+ Répondre à la discussion
Page 51 sur 94 PremièrePremière ... 41 49 50 51 52 53 61 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 501 à 510 sur 940
  1. #501
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    Citation Envoyé par Olivier13 Voir le message
    (...)Pour la destruction de St-Herblain par bulldozer, je ne comprends pas comment cela pouvait fonctionner : Le fut était un cylindre (donc creux) en béton armé. C'est un peu comme si on sciait une branche d'arbre en étant dessus. Utilisaient-ils des échafaudages, cela parait peu probable ...
    Non, non Olivier, je confirme bien, il y avait un engin de chantier perché au sommet de la tour, avec des chenilles, qui pilonnait celle-ci avec un gros marteau-piqueur au bout de son bras. Cet engin n'était d'ailleurs pas très gros, mais c'était très bruyant. Quand on passait en voiture au pied de la tour, on entendait distinctement le bruit très puissant du pilonnage. Cela a duré un certain temps (plusieurs semaines à plusieurs mois je crois, nous ne passions pas très souvent par cet endroit).

    Entre temps, la nouvelle tour avait déjà été construite juste à côté, bien plus haute. Je ne suis pas sûr, mais je crois que les grosses GDH-103 avaient été remplacées par des antennes CM 4671 ou à couronne absorbante, placées sur les plateformes, comme les modèles que l'on voit sur le très utile site www.hertzien.fr. sur cette page notamment : http://www.hertzien.fr/antennes.htm

    Merci pour tes intéressantes photos montrant ces anciens relais hertziens P.T.T.

    Je connais assez bien la région car j'ai séjourné plus de 10 ans près de Cholet, avec de sérieux symptômes de pylonophilie !
    Tu n'es pas le seul, ça me rappelle ce petit échange il y a quelque temps avec notre ami Cricri qui présentait des symptômes analogues, avec la réponse apportée ici... !
    Colorix
    Louis Marie Foratier

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #502
    Membre
    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Au nord de l'Etoile
    Messages
    19
    Pas d'inquiétude Colorix je ne doutais pas de tes souvenirs, mais je m'interrogeais sur le détail de la technique de démolition.

    En effet les vieilles GDH103 ont laissé la place aux antennes "modernes" du rattrapage téléphonique.
    Je ne sais plus si nous en avions parlé, mais je suis à l'origine du site www.hertzien.fr : heureux qu'il puisse être utile. Je devrais prochainement ajouter une page présentant les bâtis FH au fil des années.

    Olivier

  3. #503
    Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    2 214
    Citation Envoyé par SAT Voir le message
    Et c'etait un proche a de gaulle qui avait crée le SECAM il me semble ?
    Ce n'est pas parce qu'il s'appelait de France qu'il était parent avec de Gaul(l)e.

  4. #504
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 004
    Citation Envoyé par SAT Voir le message
    Merci pour ces lecture,malgré que je l'avait deja lu et relu

    Le SECAM avait au moins le merite d'etre francais et d'etre aller jusq'en mongolie !

    Avec le SECAM, malgré que personne n'aime le protectionnisme debile et innutile comme le SECAM,on avait au moins des entreprises francaises,qui créer magneto,TV etc en SECAM en France et qui créent des emplois en Frnace et pas en CHINE ! (je pense nottament a Thomson-CSF).

    Aujourd'hui ce temps est revolu avec le numerique,DVBT aujourd'hui et le DVBT2 demain
    Oui, ces normes "protectionnistes "(819 lignes, normes E et L, satellites TDF1-2, D2 MAC), qui ont été des fiascos retentissants, ont fait du travail en France, c' est vrai. C'est le seul avantage qu' on puisse en tirer, 30 ans après.

  5. #505
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    Citation Envoyé par Olivier13 Voir le message
    (...) Je ne sais plus si nous en avions parlé, mais je suis à l'origine du site www.hertzien.fr : heureux qu'il puisse être utile (...)
    Il nous est en effet TRES UTILE, et je t'en remercie tout en te félicitant pour son contenu ! J'ignorais tout des antennes GDH et c'est grâce à ton site que je connais maintenant quelques bases sur les faisceaux hertziens.

    Tu as pu voir qu'il nous a déjà servi ici pour certaines illustrations lors des étapes précédentes de ce Tour de France, car je mets un point d'honneur à toujours citer les sources des divers documents, avec un lien vers leur site internet quand il y en a un (car malheureusement certaines sources ont disparu depuis longtemps, par exemple Les Editions Radio ou le magazine Le Haut-Parleur...)


    Je devrais prochainement ajouter une page présentant les bâtis FH au fil des années.
    Tu pourras bien sûr utiliser pour ton site les vues publiées ici, en indiquant si possible les sites d'origine mentionnés dans ce Tour de France.

    Je pense avoir également quelques autres vues anciennes de tours hertziennes que je tiens à ta disposition si tu le souhaites, n'hésite pas à me contacter par MP pour que je te les envoie.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  6. #506
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    Citation Envoyé par marceljack Voir le message
    ce n'est pas parce qu'il s'appelait de france qu'il était parent avec de gaul(l)e.

    EXCELLENT !!!!! + 1
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  7. #507
    Membre Avatar de SAT
    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    2 187
    Non mais il me semblait avoir entendu ca...
    D'ailleurs petite annecdote,le parvis Henri de France a Paris est juste devant le siège de France télévisions On comprend pourquoi...

  8. #508
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    3 004
    Ayant vu moults mode d' emploi de TV récents, qui ont encore un tuner anaologique, il n' y a plus que les normes CCIR B/G, OIRT D/K/K', et I Britannique, la norme L n' y est plus.

    Il faut croire que cette norme n' est plus obligatoire, dorénavant, sur les TV vendus en France, il était tant d' abolir le décret !

  9. #509
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    862
    De Defrance à "de France" en faisant un petit tour [par] "De Gaulle"... un peu d'histoire et même de préhistoire télévisuelle !

    Au début des années 30, alors qu'au Royaume-Uni il n'y avait pratiquement qu'un seul chercheur en matière de télévision, l’Écossais John Logie Baird
    , et qu'en Allemagne les recherches étaient surtout menées par la société Telefunken, en France il y avait trois principaux chercheurs concurrents : René Barthélémy, ingénieur à la Compagnie des Compteurs (C.D.C.) installée à Montrouge, le jeune Henri Defrance (oui, en un seul mot) qui faisait des recherches dans son petit laboratoire du Havre où il avait créé une Compagnie Générale de Télévision, et dans une moindre mesure, Marc Chauvierre dont la famille possédait l'usine de composants électroniques Integra.

    Assez rapidement, la C.D.C. et Telefunken signèrent des accords de coopération dans les études sur la télévision, qui se poursuivirent à Montrouge après l'armistice de 1940, alors que toutes les activités sur la radio-électricité étaient en principe interdites dans la Zone Occupée. Pour cette raison, Henri Defrance dut quitter Le Havre pour s'installer à Lyon et poursuivre ses recherches centrées sur la télévision à haute définition.

    A la Libération, René Barthélémy eut quelques déboires du fait de la collaboration entre la C.D.C. et la Telefunken, mais semble-t-il, il réussit à convaincre ses accusateurs que ses travaux n'avaient pas d'incidence sur l'effort de guerre nazi. Henri Defrance n'était pas, lui non plus, exempt de quelques soupçons de complaisance envers Vichy, car ses démonstrations publiques de télévision en 567 lignes comportaient des photographies de "Maréchal nous voilà".... Pour plus de détails voir ici le sujet consacré à cette période.

    Prémices de la mondialisation actuelle, le Plan Marshall d'après-guerre participant à la reconstruction des dommages de guerre dans toute l'Europe prévoyait déjà l'avenir : la télévision, naissante aux États-Unis (où le standard définitif N.T.S.C. à 525 lignes datait de 1941), allait à terme se développer aussi dans ces pays quand ils iraient mieux.

    Aussi les Américains prirent-ils leurs concurrents européens de court en imposant aux Allemands leur 525 lignes à polarité vidéo négative et au son FM, adapté du courant secteur 60 Hz vers l'européen à 50 Hz et donnant... 625 lignes. A la clé, bien sûr, les brevets couvrant ces caractéristiques techniques. Pour résumer : soit vous nous achetez notre 625 lignes, soit vous payez les royalties pour émettre avec cette définition, en vidéo négative et son FM !

    La France n'avait aucune urgence à créer son réseau de télévision, tous les efforts étant faits pour reconstruire - centre ondes longues d'Allouis compris - la quasi-totalité de ses émetteurs radio détruits par les Nazis battant en retraite.

    Henri Defrance eut donc beau jeu de pousser Wladimir Porché, à la tète de la R.T.F. à éviter de payer tous ces droits aux Américains (droits sur, rappelons-le, tous les matériels : téléviseurs, mais aussi caméras, régies, télécinémas, émetteurs...). En attendant des jours meilleurs qui lui permettaient de pousser plus avant ses travaux, la R.T.F. se contenterait de faire tourner la station 441 lignes laissée intacte par Kurt Winzman, les débuts d'un réseau national ne pouvant être économiquement envisagés avant 1950.

    Et c'est ainsi qu'un certain François Mitterrand, secrétaire d’État à l'Information, se laissait convaincre par Wladimir Porché d'adopter le 819 lignes de Defrance, qui n'émettait pas en 625 lignes mais en 819, qui restait en polarité vidéo positive et son AM au lieu d'adopter la vidéo négative et le son FM, d'un confort plus poussé pour les utilisateurs (parasites industriels et automobiles noirs moins gênants que les blancs, son FM de meilleure qualité et, plus tard, permettant la stéréo). On sait ce qu'il en est advenu avec le développement des réseaux en Europe la décennie suivante.

    Quant au SECAM, s'il avait le mérite d'améliorer de graves défauts du N.T.S.C. américain (seul système alors opérationnel), il eut la malchance de voir arriver une efficace correction de ceux-ci par l'Allemand Walter Bruch (ancien cameraman de la TV nazie aux J.O. de Berlin en 1936). Marc Chauvierre nous a expliqué, et il en a déjà été question ici, que c'est De Gaulle en personne qui a refusé un mariage du SECAM avec le PAL allemand, dans un système commun qui aurait été adopté par tous les pays européens. Peut-être est-ce dû surtout à des impératifs politiques, "Mon Général" ayant réussi à convaincre les Soviétiques (et donc tous leurs pays satellites du Bloc de l'Est, sauf la R.D.A.), de lui acheter son S.E.C.A.M., largement devancé par son rival dans le reste du monde non communiste.

    Symbole de l'Histoire : non seulement Henri de France (qui a gagné une particule après la Libération) bénéficie d'une vaste esplanade à son nom sur laquelle trône le siège des télévisions d’État, mais ce pauvre René Barthélémy n'a plus pour tout hommage, qu'une discrète plaque à l'endroit où se dressaient les défunts Studios des Buttes-Chaumont, rebaptisés "Centre René Barthélémy" deux ans après sa mort survenue en 1954, et entièrement rasés 40 ans plus tard pour en faire des immeubles résidentiels...

    Sic transit Gloria !
    ("Ainsi passe la gloire"...)
    Dernière modification par Colorix ; 19/11/2017 à 16h34.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  10. #510
    Membre
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Normandie
    Messages
    3 202
    Merci Colorix.

    Très belle recherche. Ca permet de bien mettre les évènements dans le bon ordre.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages