN ; 08/09/2014 à 16h28.

  10. #90
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Citation Envoyé par kiki37 Voir le message
    .C'est exact, le canal 3 n'a jamais été utilisé, mais en ce qui concerne Tours,la ville s'est vue équipée d'un réemetteur en bande III sur le canal 10H, en plein centre ville sur la tour du quartier du Sanitas, reprenant les émission de Mayet (Le Mans) qui lui était en canal 12V.
    La proximité de fréquence de ces deux canaux fait que le fameux canal 10H du Sanitas était affecté d'un moirage (lignes en diagonales sur l'image) du plus bel effet!! (LOL).
    Ce réemetteur avait été construit car Tours étant dans une cuvette coincé entre Loire et Cher,
    Je suis heureux que quelqu'un a mentionné Tours, car la il y a (au moins pour moi!) une petite mystere. Nous avons l'emetteur de Sanitas que tu as cité, mais dans les listes UER il y avait - a l'époque - mention d'un emetteur "Val du Loire" en 819 lignes sur le canal 5. En plus, une liste que j'ai vu d'origine francais fait le meme mention "Val du Loire - Montlouis", toujours sur le canal 5 en pol H avec une puissance d'emetteur de 6 W (donc significatif pour un relai francais).

    Bon, je n'ai pas la liste originale de l'UER avec moi en 24, mais un transcription que j'avais fait done 00E22 47N16, et ce qui est bizarre c'est que meme une liste UER de 1994 a cet meme emetteur sur canal 54, avec TF1 (uniquement) en couleurs, surement une erreur....?

    En tout cas, ces co-ordinées geographiques nous placons pres de Rivarennes, et pour confirmation on peut trouvé des terrains a 110 m asl (en dessus du niveau de la mer) pres du lieu dit Bois Boureau - la liste UER donne 108 m asl pour ce site mystere, donc apparement plausible. Mais c'est assez loin de Montlouis!! Donc contradiction totale......

    Est ce quelqu'un pourrait éclairer la situation exacte de cet emetteur "Val du Loire"....?
    Dernière modification par mw963 ; 08/09/2014 à 18h05. Motif: corrigé Loir a Loire

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages