+ Répondre à la discussion
Page 43 sur 94 PremièrePremière ... 33 41 42 43 44 45 53 93 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 421 à 430 sur 940
  1. #421
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 969
    En fait, dans les zones qui étaient arrosées par un émetteur VHF Bande III en polar verticale( TF1 819 lignes, ou C+ analogique), le " hum hum " signifie, pour moi, la possibilité, à terme, de réutiliser les râteaux VHF bande III installés en polarité VERTICALE, qui servaient à capter ces émetteurs VHF Bande III TV analogique, pour les réutiliser, pour capter les émetteurs DAB+, si les conditions le permettent( en premier lieu les Suisses, en Bourgogne, Franche Comté, Jura ), et, plus tard, les DAB+ de Dijon.

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #422
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    Toute les autres correctes, sauf que selon mes archives Bourges est resté en horizontale, 9H pour les 819 lignes et 8H pour C+ 625 lignes.
    Mea culpa, dear Martin !

    En fait, dans la revue Antennes de TDF (je crois), avant que Canal Plus commence à émettre, quelqu'un avait demandé quelles seraient les fréquences utilisées pour le nouvel émetteur.

    Il lui avait été alors répondu que ce serait le canal 09 en polarisation verticale (mêmes caractéristiques donc, que pour Nantes Haute-Goulaine).

    C'est étonnant comme certaines choses peuvent rester en mémoire des dizaines d'années plus tard (plus de 30 ans !), c'est cette réponse qui m'était restée "en cache" et qui s'est en fait révélée inexacte. Neuvy Deux Clochers a bien émis sur le canal L08-H et non le L09-V.

    J'ai donc modifié mon intervention susvisée et je vais devoir "vider le cache" dans mon grenier cérébral, merci pour cet erratum !
    Dernière modification par Colorix ; 17/03/2017 à 19h50.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  3. #423
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par BAISIN Voir le message
    En fait, dans les zones qui étaient arrosées par un émetteur VHF Bande III en polar verticale (...) la possibilité, à terme, de réutiliser les râteaux VHF bande III installés en polarité VERTICALE (...) pour capter les émetteurs DAB+, si les conditions le permettent (...) plus tard, les DAB+ de Dijon.
    Sans vouloir jouer les rabat-joie, cher Baisin :


    - Il me semble très peu probable que le DAB+ finisse par vraiment se généraliser un jour en France : la 3G/4G (et même simplement la 2G) et les forfaits mobiles illimités abordables permettent d'écouter la radio en ligne dans de nombreux endroits, les
    "zones blanches" étant en cours de résorption prioritaire au niveau national.

    Contrairement à la Suisse ou au Royaume-Uni, notre pays a raté le coche de la radio numérique terrestre, étant incapable de faire rapidement un choix technologique et se contentant de quelques expériences locales isolées (Paris, Marseille, Nantes...), de plus avec des normes différentes et des programmes pas toujours intéressants : à Nantes, aucune des stations de Radio-France n'y est diffusée !


    - Bien que des appels à candidatures aient été lancés par le CSA, il coulera bien des litres d'eau de pluie sur les antennes VHF en polarisation verticale avant que celles-ci reçoivent des émissions DAB+ de Nuits Saint-Georges ou d'autres sites français.


    Elles auront le temps de rouiller et de se dégrader, ou tout simplement de disparaître : actuellement, avec l'arrivée des nouvelles chaînes de la TNT, nombreux sont ceux qui ont changé d'antenne UHF, l'antenniste faisant alors sauter le râteau VHF et le coupleur VHF/UHF, source de perte de décibels d'autant plus importante avec le vieillissement de ses connexions, dégradées par l'humidité.


    Par ailleurs, lorsqu'on regarde attentivement les programmes TV britanniques relativement récents (et pourtant, le DAB là-bas existe depuis longtemps), on voit extrêmement peu d'antennes VHF pour le DAB sur les toits dans
    "Barnaby", "Sherlock" ou "Les Enquêtes de Vera"...

    Et pourtant, nos amis d'outre-Manche sont bien plus enclins que nous à mettre à niveau leurs antennes : cherchez dans
    Google Street View les anciens "H" et râteaux VHF pour le 405 lignes, vous ne trouverez pratiquement que des modèles UHF sur les toits car ils ont tous très rapidement retiré leurs vieilles antennes devenues inutiles. Chez nous, les gens finissent par les imiter. Il me semble donc illusoire de compter sur le maintien d'un vieil équipement obsolète pour une éventuelle réception DAB+ dans quelques années.

    Et, même pour ceux qui peuvent recevoir les DAB étrangers (Suisse, Royaume-Uni...), les récepteurs appropriés sont encore rares et chers, et quasi-inconnus du grand public. Hormis quelques enthousiastes, très peu de gens dans ces régions savent qu'ils peuvent s'en procurer. C'est trop anecdotique actuellement pour que
    Monsieur Tout-le-Monde soit vraiment motivé pour s'y intéresser de près.

    Moi-même en banlieue nantaise, malgré la très mauvaise réception FM le long de l'estuaire de la Loire et le site d'émission très favorable (immeuble "Le Sillon de Bretagne" à Saint-Herblain haut de 111m, surmonté du pylône DAB de 30m environ), je ne me suis absolument pas motivé pour m'équiper en RNT vu le "bouquet" de programmes qui ne m'attire pas du tout (quelques radios locales de 2ème ordre et trois parisiennes itou : RFI, TSF Jazz et Radio FG) :


    Surmonté d'un pylône haut d'une trentaine de mètres pour la RNT, le "Sillon de Bretagne"
    domine de ses 111 mètres la commune de Saint-Herblain, à l'ouest de Nantes. C'est
    d'ailleurs
    là que j'ai eu
    l'honneur (et la joie) de lancer le 7 juin 1981 la première radio locale privée de
    l'Ouest,"
    Radio-Atlantic", hélas disparue quelques années plus tard. Une expérience inoubliable.
    Même avec un mât de quelques mètres, ses 200W étaient reçus dans toute la Loire-Atlantique.
    On conseillait (avec succès) d'utiliser l'ancien "H" du canal 4V pour l'écoute à grande distance.

    Document © www.bureauxdusillon.fr
    Dernière modification par Colorix ; 18/03/2017 à 00h59.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  4. #424
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Oui Colorix tu as raison, la France a tardé beaucoup pour les décisions de la RNT et c'est difficile de voir sa futur.

    En revanche ici au RU nous sommes encombrés pour encore des années avec notre DAB "simple" avec une parc de postes qui ne sont pas capables de passer en DAB+; (6 millions c'est la chiffre que reste dans ma tête). Avec une pénurie de fréquences nous avons donc 95% de nos radios commerciales en MONO!!! La qualité technique est lamentable - et même quelques radios de la BBC (4 Extra, 5 Live, Asian network) restent en mono. Nous ne pouvons pas avancer a la DAB+ universelle pour des années grâce a tous ces postes obsolètes... Un peu comme l'histoire de nos 405 lignes.

    Donc je crois que tu as raison, DAB va durer encore quelques années chez nous mais après ça - comme la TNT - ça va disparaître en faveur soit de 4G/5G ou soit au câble très haut débit.

    Je serai triste, j'aime bien mes pylônes....

  5. #425
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par mw963 Voir le message
    (...) Nous ne pouvons pas avancer a la DAB+ universelle pour des années grâce a tous ces postes obsolètes... Un peu comme l'histoire de nos 405 lignes.(...)
    Pas sûr, justement, cher Martin, puisque le 405 lignes a survécu plusieurs années en cohabitant avec le 625 UHF jusqu'à ce que ce dernier finisse par le remplacer.


    Pourquoi cela ne serait-il pas pareil avec la RNT, un peu comme nous l'avons fait en France en faisant cohabiter la TNT en MPEG2 et la nouvelle en MPEG4 HD jusqu'à ce que celle-ci finisse par la remplacer.


    J'ignore si le DAB et le DAB+ utilisent les mêmes bandes de fréquences (la bande III au Royaume-Uni pour le DAB, je crois). Si c'est le cas, cela devrait simplifier une telle "duplication" progressive, non ? Un tel plan a-t-il été déjà évoqué par les opérateurs radio britanniques ?



    Je serai triste, j'aime bien mes pylônes....
    Si le DAB n'avait pas existé, certains des pylônes du 405 lignes rendus superflus suite au regroupement des émetteurs TV UHF sur un seul de deux sites BBC et IBA voisins, auraient disparu
    depuis longtemps : Mendlesham (IBA) en Eastern Anglia, Meldrum (BBC) à Aberdeen, Mounteagle (IBA) à Inverness, Presely (IBA) à Haverfordwest, North Hessary Tor (BBC) en Devon et Cornouailles, Kirk o'Shotts (BBC) à Glasgow, etc.

    Avec un peu de chance, tes "
    chers pylônes" devraient survivre encore quelque temps...
    Colorix
    Louis Marie Foratier

  6. #426
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    On ne peut pas demenager facilement en DAB+ au RU car toutes les frequences (10B -> 11D) sont deja utilisée. Il faut une decision "radicale" pour mis en service un (ou deux) nouveau reseau uniquement en DAB+ pour permettre une migration en bonne forme. Mais la/les frequences n'existe pas. Et qui va payer? Il n'y a pas d'argent, ni pour acheter les materiaux d'emission ni pour payer les charges pour une illumination double. On est coincé. Seul le gouvernment ou Ofcom (inutile et "sans dents" comme la CSA) peuvent "diriger" la basculement, et ils ont peur des réactions. Nous utilisons trois frequences pour les trois reseaux nationaux, et puis NEUF frequences pour des emissions regionales, systeme de gaspillage honteuse car la plupart des services sur les emetteurs locaux sont les memes partouts dans le pays, donc neuf frequences s'impose cote technique mais c'est une gaspillage terrible des resources radio-frequences.

    Mendlesham (radios commerciales), Meldrum (BBC FM a 150 kW), Mounteagle (radio independent), Presely (UHF TV emetteur principale), NHT (BBC FM a 160 kW, petit relai TNT) sont tous toujours en service indispensable pour des autres fonctions.

    Comme en France je crois que la FM va continuer ici, les avantages de DAB ne sont pas suffisantes (la qualite n'est pas meilleur, les chaines supplementaires disponibles ne sont pas vraiment attirantset ne sont guere rentables) et les deux systemes vont mourir au meme moment - 2025...? Pour la BBC c'est une casse tete car le reseau FM - renouveller pendant les annees 1980s - se trouve desormais a la fin de sa vie, donc est ce qu'il faut le refaire ou est ce qu'il faut continuer a bricoler/reparer? J'ai vu les chiffres pour Rowridge en 2015 je crois - seize pannes importantes des amplificateurs haut puissance en quelques mois.

    Mais il faut dire au'il y a beaucoup de monde qui écoutent par DAB, la plupart des voitures neuves sont equippés, et coté stabilité de reception en voiture le systeme est imbattable - en comparison avec la FM, pas des distortions echos, par de mono en zone de mauvais signal (mais comme j'ai dit la plupart des radios sont deja en mono en DAB!) etc.
    Dernière modification par mw963 ; 18/03/2017 à 10h04.

  7. #427
    Membre Avatar de calmesnil
    Date d'inscription
    février 2012
    Localisation
    Saint Genis Pouilly 01630
    Messages
    2 049
    Bonjour,
    Le 405 lignes ? J'ai connu le 405 lignes en Angleterre avec plusieurs chaînes, mais en France le 819 lignes une chaîne, la deuxième chaîne couleur 625 lignes en 1968, puis la troisième chaîne en 1973 etc.
    Loewe Art 55 Subwoofer 300 Klang 1 - CAM CI+ 1.3 Neotion Fransat
    Sony KD-49XF9005 + CAM CI+ 1.3 Neotion Fransat
    Parabole TRIAX DAS 85 (88 x 88) aluminium LNB Quad. Prises TRIAX GAD 2 S.
    Eutelsat 5 West
    TRIAX VIP 445 Antenne UHF tri-nappes
    Antenne UHF TRIAX (pour la RTS)
    Orange Fibre Livebox Up - décodeurs TV UHD & TV 4
    Casques : Philips Fidelio X2 (TV). Focal Elear & DAC/ampli casque Atoll HD100 (Musique).

  8. #428
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 969
    Citation Envoyé par calmesnil Voir le message
    Bonjour,
    Le 405 lignes ? J'ai connu le 405 lignes en Angleterre avec plusieurs chaînes, mais en France le 819 lignes une chaîne, la deuxième chaîne couleur 625 lignes en 1968, puis la troisième chaîne en 1973 etc.
    Oui, TF1 en couleur est arrivée sur Gex Montrond, et le Salève au printemps 1981, et en Juillet 1981, pour St Sigismond Croix d' Agy( Cluses )

    Mais, en 1954, il y avait la TSR 1 sur la Dole, puis SRG 1 et TSI 1 dans les années 60, en 625 lignes, puis en couleur PAL.

    Le Salève diffusait TF1 819 lignes en UHF, sur le canal 42. Le signal de TF1 couleur arrivait bien à Gex, dès 1975, via Mont Pilat ! Si TDF a équipé Gex, seulement en 1981, le signal 625 lignes SECAM de TF1 était bel et bien là, arrivant via faisceaux hertziens spéciaux. Alors que TF1 625 lignes n' était pas encore diffusé dans les Alpes Françaises( hormis certaines émissions, via le réseau FR3 en journée), ce signal 625 lignes SECAM, de TF1, était récupéré par la Dole Barillette, transcodé en PAL, et envoyé par les PTT Suisses, sur les réseaux câblés, et quelques réemetteurs Alpins( aujourd' hui coupés ), ce que les PTT Suisses appellaient, les LAC( Liaison vers Antennes Collectives ), par des faisceaux hertziens particuliers transportant, aussi, les chaines Allemandes, Autrichiennes, et Italiennes, vers les têtes de réseaux câblés.

    Ainsi, les Suisses avaient TF1 en couleur, avant Grenoble, Chambéry, Chamonix !

    Quant à la DAB, il est sur que les Britanniques, ont conservé la norme normale, et la mono, pour privilégier la quantité à la qualité.

    Les Suisses, les Allemands, les Belges, les Italiens ont adopté la DAB+. Contrairement aux idées reçues, j' ai vus des radios DAB+, bon marché en vente à Genève. La Suisse abandonne la diffusion analogique FM vers 2025, pour le tout DAB+, comme le fait la Norvège. Plus d' infos:

    www.2222.ch
    Dernière modification par BAISIN ; 18/03/2017 à 19h39.

  9. #429
    Membre
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Devon RU et 24 France
    Messages
    189
    Citation Envoyé par calmesnil Voir le message
    Bonjour,
    Le 405 lignes ? J'ai connu le 405 lignes en Angleterre avec plusieurs chaînes, mais en France le 819 lignes une chaîne, la deuxième chaîne couleur 625 lignes en 1968, puis la troisième chaîne en 1973 etc.
    Nous n'avions que deux chaines en version 405 lignes (BBC et ITV) mais tu as raison dans le sens que notre systeme ne demandait que 5 MHz largeur de bande pour chaque canal VHF, donc la BBC avait cinq canaux en Bande I et ITV avait cinq (chs 8 - 12) en Bande III. Au debut des années 60s les canaux 6 et 7 et 13 ont été partagé entre la BBC et ITV, principalement pour permettre des versions regionales (Sandale et Wenvoe pour la BBC) et pour augmenter les zones de couverture pour ITV (Sandy Heath ch 6, Belmont ch 7 et Selkirk ch 13 par example) et la BBC (Winter Hill ch 12, Belmont ch 13).

    Avec une bande de 13.5 MHz demandait par les 819 lignes il n'y avait pas de place que pour une chaine en France, Bandes I et III en combinaison - comme tu sais deja!
    Dernière modification par mw963 ; 18/03/2017 à 22h22.

  10. #430
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    861
    Citation Envoyé par calmesnil Voir le message
    (...) le 405 lignes en Angleterre avec plusieurs chaînes, mais en France le 819 lignes une chaîne (...)
    Cher Calmesnil,

    Merci à Martin pour les détails techniques. Il y a aussi les historiques :

    L'explication du maintien du 405 lignes britannique après-guerre est parfaitement logique : à l'interruption des émissions de la station d'Alexandra Palace pour raisons de sécurité à la déclaration de guerre en septembre 1939, il y avait déjà 20 000 (oui, VINGT MILLE !) téléviseurs en fonctionnement dans la région de Londres.



    Déjà vu précédemment ici, le pylône d'Alexandra Palace
    rayonnait environ 60 km autour de Londres
    de 1937 à 1956.
    Il a été alors remplacé par le centre BBC de
    Crystal Palace

    Pour mémoire, le "BBC Television Service" (l'actuelle BBC One)avait seulement deux ans et demi d'existence, le 405 lignes tout électronique d'EMI-Marconi venant d'être adopté aux dépens du 240 lignes mécanique de Baird en février 1937. C'est dire le succès qu'avait su acquérir la BBC avec des programmes nombreux et attractifs malgré le blocus des distributeurs de films lui interdisant toute diffusion de longs métrages :


    Janvier 1938 : la Télévision de la BBC n'a pas un an, et publie déjà une pleine
    page de programmes chaque semaine dans l'hebdomadaire
    Radio-Times.
    L'imagination des programmateurs est sans limites : variétés, théâtre,
    jardinage, mode, documentaires, actualités cinématographiques...
    Les émissions ont lieu de 15 à 16h et de 21 à 22h du lundi au samedi.

    Document © BBC Radio Times - 7 janvier 1938

    Cliquer dans l'image ou ici pour l'afficher en grande taille

    Pour télécharger tous les programmes de l'année 1938
    (avec nombreuses photos) PDF taille 36 Mo :
    cliquer ici

    Aussi, dans l'immédiate après-guerre, le Hankey Committee chargé d'étudier le devenir technique de la télévision préconisait-il le maintien du 405 lignes.

    Il ne pouvait être question de revenir sur l'engagement pris avant-guerre de ne plus changer les normes, puisque vingt mille foyers avaient déjà un récepteur en état de fonctionnement malgré six ans d'interruption forcée.

    Ce maintien du 405 lignes se justifiait : l'extension du réseau vers Birmingham puis le nord de l'Angleterre et l'Ecosse était déjà programmée pour les années 40 si la guerre n'était pas intervenue. Le General Post Office (les PTT) prévoyait déjà de tirer un câble coaxial de Londres à Birmingham, la vidéo de 3,5 MHz de bande passante s'y logeant très correctement même sur une telle distance tandis que l'audio serait transmis par ligne téléphonique identique à celles utilisées pour les radios de la BBC. Ce sera réalisé quelques années plus tard, en 1949, avec le lancement de l'émetteur de Sutton Coldfield, près de Birmingham.

    Le 405 lignes, encore considéré comme satisfaisant (les USA venant de passer seulement depuis 1941 de 441 à 525 lignes) sur des téléviseurs à écrans encore petits (36 cm maximum de diagonale), et les constructeurs britanniques souhaitant se prémunir contre les royalties à payer aux Etats-Unis s'ils adoptaient leurs normes (son FM, polarité négative, définition 525 lignes adaptée en 625 lignes au secteur 50 périodes européen), tout concordait pour inciter
    les Britanniques à maintenir ce standard encore un moment. Il permettrait même, si nécessaire, de lancer plus tard une deuxième chaîne sur la bande III encore inexplorée en Europe. La BBC n'émettait qu'en bande I, sur cinq canaux de 5 MHz de bande passante (plus tard classés en "norme A"), la bande III étant encore trop difficile à maîtriser avec les matériels de l'époque.

    Le Hankey Committee avait toutefois proposé d'étudier éventuellement la création d'un réseau à haute définition de 1000 lignes si la BBC décidait de limiter son réseau 405 lignes aux six plus grosses agglomérations du pays. Cette proposition resta sans suite. D'ailleurs, le principal problème rencontré dans le développement de la télévision de l'immédiate après-guerre était très particulier : la fabrication des téléviseurs avait dû s'arrêter un moment par manque de... bois pour fabriquer leurs ébénisteries, la priorité étant donnée aux charpentiers et menuisiers pour la reconstruction des logements bombardés.

    Par la suite en 1954 la loi sur la télévision (Television Act) ouvrira la porte à la télévision commerciale, celle-ci devant toutefois se plier à deux règles entre autres : émettre uniquement en bande III (ce qui lui posera de nombreux problèmes tant en émission qu'en réception, bien moins souples qu'en bande I), et régionaliser ses programmes en créant des compagnies rassemblées au sein d'un programme national
    ITV auquel elles contribuaient en fonction de leurs moyens. Une station (Channel Television, toujours en activité, contrairement à nombre de nos TV locales) fonctionne même depuis 1962 dans les îles anglo-normandes (population 165 000 habitants).

    En France, le problème était tout autre.
    D'abord, avant-guerre, les émissions, bien qu'ayant débuté officiellement en avril 1935 en 180 lignes avec René Barthélémy, se cantonnaient à quelques essais en semaine, l'après-midi de 15h à 16h, ainsi qu'en fin d'après-midi le dimanche.

    Contrairement à la BBC où les responsables nommés à la télévision avaient décidé de la gérer comme ses cousines de la radio, avec des programmes étoffés et attirants, en France c'étaient les PTT qui étaient en charge de la radio d'Etat qui souffrait de comparaisons très défavorables avec les radios privées (Poste Parisien, Radio-Cité, Radio-Luxembourg...). Même après le passage au 455 lignes en 1938 la télévision végétait avec seulement 300 (oui, TROIS CENTS) téléviseurs dans toute la région parisienne, pourtant très largement couverte par les 30 kW de la Tour Eiffel, "le plus puissant émetteur du monde"...

    Nous l'avons déjà vu, c'est l'Allemand Kurt Hinzmann et son "Fernsehsender Paris", ses superbes installations et studios de Cognacq Jay, qui a donné un coup de fouet à la télévision parisienne qu'il avait sauvé du sabotage et remise à ses subordonnés français à la Libération.

    Alors que les émetteurs de la BBC avaient tous échappé aux bombardements nazis, la RTF était exsangue : Allouis (inauguré début 1939) et la quasi totalité des émetteurs ondes moyennes étaient à reconstruire. Ils avaient donc la priorité, et jusqu'en 1948 la télévision française se remit doucement en route, avec son 441 lignes allemand et quelques centaines de téléviseurs capables de le capter.

    En 1948, les divers chercheurs français qui avaient travaillé sur une définition plus haute (René Barthélémy et Henri de France entre autres, avec 1029 lignes) poussaient le ministre de l'information de l'époque, un certain François Mitterrand, à faire comme les Britanniques : éviter absolument le 625 lignes américain imposé via l'Allemagne, mais ne pas rester non plus limités à une définition trop juste.

    La France décidait donc, et nous l'avons regretté combien de fois ici, de se lancer dans l'aventure du 819 lignes, espérant convaincre les autres pays de la suivre, on sait ce qu'il en est advenu...

    Et l'on sait aussi que, là où les Britanniques et les Belges ont décidé de franchir le pas lorsqu'il a fallu se lancer dans l'UHF pour les nouvelles chaînes au début des années 60, en adoptant le son FM et la polarité vidéo négative notamment, la France s'est maintenue dans une norme L bâtarde qui empêchera plus tard bien des évolutions (la stéréo et les émissions bilingues en "Zweiton" notamment), qui ne seront possibles que bien, bien, bien plus tard avec le Nicam...

    Et nous ne parlerons pas non plus de la dernière catastrophe technico-commerciale, toujours née des travaux de ce pauvre M. de France, sa couleur SECAM imaginée dès 1958 mais que nos gouvernants de l'époque ont littéralement torpillé au niveau international (Général de Gaulle en tête pour la conférence de Stockholm, puis M. Pompidou en 1972 dans la guerre des couleurs en Italie).

    Comme quoi, la technique et ses enjeux considérables sont choses bien fragiles face aux décisions des politiques, qui parce qu'ils n'y connaissent souvent rien, se lancent (et nous lancent) dans des aventures désastreuses.

    Ce pauvre Monsieur De France a une bien maigre consolation, l'esplanade où trône l'immeuble de France Télévisions porte désormais son nom...
    Dernière modification par Colorix ; 14/04/2017 à 22h59.
    Colorix
    Louis Marie Foratier

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages