+ Répondre à la discussion
Page 109 sur 521 PremièrePremière ... 9 59 99 107 108 109 110 111 119 159 209 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 081 à 1 090 sur 5208
  1. #1081
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 888
    Citation Envoyé par Colorix Voir le message
    Salut Baisin,
    Non, il captait la 1ère chaîne ORTF puis TF1 (819 lignes) de Nantes Haute-Goulaine, en effet sur le même canal que Lomont et Pic de Nore, le F4 (54,40-65,55 MHz) en vertical, mais il n'a jamais été utilisé pour C+.
    De tous les émetteurs bande I de TF1, seuls n'ont pas basculé en bande III les "frontaliers" (Bastia 2V, Ajaccio 4H, Lomont et Pic de Nore 4V) pour lesquels on n'a pas pu trouver de la place en bande III ou même en UHF. Ce qui a donné bien des soucis aux installateurs avec les décodeurs C+ Discret puis Syster qui décrochaient allègrement au gré des perturbations en DX sur la bande I...
    Par contre, Caen Mt-Pinçon, TRoyes-Les Riceys, Limoges Les Cars (2H) et Nantes-Hte Goulaine (4V) ont pu trouver un canal libre, avec parfois quelques réaménagements de fréquences et même de polarisation sur des émetteurs voisins (Bourges passante de H en V, et Niort l'inverse).



    Exact ! C'était l'émission pour les jeunes qui suivait les "Actualités régionales" sur la 2ème chaîne ORTF le soir vers 19h20 avec des dessins animés (Woody Woodpecker, Satanas et Diabolo, Mr Magoo), des marionnettes (Sourissimo) ou encore l'inénarrable canard "Saturnin", en couleurs effectivement !

    Le générique de "Colorix" est malheureusement introuvable en vidéo, mais fenec95.free.fr le propose en mp3 ici

    Quant au décrochage régional ORTF... voici un petit montage qui rappellera bien des choses aux plus âgés d'entre nous :



    ... avec des images des antennes et du "radôme" de Plomeur-Bodou en prime ;-)
    Mon PC ne doit pas supporter la vidéo de colorix, j' entends uniquement le son !
    Quant aux mires, sur youtube, c'est un régal de Vintage, avec celles des Buttes Chaumont et la mire d' ANTIOPE( premier signal SECAM apparu sur le réseau FR3 uniquement en identif ligne. Ah si seulement ces signaux SECAM avaient été enregistrés en mode MESECAM, sur VHS ! Quelle merde ce VHS SECAM que les japs nous ont imposé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Couleurs toutes bavantes !

    Quant à Bourges, il n' y a jamais eu d'émetteur VHF Bande I dans ses alentours, même du temps de TF1 819 lignes.
    Le plus proche a été LES CARS, du temps de TF1 819 lignes, la Garenne(Ussel), Puy de Grave Noire( Royat), pour C+ analogique( bonjour les QRM DX-TV !!!!!!!!!!!!)
    Dernière modification par BAISIN ; 27/07/2013 à 01h26.

    •   Alt 

      Réclame

       
       

  2. #1082
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    4 213
    bonjour baisin et colorix
    chapeau bas les gars!!!!
    je suis en admiration face a vos connaissances sur les emetteurs,les emissions tv ( saturnin,je regardais,satanas et diabolo: j'ai meme l'integrale en dvd des deux versions fous du volant et aviateurs deglingos.....)
    continuez,je me regale
    +10 a chacun de vous
    merci
    @+

  3. #1083
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 888
    J' ai récupéré quelques VHS des émissions "cultes"

  4. #1084
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    800

    Attention ! C'est un peu long... Histoire de la Télévision : Télé-Lille (1950)

    Citation Envoyé par cricri Voir le message
    bonjour baisin et colorix
    (...) les emetteurs,les emissions tv (...) continuez,je me regale (...)
    Bon, alors on va faire plaisir à Cricri avec une petite remontée dans le temps...
    Pour commencer, l'inauguration de la 1ère station régionale, celle de Lille en... 1950 !

    En 2010, France 3 a fêté les 60 ans de sa station du Nord-Pas de Calais. A Catherine Matausch qui demandait au mec en direct de Lille quelques images de l'époque, cet abruti lui a répondu niaisement que "non, désolé, il ne reste rien...". TOUT FAUX ! Feignant ! Il n'a pas voulu se fatiguer à aller faire un tour sur INA.fr : l'INA possède des enregistrements muets de plusieurs étapes de la vie de la station, que j'ai sonorisé en ajoutant des inter-titres (façon vieux films datant du muet !) reprenant les textes accompagnant ces vidéos sur INA.fr

    Pour commencer, voici donc l'inauguration officielle, en 1950, par le ministre de l'Information de l'époque, Pierre-Henry Teitgen, accompagné de toute la cohorte de "notables" de l'époque (vous remarquerez les superbes moustaches du vieux monsieur, et les chapeaux des dames !).

    L'émetteur et les antennes, provisoires, étaient installés au sommet du Beffroi de l'Hôtel de Ville. Ces antennes avaient peu de rayonnement, mais permettaient quand même une réception correcte dans un rayon de 50 à 70 km alentours. Par la suite, un petit pylône sera installé tout au sommet du Beffroi pour accueillir des panneaux rayonnants à grande puissance permettant la réception dans une grande partie de la Belgique (jusqu'à Bruges, Gand et même Bruxelles). Ce sera l'objet d'une prochaine vidéo vous montrant la pose de ces antennes (soyez patients, je dois la mettre en ligne !) et d'une autre (que je dois uploader aussi sur Youtube) montrant leur dépose par hélicoptère, quelque temps plus tard lors du remplacement du Beffroi par le grand émetteur de Lens Bouvigny-Boyeffles.

    Dès le départ, c'est le même canal que celui de la Tour Eiffel qui avait été retenu, tout simplement parce que les premiers récepteurs 819 lignes, comme leurs aînés en 441 lignes, n'étaient pas encore équipés d'un "rotacteur" (sélecteurs de canaux), et les constructeurs et vendeurs de postes proposaient les mêmes postes à Lille et à Paris.

    Quelques étages plus bas dans le Beffroi, tout le monde cohabitait tant bien que mal : petit studio et son personnel (cameraman, speakerine, journalistes, M. Météo, chansonniers et invités...), personnel de la régie (réalisateur, illustrateur sonore, etc) mais aussi de la baie de contrôle (techniciens audio et vidéo). Imaginez l'inconfort pour faire tenir tout ce petit monde ! Le télécinéma était unique. Quand il fallait changer la bobine d'un film ou d'une émission "kinescopée" (enregistrée sur film) venant de Paris par le train (le faisceau hertzien ne sera établi qu'un an après), on improvisait un sketch ou une chanson pour faire attendre les téléspectateurs. La messe était dite sur un petit autel rangé dans un coin ensuite pour laisser la place à des chansonniers, etc. La mire elle-même était une photo sur un chevalet mobile devant l'unique caméra en service (on les voit dans le reportage). Le samedi soir, la station ira même jusqu'à proposer une émission en flamand pour les Belges qui n'auront leur propre télévision qu'en 1953, lors du Couronnement d'Elizabeth II.

    Bref, la Préhistoire de la télévision régionale, qui si vous avez l'occasion de visiter votre station régionale France 3 lors des Journées du Patrimoine, vous laissera rêveur sur l'incroyable évolution de la technique depuis 60 ans ! (à Nantes, devant le nombre incroyable de moniteurs, de baies de commandes etc, le tout dans une ambiance feutrée dans une semi-pénombre, j'avais l'impression d'être à bord d'un sous-marin nucléaire !)

    Allez, trêve de détails, mais ils permettent de mieux mesurer l'importance de l'événement à cette date. Mettez-vous en plein les mirettes, sur fond de musique d'ambiance de l'époque :

    1) L'inauguration de Télé-Lille le 27 avril 1950 :


    Document © INA
    Si votre navigateur n'affiche pas la vidéo, faire un clic droit ici (choix "Enregistrer la cible...") pour la visionner sur votre disque dur (taille 25 Mo)


    2) Bonus ! La préparation du JT régional du 29 juin 1951 :
    (Vous remarquerez la grande jeunesse de Jean Ruelle, le caméraman tout de blanc vêtu)


    Document © INA
    Si votre navigateur n'affiche pas la vidéo, faire un clic droit ici (choix "Enregistrer la cible...") pour la visionner sur votre disque dur (taille 15 Mo)

    Colorix
    Dernière modification par Colorix ; 23/02/2016 à 23h51.

  5. #1085
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    4 213
    bonsoir
    et merci pour cette page tres interessante
    et les video
    ne changez rien
    j'adoooooore!
    petit aparte:
    sur arte il y a un episode de mysteres d'archives qui parle de la premiere retransmission d'une etape du tour en direct et avec une camera postee dans un helico
    c'est aussi un pur regal
    voir ici:
    http://www.arte.tv/fr/1959-le-tour-d...C=7133712.html
    @+
    Dernière modification par cricri ; 25/07/2013 à 22h45.

  6. #1086
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    800
    L'Histoire de Télé-Lille (suite et fin)

    3) Pose des antennes de grande puissance en janvier 1956

    Pour améliorer la réception dans l'ouest des départements du Nord et du Pas-de-Calais, mais aussi en Belgique, les anciennes antennes sont remplacées par des panneaux rayonnants de grande puissance installés sur un petit pylône érigé au sommet du Beffroi :


    Document © INA
    Si votre navigateur n'affiche pas la vidéo, faire un clic droit ici (choix "Enregistrer la cible...") pour la visionner sur votre disque dur (taille 43 Mo)

    4) Mai 1960 : la télévision quitte le Beffroi pour Bouvigny

    Le grand centre émetteur de Bouvigny remplace désormais le Beffroi, mais aussi le petit relais local d'Amiens-Coisy, grâce à deux gros émetteurs de 20 kW de puissance crête-image, l'un dirigé vers le Nord (canal 8A-H), l'autre vers le Sud (canal 11-V) pour arroser la Picardie. Un hélicoptère sert à démonter les antennes devenues inutiles au sommet du Beffroi après 10 ans de bons et loyaux services :


    Document © INA
    Si votre navigateur n'affiche pas la vidéo, faire un clic droit ici (choix "Enregistrer la cible...") pour la visionner sur votre disque dur (taille 27 Mo)


    Fin de la saga de Télé-Lille.
    Des commentaires plus complets (et des photos) sont accessibles sur ces pages du forum TNT62 Nord-Pas de Calais auquel j'ai dédié, évidemment, ces vidéos :

    1) http://tnt62.xooit.fr/t6703-Inaugura...avril-1950.htm (l'inauguration du 27 avril 1950)

    2) http://tnt62.xooit.fr/t6784-Tele-Lil...-juin-1951.htm (les préparatifs du JT du 29 juin 1951)

    3) http://tnt62.xooit.fr/t8167-T-l-Lill...-puissance.htm (la pose d'antennes de grande puissance en 1956)

    4) http://tnt62.xooit.fr/t8168-T-l-Lill...r-Bouvigny.htm (la TV quitte le Beffroi pour Bouvigny en 1960)

    Pour ce qui concerne les émetteurs et antennes d'émission de Lille et de sa région, découvrez plus de détails et des photos inédites dans le fil de discussion "Bien avant la TNT...", en particulier à partir d'ici.

    Colorix
    Dernière modification par Colorix ; 23/02/2016 à 23h53.

  7. #1087
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 888
    Il y a eu le bé "froid" de Lille, 60 ans plus tard, il y a le bé "chaud"

  8. #1088
    Super Moderator Avatar de cricri
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    4 213
    merci colorix pour la suite du petit reportage...je suis aux anges
    merci aussi a baisin pour le jeu de mots que j'apprecie tout autant

    moi, je me regale!!!!!
    au plaisir non dissimule, de vous lire et de vous relire le plus vite possible....
    @+

  9. #1089
    Membre
    Date d'inscription
    mai 2012
    Messages
    2 888
    Dès fois, je regarde la VHS de "la piste aux étoiles" en noir et blanc, par nostalgie !

    C'est une K7 VHS SECAM couleur, avec Roger Lanzac, des années 68/69( avec l' orchestre de Bernard Hilda qui accompagne les numéos de trapèze avec " Aquarius" !!!!!!!!!!!!!!!!!!( Flower power,Woodstock), avec son HIFI monophonique, que je regarde sur un VHS HIFI PAL !

  10. #1090
    Membre Avatar de Colorix
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    800
    Citation Envoyé par BAISIN Voir le message
    Dès fois, je regarde la VHS de "la piste aux étoiles" en noir et blanc, par nostalgie ! (...)
    Ha Ha ! Je fais pareil sur mon poste 16:9 avec certaines séries ou certains films que je regardais en noir et blanc étant gamin (je n'ai eu la couleur qu'à mon mariage... et mes parents ont fini par me suivre !) : Mission "Impossible", "Les Mystères de l'Ouest"... et même "Le Prisonnier" qui pourtant jouait beaucoup sur la couleur toute naissante sur ITV lors de sa sortie.

    le_prisonnier_reference.jpg
    Un "Prisonnier"
    ... haut en couleurs


    Quant on regarde les programmes de l'époque, ils n'avaient en fait rien d'extraordinaire, certains étaient même carrément soporifiques comme les innombrables et interminables émissions littéraires, interviews d'acteurs de théâtre, de chefs d'orchestre ou peintres et même philosophes (genre : "Une heure avec Maurice Druon", "La Callas méconnue" etc). Quant aux variétés façon Guy Lux, c'étaient toujours les mêmes qui y défilaient : Sacha Distel, Dalida, Gérard Lenormand, Sylvie Vartan, Stone et Charden etc etc, avec des sketchs souvent lourdingues de Fernand Raynaud, Roger Pierre et Jean Marc Thibaud, Garcimore et Cie...

    Par contre certains programmes étaient en effet mythiques : "Au théâtre ce soir" avec d'immenses acteurs comiques comme Jean Le Poulain, Jacqueline Maillan, Micheline Dax, Michel Roux, Robert Hirsch... et "Les dossiers de l'écran" nous faisant découvrir des films superbes, parfois très longs ("Le Jour le plus long", "Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines", "Les 55 jours de Pékin"...) et des débats souvent passionnants.

    Mais il n'y a eu longtemps que deux chaînes (et souvent une seule pour les propriétaires des plus vieux postes, la majorité), et les programmes n'étaient pas aussi nombreux : la Une émetttait de 12h30 à 13h30 pour reprendre vers 18h30, la Deux proposait "Aujourdhui Madame" puis une série (un film le mardi) de 14h30 à 16h30-17h pour reprendre vers 19h, et les émissions s'arrêtaient vers 23h.
    Alors on gardait évidemment en mémoire ce qu'il y avait de meilleur.

    On n'était pas saturés par des dizaines de chaînes (voire des centaines pour ceux ayant le satellite) émettant 24h sur 24 et rediffusant toujours les mêmes films et séries à tour de bras ("Poirot" sur TMC, "Columbo" sur TV-Breizh etc), sans parler des programmes en studio tournant tous autour des mêmes sujets : après la télé-réalité style Loft puis les télé-crochets façon "Popstars" et autres "Star'Ac", les "échanges" de mamans, d'enfants, de chiens ou de ratons-laveurs, la grande mode actuelle est désormais à la bouffe : les "chefs" sont omniprésents, même France 2 s'y est mise avec la pâtisserie... c'en est désolant !

    A côté de ça, certaines séries ont totalement disparu des antennes, alors qu'elles ont eu leurs heures de gloire dans ce qu'on appelait pas encore le "primetime", et que les jeunes ne sont pas vraiment sensibles à leur ancienneté (je l'ai souvent vérifié avec mes proches), ce qui ne les empêcherait donc pas de se refaire une nouvelle vie.

    Côté séries policières, qui se souvient de "Banacek" le détective interprété par George Peppard (de "L'Agence tous risques"), "Sam Cade" le policier d'un bled du Middle-West avec Glenn Ford, "Serpico", "Barretta"... les westerns "La Grande Vallée" avec la grande actrice de cinéma Barbara Stanwick et Lee Majors ("L'homme qui valait 3 milliards", "L'homme qui tombe à pic"), "Le Virginien" avec Doug McClure, "Le Grand Chaparral", "Gunsmoke le justicier", "Le cheval de fer", "Colorado" avec Robert Conrad ("Les Mystères de l'Ouest")... en espionnage "Opération VOL" et "SWITCH" avec Robert Wagner ("L'amour du risque") et en science-fiction "L'Immortel" avec Christopher George ou "Au pays des géants", "Voyage au fond des mers" ou "Au coeur du temps" (ancêtre de "Stargate" ou "Sliders") ? Et en comédies les hilarants "Arpents Verts" avec Eva Gabor ou "Allo! Allo !" dans la même veine que "Papa Schultz"...

    Yvette-Carte-Blanche-from-Allo-Allo.jpg
    "Allô ! Allô !"
    René le cabaretier, pris entre son

    épouse acariâtre, sa pulpeuse
    serveuse, et un lieutenant
    allemand amoureux de lui... !


    J'en ai retrouvé quelques-unes sur internet, pas toujours en version française (heureusement I speak english), mais souvent l'image est de mauvaise qualité, mais comme elles ne sont pas disponibles sur DVD ni même VHS, je m'en contente...

    Une série burlesque m'a fortement marqué dans mon adolescence : "Camp Runamuck".

    Ne cherchez pas... elle est totalement inconnue depuis sa diffusion en... 1968. Elle mettait en scène deux camps d'enfants de chaque côté d'un lac : les garçonnets encadrés par des moniteurs et les fillettes par de jolies animatrices. Nombreux qui-proquos, aventures invraisemblables toujours aux dépens des mecs, bien sûr, c'était très drôle. Malheureusement, NBC a eu la mauvaise idée de la maintenir face aux célébrissimes "Mystères de l'Ouest" de CBS qui n'en ont fait qu'une bouchée. "Camp Runamuck" n'a tenu qu'une saison, que j'ai pu (non sans mal) récupérer en VO auprès d'un fan américain, mais ses VHS ont bien vieilli...

    Pour vous donner une idée, voici un extrait que j'avais retrouvé sur un site internet et que j'ai sous-titré en français : les moniteurs en mal de femmes essaient de convaincre le "commandant" de recruter une jolie femme à la place du cuistot...



    Eh ouais... je suis une vieille bête, mais je trouve vraiment dommage de gaver les gens avec toujours les mêmes rediffusions, souvent très moyennes, alors que de très bons programmes (certes anciens, mais bons) dorment on ne sait où, oubliés et risquent la détérioration ou la perte de leurs supports films ou bandes sans espoir de les récupérer un jour...

    Mais ceci est une autre histoire.

    Pour changer, mon prochain post reviendra dans le sujet d'origine : les antennes. Et je vous réserve une surprise.

    Indice : il s'agira d'antennes d'émission, et non pas de réception.

    A bientôt,
    Colorix
    Dernière modification par Colorix ; 28/07/2013 à 21h27.

Liens sociaux

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages